Taïeb Mehiri - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Taïeb Mehiri.

Taïeb Mehiri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Taïeb Mehiri

Portrait de Taïeb Mehiri.
Fonctions
Secrétaire d'État tunisien à l'Intérieur
Président Habib Bourguiba
Gouvernement Bourguiba I et II
Prédécesseur Mongi Slim
Successeur Béji Caïd Essebsi
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Tunis, Tunisie
Date de décès (à 40 ans)
Sépulture Cimetière du Djellaz
Nationalité tunisienne
Parti politique Néo-Destour/Parti socialiste destourien
Conjoint Najet Ben Othman
Enfants Najoua Mehiri
Aïcha Mehiri
Profession Avocat
Résidence La Marsa, Tunisie

Taïeb Mehiri ou Taïeb Mhiri (arabe : الطيب المهيري), né le à Tunis et décédé le , est un homme politique tunisien.

Biographie

Issu d'une famille de la bourgeoisie tunisoise rattachée au Destour, il étudie tout d'abord au Collège Sadiki. Ayant perdu son père très jeune, il est pris en charge par son grand-père, son aïeul arrivé du Yémen au XVIIIe siècle est un négociant en huile qui s'est installé à Djerba. Connu en tant que joueur dans l'équipe de football de l'Espérance sportive de Tunis, il habite dans le quartier de Bab Souika, à Bab Laqwas[1].

Juriste formé à Paris, devenu avocat, il est élu en 1951 comme secrétaire général de la fédération du Néo-Destour à Tunis. Après avoir été détenu de mai à décembre 1952, d'abord à Zaarour puis à Tataouine, il est placé à la direction du bureau administratif et des finances du Néo-Detour avant de devenir, le , directeur du parti.

Élu le comme membre de l'assemblée constituante, représentant la circonscription de Nabeul-Soliman, il est alors nommé ministre de l'Intérieur, le premier de la Tunisie indépendante, poste qu'il conserve jusqu'à sa mort en 1965.

Il est inhumé au carré des martyrs du cimetière du Djellaz à Tunis.

Notoriété

Le nom de Taïeb Mehiri a été donné notamment aux édifices et entités suivantes :

Références

  1. Béji Caïd Essebsi, Bourguiba : le bon grain et l'ivraie, Tunis, Sud Éditions, , 528 p. (ISBN 978-9938-01-065-7), p. 15.

Voir aussi

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Taïeb Mehiri
Listen to this article