Tomáš Sivok - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Tomáš Sivok.

Tomáš Sivok

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tomáš Sivok

Tomáš Sivok en 2016.
Situation actuelle
Équipe
Dynamo České Budějovice
Numéro 6
Biographie
Nationalité
Tchèque
Naissance (37 ans)
Lieu Pelhřimov (Tchécoslovaquie)
Taille 1,85 m (6 1)
Poste Défenseur central
Parcours junior
Années Club
1994-2000
České Budějovice
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2000-2002
České Budějovice
038 0(9)
2002-2006
Sparta Prague
098 0(7)
2003
České Budějovice
013 0(1)
2007-2008
Udinese Calcio
014 0(1)
2008
Sparta Prague
014 0(1)
2008-2015
Beşiktaş JK
203 (19)
2015-2017
Bursaspor
054 0(3)
2017-2019
Maccabi Petah Tikva
070 0(6)
2019-
České Budějovice
013 0(2)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1998-1999
Tchéquie -15 ans
010 0(2)
1999-2000
Tchéquie -16 ans
022 0(2)
2000-2001
Tchéquie -17 ans
008 0(0)
2000
Tchéquie -18 ans
001 0(0)
2001-2002
Tchéquie -19 ans
008 0(1)
2003
Tchéquie -20 ans
010 0(2)
2002-2005
Tchéquie espoirs
014 0(2)
2005-2017
Tchéquie
064 0(5)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 21 juin 2016

Tomáš Sivok, né le à Pelhřimov, est un footballeur international tchèque, qui évolue au poste de défenseur, au Dynamo České Budějovice.

Biographie

En , Sivok est devenu le capitaine du Sparta Prague, puis, en 2006, de l'équipe de Tchéquie espoirs.

Au milieu de l'année 2006, Sivok devint une des figures de la campagne anti-raciste lancée par le gouvernement de Tchéquie Together Against The Racism[1].

Pendant la période de transfert de , il signa un contrat de 4 ans et demi en faveur de l'Udinese Calcio, assurant sa présence jusqu'en été 2011 pour un montant estimé de 1 985 000 millions d'euros[2]. En , il fut revendu par l'Udinese au club turc de Beşiktaş JK.

Carrière

Palmarès

En équipe nationale

Avec le Sparta Prague

Avec Beşiktaş JK

Notes et références

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Tomáš Sivok
Listen to this article