Stanisław Herakliusz Lubomirski - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Stanisław Herakliusz Lubomirski.

Stanisław Herakliusz Lubomirski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Stanisław Herakliusz Lubomirski
Fonctions
Staroste de Spisz (d)
jusqu'en
Maréchal de la Couronne (d)
-
Maréchal de la Cour de la Couronne (d)
-
Jan Klemens Branicki (d)
Grand intendant du panetier de la Couronne (d)
à partir de
Maréchal de la Diète de la première République de Pologne (d)
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Pseudonymes
Stanislaus Lysimachus Eques Polonus, Mirobulius TassalinusVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoints
Zofia Anna Elżbieta Opalińska (d)
Elżbieta Doenhoff (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
armoiries Szreniawa bez Krzyża

Stanisław Herakliusz Lubomirski, armoiries Szreniawa bez Krzyża, né le et mort le à Ujazdów, est un prince polonais, intendant (Podstoli) de la Couronne (1669), maréchal de la cour de la Couronne (1673), grand maréchal de la Couronne (1676) et staroste de Spisz. Écrivain et savant.

Biographie

Stanisław Herakliusz Lubomirski est le fils de Jerzy Sebastian Lubomirski (1616-1667) et de Konstancja née Ligęza (morte en 1648).

Il combat dans les guerres contre la Suède et la Hongrie et participe avec son père au siège de Toruń (en) en 1658. Il est partisan de la Vivente rege (en) qui permet d'élire un successeur au roi, du vivant de celui-ci. Il défend également la politique du parti français de la reine Louise-Marie de Gonzague. En 1665-1666, il refuse de se joindre à la rébellion (en) conduite par son père contre Jan II Kazimierz Vasa et sert de médiateur entre les rebelles et le roi.

Il effectue de nombreuses missions diplomatiques en France, en Italie et en Espagne. Il s'oppose à l'abdication du roi Jan II Kazimierz en 1668. En tant que maréchal de la Diète, il préside la Diète électorale du au et la Diète ordinaire du au à Varsovie. Pendant l'interrègne de 1673-1674, il soutient la candidature de son ami, Jan III Sobieski au trône de Pologne.

Dans les années 1676-1679 il construit une résidence d'été à Puławy. En 1678, il achète Mokotów près de Varsovie, puis les villages environnants de Służew (pl) et Służewiec (pl). En 1691, il fonde un monastère et une église Bernardine à Czerniaków (pl). Il s'occupe de la reconstruction du château de Łańcut, incendié en 1688.

Il est célèbre pour ses œuvres littéraires et scientifiques. Il écrit des poèmes, des pièces de théâtre et des essais philosophiques, religieux et historiques. Il est le fondateur et bienfaiteur des écoles et des églises.

Mariages et descendance

En 1669, il épouse Zofia née Opalińska (1642-1675), fille du maréchal de la cour Łukasz Opaliński (en) (1612–1666). Ils ont une fille : Elżbieta Helena (1669/1670-1729), épouse d'Adam Mikołaj Sieniawski

En 1676, il épouse Elżbieta née Denhoff (morte en 1702), fille du chambellan de la Couronne Teodor Denhoff (pl). Ils ont trois enfants Józef (vers 1676–1732), Teodor (1683-1745) et Franciszek Lubomirski (en) (mort en 1721).

Ascendance

Sources

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Stanisław Herakliusz Lubomirski
Listen to this article