Terry Branstad - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Terry Branstad.

Terry Branstad

Terry Branstad

Portrait officiel de Terry Branstad (2017)
Fonctions
Ambassadeur des États-Unis en Chine (en)

(3 ans, 4 mois et 10 jours)
Président Donald Trump
Prédécesseur Max Baucus
Successeur Robert W. Forden (chargé d'affaires, intérim)
39e et 42e gouverneur de l'Iowa

(6 ans, 4 mois et 10 jours)
Réélection 2 novembre 2010 (en)
4 novembre 2014 (en)
Lieutenant-gouverneur Kim Reynolds
Prédécesseur Chet Culver
Successeur Kim Reynolds

(16 ans et 1 jour)
Élection 2 novembre 1982 (en)
Réélection 4 novembre 1986 (en)
6 novembre 1990 (en)
8 novembre 1994 (en)
Lieutenant-gouverneur Robert T. Anderson (en)
Jo Ann Zimmerman (en)
Joy Corning (en)
Prédécesseur Robert D. Ray
Successeur Tom Vilsack
Lieutenant-gouverneur de l'Iowa (en)

(4 ans et 2 jours)
Gouverneur Robert D. Ray
Prédécesseur Arthur Neu (en)
Successeur Robert T. Anderson (en)
Biographie
Nom de naissance Terry Edward Branstad
Date de naissance (75 ans)
Lieu de naissance Leland (Iowa, États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti républicain
Conjoint
Christine Johnson (en) (m. 1972)
Diplômé de Université de l'Iowa
Université Drake
Religion Christianisme catholique[1]

Gouverneurs de l'Iowa

Terry Edward Branstad, né le à Leland (Iowa), est un homme politique américain, membre du Parti républicain. Il est gouverneur de l'Iowa de 1983 à 1999 et de 2011 à 2017 puis ambassadeur auprès de la République populaire de Chine de 2017 à 2020.

Biographie

Début de carrière

Branstad assistant à la cérémonie de remise en service de l'USS Iowa, le 28 avril 1984 à Pascagoula.
Branstad assistant à la cérémonie de remise en service de l'USS Iowa, le à Pascagoula.

Terry Brandstad est né dans une famille américaine luthérienne originaire de Norvège. Après des études à l'université de l'Iowa et à l'école de droit de l'université Drake, il entame une carrière politique locale assez fructueuse. Après 3 mandats à la Chambre des représentants de l'Iowa, il devient lieutenant-gouverneur de l'Iowa en 1979.

Gouverneur

En 1982, âgé alors de 36 ans, il est élu gouverneur de l'Iowa avec 52,6 % des voix. Il devient alors le plus jeune gouverneur de l'histoire de cet État[2]. Il est réélu en 1986 (51,9 %), en 1990 (60,6 %) et 1994 (56,8 %). Quand il quitte ses fonctions en 1999, il détient le record de longévité à ce poste.

De retour dans la vie civile, il fonde un cabinet d'avocats et devient conseiller financier. De 2003 à 2009, il est président de l'université de Des Moines.

Branstad prononçant un discours à Des Moines, le 1er avril 2011.
Branstad prononçant un discours à Des Moines, le 1er avril 2011.

En 2010, candidat de nouveau au poste de gouverneur de l'Iowa, il est élu avec 52,9 % des suffrages contre 43,1 % au gouverneur démocrate sortant Chet Culver.

En 2014, il est réélu avec 59 % des voix, remportant 98 des 99 comtés de l'État. Il bat facilement le sénateur démocrate du comté de Linn, Jack Hatch (en), en faisant campagne sur son travail bipartisan et son bilan économique. C'est la première fois qu'un gouverneur de l'Iowa est élu pour un sixième mandat[3]. Le , il devient le gouverneur au plus long mandat de l'histoire des États-Unis[2]. Ayant exercer ses fonctions pendant 20 ans, 11 mois et 3 jours, il bat le record de George Clinton[2], gouverneur de New York de 1777 à 1795 et de 1801 à 1804. Depuis son départ, le , le nouveau record s'établit à 22 ans, 4 mois et 11 jours.

Ambassadeur en Chine

En , le président élu Donald Trump propose Terry Branstad pour le poste d’ambassadeur américain auprès de la Chine[4]. Le , sa nomination est transmise au Sénat[5], qui le confirme par un vote le suivant[6]. Deux jours plus tard, il démissionne de ses fonctions de gouverneur.

En , il se rend au Tibet et encourage le gouvernement chinois à s'engager dans un dialogue avec le dalaï-lama ou ses représentants[7].

En septembre 2020, il accuse la Chine d'être responsable de l'apparition de la maladie à coronavirus 2019. Il quitte son poste d'ambassadeur en octobre et rentre aux États-Unis pour soutenir Donald Trump dans sa campagne électorale[8].

Notes et références

  1. (en) Douglas Burn, « Gov: Knocking down commercial property tax a priority in 2012 », sur carrollspaper.com, (consulté le ).
  2. a b et c (en) Amber Phillips, « Terry Branstad just became the longest serving governor in American history », sur washingtonpost.com, (consulté le ).
  3. (en) Jason Noble, « Terry Branstad re-elected to historic sixth term », sur desmoinesregister.com, (consulté le ).
  4. « Etats-Unis: Le gouverneur de l’Iowa Terry Branstad nommé ambassadeur à Pékin », 20minutes.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  5. (en) « Nominations Sent to the Senate », whitehouse.gov,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. « Le nouvel ambassadeur américain en Chine confirmé au Sénat », Le Journal de Montréal, 22 mai 2017
  7. Chine : l'ambassadeur des Etats-Unis exhorte au "dialogue" avec le dalaï lama
  8. (en) « US Ambassador to China Terry Branstad stepping down following Trump campaign ask », sur CNN,

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Terry Branstad
Listen to this article