Teddy Chevalier - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Teddy Chevalier.

Teddy Chevalier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Teddy Chevalier

Chevalier en novembre 2019.
Situation actuelle
Équipe
KV Courtrai
Numéro 34
Biographie
Nom Teddy Étienne Chevalier
Nationalité
Français
Naissance (33 ans)
Lieu Denain (France)
Taille 1,78 m (5 10)
Poste Attaquant
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
1993-1994
FC Denain
1994-2005
US Denain
2005-2006
AC Cambrai
2006-2007
Valenciennes FC
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2007-2009
FC Gueugnon
029 0(0)
2009
Boussu Dour
005 0(2)
2009-2012
SV Zulte Waregem
106 (20)
2012-2013
RKC Waalwijk
031 (11)
2013-2015
KV Courtrai
065 (20)
2015-2016
Çaykur Rizespor
015 0(4)
2016-2017
RC Lens
003 0(0)
2017-2019
KV Courtrai
105 (34)
2019-2021
Valenciennes FC
048 (18)
2021-
KV Courtrai
004 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 23 janvier 2021

Teddy Chevalier, né le à Denain, est un footballeur français évoluant au poste d'attaquant au KV Courtrai.

Biographie

Débuts

Teddy Chevalier a un parcours atypique. Il effectue toute sa formation à l'US Denain, petit club de la banlieue valenciennoise, avant de se faire repérer par le Valenciennes FC. Il est intégré à l'équipe réserve du club pour la saison 2006-2007, en CFA 2, le cinquième niveau du football français. Il inscrit 18 buts en 28 rencontres mais l'entraîneur de l'équipe première, Antoine Kombouaré, ne lui donne jamais sa chance.

Il décide dès lors de partir et signe au FC Gueugnon[1], un club de Ligue 2. En fin de saison, le club est relégué en National.

Direction l'étranger

En janvier 2009, le joueur est prêté pour six mois au Royal Boussu Dour Borinage[2], un club belge évoluant en Division 3. Il décroche la promotion vers le niveau supérieur avec sa nouvelle équipe et se fait remarquer par le SV Zulte Waregem, un club de première division, qui lui offre un contrat de trois ans[3]. Lors de sa première saison, Teddy Chevalier est une des révélations du championnat, inscrivant douze buts. Malheureusement, il est grièvement brûlé aux jambes dans l'incendie du garage de ses parents le [4]. Cet accident le tient à l'écart des terrains pendant plusieurs mois, ce qui perturbe sa préparation. À son retour, il tarde à retrouver son meilleur niveau et perd sa place de titulaire dans l'équipe.

En juillet 2012, il est autorisé par la direction à quitter le club et signe un contrat au RKC Waalwijk, dans le championnat des Pays-Bas[5]. En , il résilie d'un commun accord son contrat avec le club et retourne en Belgique, au KV Courtrai[6].

Après deux bonnes saisons au club, il rejoint la Turquie en et le club de Çaykur Rizespor[7] mais il connaît une saison difficile en Turquie.

De retour en France

Le il signe un contrat de deux ans avec le Racing Club de Lens[8]. Il avoue d'emblée "Lens est mon club de cœur" [8]. Cependant, Chevalier ne parvient pas à s'imposer en équipe première il joue trois matches toutes compétitions confondues. En il s'engage au KV Courtrai[9]

De retour au KV Courtrai

À peine arrivée dans son ancien club, il marque le but de l'égalisation contre Zulte Waregem mais s'incline (2-3)[10]. En trois matches, il marque à trois reprises [11]. Lors de la saison 2017/18, il termine meilleur buteur de la saison régulière avec 16 buts marqués.

De retour au Valenciennes FC

Le , Chevalier s'engage trois ans au Valenciennes FC[12]. Le natif de Denain fait ainsi son retour dans le Hainaut douze ans après son premier passage au VAFC durant lequel il était resté avec la réserve et n'avait participé à aucun match avec les professionnels. Le , il joue son premier match sous le maillot valenciennois lors d'un déplacement à Chambly.

