For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Tihomir Orešković.

Tihomir Orešković

Tihomir Orešković
Illustration.
Fonctions
Premier ministre de Croatie

(8 mois et 27 jours)
Président Kolinda Grabar-Kitarović
Gouvernement XIIIe
Législature VIIIe
Coalition HDZ-MOST
Prédécesseur Zoran Milanović
Successeur Andrej Plenković
Biographie
Date de naissance (56 ans)
Lieu de naissance Zagreb (Yougoslavie)
Nationalité Croate
Canadienne
Parti politique Indépendant
Diplômé de Université McMaster
Profession Homme d'affaires

Tihomir Orešković
Premiers ministres croates

Tihomir Orešković, né le à Zagreb, est un homme d'affaires et homme d'État croate n'appartenant à aucun parti politique.

Né en Yougoslavie communiste, ses parents émigrent au Canada dans son enfance. Il y passe l'immense majorité de sa vie et devient cadre dirigeant de Teva, une entreprise pharmaceutique.

Il est nommé Premier ministre de Croatie en par une coalition de centre droit après dix semaines de négociations. Premier chef de gouvernement sans affiliation politique depuis l'indépendance du pays, ses premières semaines au pouvoir sont marquées par des polémiques et la démission d'un ministre. Il est renversé dès le mois de par une motion de censure après avoir perdu le soutien de la HDZ et remplacé quatre mois plus tard.

Biographie

Carrière professionnelle

Élevé au Canada, Tihomir Orešković y poursuit ses études avant de devenir expert financier pour la multinationale pharmaceutique Teva, jusqu'à en devenir, avant sa nomination comme Premier ministre, le directeur financier chargé du marché mondial des médicaments génériques[1].

Carrière politique

Premier ministre

À l'issue des élections législatives du , aucun parti n'obtient la majorité absolue. Après plusieurs semaines de négociations, une coalition est finalement formée entre l'Union démocratique croate (HDZ), parti de la droite nationaliste, et Le Pont, constitué d'élus locaux indépendants. Le , le gouvernement est investi par le Parlement en obtenant 83 votes favorables sur 151 députés élus. Tihomir Orešković, totalement novice en politique et membre d'aucun parti, est nommé Premier ministre, cependant que Tomislav Karamarko, président de la HDZ, devient vice-Premier ministre. Orešković est par ailleurs très proche de l’organisation religieuse Opus Dei[2].

Polémiques

Dès le début, la composition de ce gouvernement suscite de vives réactions, notamment par la présence en son sein d'une part de Mijo Crnoja, ministre des Anciens combattants, qui doit démissionner dès le après avoir voulu créer un « registre des traîtres à la Nation » et pour des faits de fraude fiscale[3], et d'autre part, du ministre de la culture, Zlatko Hasanbegović, historien fortement controversé pour ses prises de positions révisionnistes quant à l'action du mouvement fasciste et antisémite oustachi pendant la Seconde Guerre mondiale[4].

Une polémique s'ensuit avec la Serbie qui accuse son gouvernement de procéder à une réhabilitation du régime fasciste des oustachis[2].

Destitution

Le suivant, après cinq mois au pouvoir, Tomislav Karamarko annonce sa démission et la HDZ retire son soutien au cabinet[5] qui est renversé le lendemain, quand le Parlement adopte une motion de censure par 125 voix pour, 15 contre et 2 abstentions[6].

Le , le nouveau président de la HDZ Andrej Plenković lui succède.

Références

  1. AFP, « Un nouveau gouvernement pour la Croatie », sur www.lemonde.fr/, (consulté le )
  2. a et b Jean-Arnault Dérens, « Le choc des mémoires au mépris de l'histoire », Le Monde diplomatique,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. « Un ministre croate forcé de démissionner », sur lefigaro.fr,
  4. AFP, « En Croatie: le retour des ultranationalistes », sur www.lemonde.fr/, (consulté le ).
  5. AFP, « Croatie: le gouvernement de droite tombe après un règne éclair », sur www.lepoint.fr/, (consulté le ).
  6. AFP, « Croatie : chute du gouvernement après cinq mois de controverse », sur www.lemonde.fr/,

Annexes

Articles connexes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Tihomir Orešković
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.