Theodor Gebre Selassie - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Theodor Gebre Selassie.

Theodor Gebre Selassie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Theodor Gebre Selassie
Situation actuelle
Équipe
Werder Brême
Numéro 23
Biographie
Nationalité
Tchèque
Éthiopien
Nat. sportive
Tchèque
Naissance (34 ans)
Lieu Třebíč (Tchécoslovaquie)
Taille 1,82 m (6 0)
Période pro. 2005
Poste Arrière droit
Parcours junior
Années Club
1993-1998
FC Velké Meziříčí
1998-2005
Vysočina Jihlava
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2005-2007
Vysočina Jihlava
018 0(2)
2005
FC Velké Meziříčí
008 0(0)
2007-2008
Slavia Prague
012 0(0)
2008-2012
Slovan Liberec
114 0(9)
2012-
Werder Brême
284 (23)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2007-2008
Tchéquie espoirs
006 0(0)
2011-
Tchéquie
054 0(3)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 26 février 2021

Theodor Gebre Selassie est un footballeur international tchèque d'origine éthiopienne, né le à Třebíč. Il évolue au poste d'arrière droit au Werder Brême.

Biographie

Theodor est né à Třebíč, à l'époque en Tchécoslovaquie, d'un père éthiopien et d'une mère tchèque. Il est sans lien de parenté avec l'athlète Haile Gebreselassie[1].

Club

Theodor joue 18 matchs en 2e division tchèque, puis 108 matchs en Championnat de Tchéquie. Il progresse avec le Slovan Liberec jusqu'à obtenir le titre en 2012. Durant l'Euro 2012 auquel il participe, il signe au Werder Brême[2], renonçant au passage à jouer la Ligue des champions de l'UEFA.

International

Le , il est sélectionné pour la première fois en équipe de Tchéquie, lors de la rencontre contre le Pérou (0-0) à Matsumoto au Japon[3].

Le , le sélectionneur Michal Bílek annonce que Theodor est retenu dans la liste des 23 joueurs pour jouer l'Euro 2012[4]. Theodor est la cible d'injures racistes au cours de cet Euro de la part de supporters russes[5].

Palmarès

Slavia Prague
Slovan Liberec

Statistiques détaillées

Statistiques de Theodor Gebre Selassie au 26 février 2021[6]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Rép. tchèque
Total
Division M B M B C M B M B M B
2006-2007
Vysočina Jihlava
2. Liga 11 1 - - - - - - - 11 1
2007-2008
Vysočina Jihlava
2. Liga 7 1 - - - - - - - 7 1
Sous-total 18 2 - - - - - - - 18 2
2007-2008
Slavia Prague
Gambrinus Liga 9 0 - - - - - - - 9 0
2008-2009
Slavia Prague
Gambrinus Liga 2 0 - - C1 1 0 - - 3 0
Sous-total 11 0 - - - 1 0 - - 12 0
2008-2009
Slovan Liberec
Gambrinus Liga 21 1 3 0 - - - - - 24 1
2009-2010
Slovan Liberec
Gambrinus Liga 17 2 4 1 C3 4 0 - - 25 3
2010-2011
Slovan Liberec
Gambrinus Liga 29 0 2 0 - - - 2 0 33 0
2011-2012
Slovan Liberec
Gambrinus Liga 30 5 4 0 - - - 12 0 46 5
Sous-total 97 8 13 1 - 4 0 14 0 128 9
2012-2013
Werder Brême
Bundesliga 27 1 1 0 - - - 9 1 37 2
2013-2014
Werder Brême
Bundesliga 29 2 1 0 - - - 5 0 35 2
2014-2015
Werder Brême
Bundesliga 26 3 2 0 - - - 2 0 30 3
2015-2016
Werder Brême
Bundesliga 33 1 5 0 - - - 7 0 45 1
2016-2017
Werder Brême
Bundesliga 30 5 1 0 - - - 6 2 37 7
2017-2018
Werder Brême
Bundesliga 32 3 4 0 - - - 4 0 40 3
2018-2019
Werder Brême
Bundesliga 32 3 4 0 - - - - - 36 3
2019-2020
Werder Brême
Bundesliga 28 2 2 0 - - - - - 30 2
2020-2021
Werder Brême
Bundesliga 22 2 3 1 - - - - - 25 3
Sous-total 249 22 23 1 - - - 33 3 305 26
Total sur la carrière 385 32 36 2 - 5 0 47 3 473 37

Buts en sélection

Notes et références

  1. (en) « Ethiopia - Theo Gebreselassie makes Czech football history », sur nazret.com, (consulté le 12 juin 2012)
  2. Gebre Selassie bientôt à Brême L'Équipe.fr, 18 juin 2012. Consulté le 20 juin 2012
  3. « Feuille du match Pérou - République tchèque », sur mondefootball.fr,
  4. « République tchèque : liste des 23 joueurs », sur football365.fr, (consulté le 29 mai 2012)
  5. (en) « Euro 2012: Racist chants at Theodor Gebre Selassie reported », sur guardian.co.uk, (consulté le 12 juin 2012)
  6. « Fiche de Theodor Gebre Selassie », sur footballdatabase.eu
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Theodor Gebre Selassie
Listen to this article