Teresa Fardella de Blasi - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Teresa Fardella de Blasi.

Teresa Fardella de Blasi

Teresa Fardella de Blasi
Teresa Fardella de Blasi, vers 1937.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 90 ans)
TrapaniVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Philanthrope, fondatrice, religieuseVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Étape de canonisation
Fête

Teresa Fardella de Blasi, née le à New York, morte le , est une femme d'officier italienne. Elle se dévoue pour les enfants des rues et les adolescents, fonde une œuvre caritative et les pauvres filles de la Vierge couronnée. Veuve, elle continue de s'y dévouer et devient religieuse.

Le pape François la reconnaît vénérable en 2017.

Biographie

Teresa Fardella naît le à New York[1],[2]. Son père est sicilien et sa mère est irlandaise ; ils sont tous les deux de famille noble, mais se retrouvent pauvres[2]. La famille retourne à Trapani en Sicile, où la mère meurt, laissant Teresa Fardella orpheline, et bientôt mise dans un internat[2].

Elle sort de l'internat à seize ans, obligée par son père à épouser un officier, Raffaele de Blasi[2]. Teresa Fardella de Blasi suit son mari dans ses différentes affectations, et s'occupe à chaque fois des enfant des rues et des adolescents, tâchant de les préserver de la vie à la rue[2].

Elle fonde en 1896 à Mantoue la Povera Casa di San Giuseppe (« Pauvre Maison de Saint Joseph ») et fonde en 1902 l'ordre des Povere Figlie di Maria Santissima Incoronata (« pauvres filles de la Vierge couronnée ») pour s'occuper de la Pauvre Maison de Saint Joseph[2]. Elle doit ensuite repartir avec son mari à Trapani[2].

Veuve en 1937, elle se consacre de plus en plus à ses œuvres caritatives, qu'elle a implantées également en Sicile[2]. Elle entre dans son propre institut et y prononce ses vœux religieux peu avant de mourir à Trapani le [2]. Dix ans plus tard, son corps est transféré dans l'église de l'Addolorata à Trapani[2].

Procédure en béatification

La procédure pour l'éventuelle béatification de Teresa Fardella de Blasi est ouverte au plan diocésain, puis transmise à Rome auprès de la Congrégation pour les causes des saints.

Le pape François approuve le la reconnaissance de l'héroïcité de ses vertus et la reconnaît ainsi vénérable[1],[2],[3].

Sa fête est fixée au [1].

Références

  1. a b et c « Vénérable Teresa Fardella de Blasi, fondatrice de l'Institut des sœurs pauvres », sur nominis.cef.fr (consulté le 30 avril 2021).
  2. a b c d e f g h i j et k (it) « Venerabile Teresa Fardella De Blasi, Vedova e fondatrice », sur santiebeati.it, (consulté le 30 avril 2021).
  3. (en) « Decrees of the Congregation for the Causes of Saints, 09.11.2017 », sur press.vatican.va, (consulté le 30 avril 2021).

Bibliographie

  • Domenico Confortin, La serva di Dio Teresa Fardella - De Blasi, 2006, 82 pages.

Voir aussi

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Teresa Fardella de Blasi
Listen to this article