Tcherven (Biélorussie) - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Tcherven (Biélorussie).

Tcherven (Biélorussie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tcherven
Чэ́рвень

Héraldique

Drapeau
Administration
Pays
Biélorussie
Subdivision Voblast de Minsk
Raïon Tcherven
Code postal BY 223232
Indicatif téléphonique +375 1714
Démographie
Population 9 718 hab. (2016)
Géographie
Coordonnées 53° 42′ 28″ nord, 28° 25′ 56″ est
Altitude 160–195 m
Divers
Première mention 1387
Statut Ville depuis 1924
Ancien(s) nom(s) Igoumen
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Biélorussie
Tcherven
Géolocalisation sur la carte : Biélorussie
Tcherven
Sources
Liste des villes de Biélorussie

Tcherven (en biélorusse : Чэ́рвень ; en alphabet lacinka : Červień ; en russe : Червень ; en polonais : Czerwień) est une ville de la voblast de Minsk, en Biélorussie, et le centre administratif du raïon de Tcherven. Jusqu'en 1923, la ville s'appelait Igoumen (en biélorusse : Игумен). Sa population s'élevait à 9 718 habitants en 2016[1].

Géographie

Tcherven est située à 62 km à l'est de Minsk[2].

Histoire

La première mention écrite de Tcherven remonte à l'année 1387. Le village est mentionné au XVe siècle sous le nom de Goumen. Au XVIe siècle, il est dépend de la powiat de Minsk. Il est dévasté par les Russes lors la guerre russo-polonaise (1654-1667). Lors de la grande guerre du Nord (1700-1721), le roi de Suède Charles XII y séjourna. La deuxième partition de la Pologne attribua Tcherven à l'Empire russe, qui lui donna le statut de ville en 1795. Le pouvoir soviétique s'établit dans la ville en . Les troupes allemandes occupèrent ensuite d' au , puis ce furent les forces polonaises. Le , les autorités communistes rebaptisèrent la ville Tcherven. L'année suivante, elle devint le centre administratif d'un raïon. Fin , le NKVD exécuta dans la forêt de Tsaguelnia, près de Tcherven, environ 5 000 prisonniers politiques et droits communs extraits des prisons de Minsk. Tcherven fut occupée par l'Allemagne nazie du au . À l'automne 1941, un ghetto regroupa les Juifs de la ville — 1 491, soit 23 pour cent de la population en 1939 — et des environs, ainsi que des réfugiés de régions parfois éloignées. Le , les Juifs du ghetto, au nombre de 1 500 à 1 750 furent massacrés près de la ville par l'Einsatzkommando 8 de l'Einsatzgruppe B avec l'aide de policiers locaux[3]. En 1989, on découvrit près de la ville les restes de milliers de prisonniers politiques exécutés. Le , les armoiries de Tcherven furent officiellement adoptées.

Population

Recensements (*) ou estimations de la population[4] :

Évolution démographique
1800 1897 1907 1923 1926 1939
5604 5735 3905 3694 5466 400
1959 1970 1979 1989 1999 2009
8 20010 20011 46111 46011 20010 190
2011 2012 2013 2014 2015 2016
10 0329 8869 8429 7779 7529 718

Personnalité

  • Lev Chtcherba (1880-1944), linguiste et lexicographe russe, spécialiste de phonétique et phonologie.
  • Oleg Novitski (1971-), cosmonaute russe.

Galerie

  • Construction ancienne
    Construction ancienne
  • École
    École
  • Église de l'Exaltation de la Sainte-Croix
    Église de l'Exaltation de la Sainte-Croix
  • Église Saint-Nicolas
    Église Saint-Nicolas

Notes et références


{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Tcherven (Biélorussie)
Listen to this article