The Legend of Young Dick Turpin - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for The Legend of Young Dick Turpin.

The Legend of Young Dick Turpin

The Legend of Young Dick Turpin
Réalisation James Neilson
Scénario Robert Westerby
Sociétés de production Walt Disney Productions
Pays d’origine États-Unis
Durée 120 min
Première diffusion 1966


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

The Legend of Young Dick Turpin est un téléfilm américain réalisé par James Neilson, produit par Walt Disney Productions et diffusé en deux épisodes à la télévision les 13 et dans l'émission Walt Disney's Wonderful World of Color sur le réseau NBC.

Synopsis

Le jeune fermier Dick Turpin est contraint de devenir un bandit de grand chemin à cause de Lord Calmsden, un suzerain corrompu qui lui a confisqué sa ferme et tous ses biens.

Fiche technique

Sauf mention contraire, les informations proviennent des sources suivantes : John West[1] et IMDb[2]

Distribution

Source : Dave Smith[3], John West[1] et IMDb[2]

Origine et production

À l'instar de plusieurs productions Disney comme Elfego Baca ou Texas John Slaughter, le téléfilm est inspiré d'un personnage historique, ici le bandit de grand chemin britannique Dick Turpin[1]. Cette utilisation de fait historique provoque une fin malheureuse car le personnage historique a été pendu en 1739[1]. La production Disney se concentre sur la jeunesse du bandit et y met les moyens comme en recréant une rue du XVIIIe siècle[1]. C'est une énième production britannique de Disney et comme à son habitude le studio réunit de grands artistes[1]. La distribution est de premier ordre hormis le jeune David Weston dans le rôle-titre[1]. Weston avait été découvert dans Becket (1964) de Peter Glenville mais John West le trouve hors de propos dans le rôle de Dick Turpin[1]. George Cole qui interprète Mr Evans avait jouait Mipps dans L'Épouvantail (1964), Bernard Lee avait joué dans Le Troisième Homme (1949) et L'Enlèvement de David Balfour (1960)[1]. Richard Burton a conseillé à David Weston de se lancer dans une carrière au cinéma[3]. L'acteur le plus inattendu reste Leonard Whiting alors âgé de 14 ans et qui trois ans après ce téléfilm interprète Roméo dans Roméo et Juliette (1968) de Franco Zeffirelli[3],[4].

Les décors sont élaborés par Don Ashton qui avait été récompensé par un oscar pour son travail sur Le Pont de la rivière Kwaï (1957)[1]. Le costumier Anthony Mendleson a lui passé de nombreuses heures à analyser les planches réalisées par le graveur William Hogarth (1697-1764)[1]. Les séquences de combats ont été chorégraphiées par Bob Anderson, entraîneur de l'équipe de britannique d'escrime pour les jeux olympiques de Tokyo[4].

Sortie et accueil

Le téléfilm The Legend of Young Dick Turpin a été diffusé dans l'émission Walt Disney's Wonderful World of Color (sur NBC) en deux parties le et le [1],[2],[3],[5].

Analyse

Pour John West, le scénario de Robert Westerby est de tout premier ordre mais il ne fonctionne pas à l'écran en raison d'un mauvais casting pour le rôle-titre et une réalisation sans conviction de James Neilson[1].

Notes et références

  1. a b c d e f g h i j k l et m (en) John G. West, The Disney Live-Action Productions, p. 135.
  2. a b et c (en) The Legend of Young Dick Turpin: Part 1 sur l’Internet Movie Database et (en) The Legend of Young Dick Turpin: Part 2 sur l’Internet Movie Database
  3. a b c et d (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 323
  4. a et b (en) John G. West, The Disney Live-Action Productions, p. 136.
  5. (en) Leonard Maltin, The Disney Films : 3rd Edition, p. 362.
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
The Legend of Young Dick Turpin
Listen to this article