Il inscrit son premier but le en ouvrant le score face au Mans FC. Le , il marque sur penalty le but de la victoire 1-0 contre le Paris FC. La journée suivante, Chevalier réalise un triplé offrant un succès 3-0 face au FC Lorient qui permet au club de se classer dans le top cinq du championnat[13]. Il finit la saison avec 12 buts en Ligue 2 et 15 buts toutes compétitions confondues alors que la compétition est prématurément interrompue en en raison de la pandémie de Covid-19.

L'entame de la saison 2020-2021 est délicate pour Chevalier qui ne retrouve pas sa forme de l'exercice précédent. À la fin de la phase aller, il cumule trois buts et autant de passes décisives en 16 matchs. Annoncé sur le départ au mois de , Chevalier affirme vouloir rester au club : « Je fais les efforts. L’année dernière, j’ai fait une très bonne saison. Cette année, c’est un peu plus dur devant, mais il y a moins de ballons à jouer. J’en ai marre d’en prendre plein la gueule. On gagne, c’est Chevalier, on perd, c’est Chevalier. C’est plus le VAFC, c’est le FC Chevalier[14]. » Il quitte finalement Valenciennes le sur un bilan de 18 buts en 48 matchs.

Troisième passage à Courtrai

Le , Chevalier signe un contrat de un an et demi au KV Courtrai, ce qui marque son troisième passage au club[15].

Deux jours après son arrivée, Chevalier entre en jeu contre le KRC Genk en Jupiler Pro League (victoire 2-1)[16].

Anecdote

Suite au derby contre le voisin lensois, remporté 2-0 le en Domino's Ligue 2 dans une ambiance électrique, le portier Sang et Or, Jean-Louis Leca, l'affuble de « Fou du Village » au micro de la chaîne qui diffuse la rencontre, probablement suite à une brève altercation juste avant la pause. Cette drôle de dénomination devient par la suite son surnom au club le , lors d'un succès contre le Paris FC. Au terme de la rencontre, ses coéquipiers empruntent un drapeau auprès d'un supporter, représentant une caricature du joueur où on peut y lire le surnom que lui a donné Leca quelques semaines plus tôt. Cet épisode amuse beaucoup de monde, tant au sein du club que sur les réseaux sociaux[17]. Commentant ce surnom, Chevalier dit ne pas l'avoir apprécié au départ mais s'y être accoutumé : « Je trouve que ça me va bien car quand je rentre sur un terrain je suis une autre personne, je suis un gagnant, je me donne à fond[18]. »

Statistiques

Statistiques de Teddy Chevalier au [19]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Autres compétitions Total
Division M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd
2007-2008
FC Gueugnon
Ligue 2 12 0 0 1 0 - - - - - 13 0 0
2008-2009 National 13 0 - 3 0 - - - - - 16 0 0
Sous-total 25 0 0 4 0 - - - - - 29 0 0
2008-2009
Boussu Dour
(prêt)
Division 3 5 2 - - - - - - - - 5 2 0
Sous-total 5 2 - - - - - - - - 5 2 0
2009-2010
SV Zulte Waregem
Jupiler Pro League 27 12 3 2 1 1 PO 7 0 1 36 13 5
2010-2011 Jupiler Pro League 24 4 6 6 0 0 PO 6 0 1 36 4 7
2011-2012 Jupiler Pro League 27 3 3 4 0 0 PO 3 0 0 34 3 3
Sous-total 78 19 12 12 1 1 - 16 0 2 106 20 15
2012-2013
RKC Waalwijk
Eredivisie 29 8 4 2 3 0 - - - - 31 11 4
Sous-total 29 8 4 2 3 0 - - - - 31 11 4
2013-2014
KV Courtrai
Jupiler Pro League 17 1 2 2 0 0 PO 7 6 3 26 7 5
2014-2015 Jupiler Pro League 27 11 9 2 1 0 PO 10 1 3 39 13 12
Sous-total 44 12 11 4 1 0 - 17 7 6 65 20 17
2015-2016
Çaykur Rizespor
Süper Lig 23 1 2 7 3 0 - - - - 30 4 2
Sous-total 23 1 2 7 3 0 - - - - 30 4 2
2016-2017
RC Lens
Ligue 2 2 0 0 1 0 0 - - - - 3 0 0
Sous-total 2 0 0 1 0 0 - - - - 3 0 0
2016-2017
KV Courtrai
Jupiler Pro League 9 4 0 - - - PO 10 0 1 19 4 1
2017-2018 Jupiler Pro League 30 16 4 4 0 2 PO 10 5 2 44 21 8
2018-2019 Jupiler Pro League 28 4 4 3 1 0 PO+FPO 10+1 4+0 1+0 42 9 5
Sous-total 67 24 8 7 1 2 - 31 9 4 105 34 14
2019-2020
Valenciennes FC
Ligue 2 28 12 0 4 3 0 - - - - 32 15 0
2020-2021 Ligue 2 16 3 2 - - - - - - - 16 3 2
Sous-total 44 15 2 4 3 0 - - - - 48 18 2
2020-2021
KV Courtrai
Jupiler Pro League 4 0 1 - - - - - - - 4 0 1
Sous-total 4 0 1 - - - - - - - 4 0 1
Total sur la carrière 321 81 40 41 12 3 - 64 16 12 426 109 55

