Thierry Martens - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Thierry Martens.

Thierry Martens

Thierry Martens
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Pseudonymes
Yves Varende, monsieur Archive, Terence, Al-BommVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Œuvres principales

Thierry Martens (pseudonyme : Yves Varende), né le à Louvain et mort le [1],[2], est un auteur de bande dessinée belge et ancien rédacteur en chef du journal Spirou. Il a signé sous plusieurs noms dans Spirou (monsieur Archive, Terence, Al-Bomm).

Yves Varende

Sous le nom d'emprunt d'Yves Varende, il a publié des études érudites consacrées au roman policier du début du XXe siècle en introduction de diverses rééditions notamment des aventures de Lord Lister (Claude Lefrancq Éditeur, Bruxelles, 1995) et de Sherlock Holmes (Sherlock Holmes revient), réédition de six nouvelles allemandes anonymes publiées entre 1907 et 1911 (Fleuve Noir, 1996). Il est également auteur de pastiches « holmesiens » (Le Requin de la Tamise, Le Tueur dans le Fog, Le Secret de l'Île aux Chiens, Les Meurtres du Titanic, L'Otage de Fraulein Doktor) se situant à la veille de la Première Guerre mondiale au fil desquels le célèbre détective poursuit des espions du Kaiser alliés aux criminels des bas-fonds londoniens, traquant même un U-Boot corsaire «planqué» dans les égouts !

Thierry Martens est également l'auteur, toujours sous le pseudonyme d'Yves Varende, de romans de science-fiction : Le Gadget de l'Apocalypse (1978), Les Tueurs de l'Ordre (1980), Tuez les tous (1980).

Ouvrages sur la bande dessinée

Scénariste

Sous divers pseudonymes (Terence, Yves Varende), Thierry Martens a aussi écrit les scénarios de plusieurs bandes dessinées :

Traducteur

Thierry Martens est également le traducteur de deux albums de la série de bande dessinée flamande De Kiekeboes (Merho) :

  1. Le Sang Blanc (1992), traduction de l'album 36, Het Witte Bloed
  2. Le Cas Luc As (1992), traduction de l'album 34, De Zaak Luc Raak

Les albums mentionnés ont été édités par les Éditions Standaard sous le nom de Fanny et Cie.

Personnage de bande dessinée

Pour la huitième histoire de la série Natacha, Un trône pour Natacha, François Walthéry s'est inspiré de Thierry Martens, alors rédacteur en chef de Spirou, pour créer le personnage du major Martenne, le chef de la sécurité nationale chargé de la sécurité du roi[3].

Le dessinateur Tibet utilise lui aussi le physique de Thierry Martens, pour le personnage du Bourreau dans l'album Ric Hochet contre le Bourreau, le 14e épisode de la série[4].

Références

Annexes

Bibliographie

Liens externes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Thierry Martens
Listen to this article