Palmarès

Notes et références

Notes

Références

  1. « Gueugnon : Arrivée de Chevalier », sur http://www.football365.fr, (consulté le 30 novembre 2012)
  2. « Actualités Gueugnon : Chevalier signe en Belgique », sur http://www.foot-national.com (consulté le 30 novembre 2012)
  3. « Le Français Teddy Chevalier (Boussu Dour) à Zulte Waregem », sur http://www.dhnet.be, (consulté le 30 novembre 2012)
  4. « Le footballeur Teddy Chevalier brûlé aux jambes », sur http://archives.lesoir.be, (consulté le 30 novembre 2012)
  5. « Teddy Chevalier quitte Zulte Waregem pour le RKC Waalwijk », sur http://www.sudinfo.be, (consulté le 30 novembre 2012)
  6. « Teddy Chevalier signe pour 3 ans à Courtrai », sur https://www.rtbf.be/, (consulté le 17 août 2015)
  7. « Mercato: Teddy Chevalier quitte Courtrai pour la Turquie », sur http://www.lesoir.be/, (consulté le 17 août 2015)
  8. a et b « Officiel : Teddy Chevalier au RC Lens ! », sur www.rclens.fr (consulté le 19 juillet 2016)
  9. « Teddy Chevalier quitte Lens pour Courtrai », L'Équipe,‎ (lire en ligne, consulté le 29 janvier 2017)
  10. « Teddy Chevalier buteur mais battu avec Courtrai contre Zulte-Waregem », sur madeinlens.com, (consulté le 29 janvier 2017)
  11. « Teddy Chevalier - Footmercato.net », sur Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert (consulté le 29 janvier 2017)
  12. « Teddy Chevalier rejoint VA ! », sur va-c.com (consulté le 19 juillet 2019)
  13. Laurent Mazure, « Valenciennes – Teddy Chevalier : « Je suis venu ici pour marquer » », sur maligue2.fr,
  14. Laurent Mazure, « Valenciennes – Le ras-le-bol de Teddy Chevalier : « C’est plus le VAFC, c’est le FC Chevalier » », sur https://maligue2.fr,
  15. (nl) « Teddy is opnieuw een kerel », sur https://www.kvk.be,
  16. « Feuille du match Courtrai vs. Genk », sur soccerway.com,
  17. Romain Berchet, « Ligue 2 - Le "fou du village" devient le phénomène du moment à Valenciennes », sur francebleu.fr, France Bleu, .
  18. « La Voix du Nord Teddy Chevalier (VAFC) : « Le fou du village ? Je trouve que ça me va bien » », sur lavoixdunord.fr, La Voix du Nord, .
  19. « Fiche de Teddy Chevalier », sur footballdatabase.eu
  20. CFA2 Groupe A 2006-2007
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Teddy Chevalier
Listen to this article