For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Tartous.

Tartous

Tartous
(ar) طرطوس
Tartous

Le vieux port de Tartous.
Administration
Pays
Drapeau de la Syrie
Syrie
Gouvernorat Tartous
Démographie
Population 96 401 hab. (2009)
Géographie
Coordonnées 34° 53′ 00″ nord, 35° 53′ 00″ est
Altitude m
Fuseau horaire UTC+02:00 (hiver)
UTC+03:00 (été)
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Syrie
Voir sur la carte topographique de Syrie
City locator 14.svg
Tartous
Géolocalisation sur la carte : Syrie
Voir sur la carte administrative de Syrie
City locator 14.svg
Tartous

Tartous (en arabe : طرطوس / ṭarṭūs) est une ville côtière de Syrie, abritant le second port du pays après celui de Lattaquié. Elle est également la capitale du gouvernorat du même nom. La ville se situe à environ 160 kilomètres au nord-ouest de la capitale Damas et à 30 kilomètres au nord de la frontière libanaise.

L'antique Antarade (en grec ancien : Ἀντάραδος / Antárados ; en latin : Antaradus; étymologie: ante - du latin "avant" - et Arados, donc le port situé en face de l'ile d'Arados) fut fondée par les Phéniciens.

Les Syriens considèrent Tartous comme une station balnéaire. La cathédrale Notre-Dame de Tortose, d’époque romane, abrite un petit musée qui expose les objets anciens trouvés dans la région.

Histoire

Ancienne cathédrale Notre-Dame de Tortose, actuellement musée archéologique.
Ancienne cathédrale Notre-Dame de Tortose, actuellement musée archéologique.

La ville a été fondée par les Phéniciens, déjà maîtres de l'île d'Arouad toute proche, mais moins pratique d'accès pour ses relations commerciales intenses. La ville passe ensuite aux mains des Grecs, des Romains, des Arabes, puis des Croisés.

La ville est nommée Antarados dans l'Antiquité grecque, c'est-à-dire la ville en face d'Arados (actuelle Arouad). Pour les Croisés, elle estTortose. Ils y construisent le château de Tortose.

En 1921, Camille Enlart, directeur du musée de sculpture comparée du Trocadéro, entreprend l’étude des édifices chrétiens de Tartous.

Après le coup d'État du parti Baas en Syrie en 1963, la ville, jusqu'alors partie du gouvernorat de Lattaquié, devient le centre du nouveau gouvernorat éponyme[1].

Géographie

Démographie

Sa population est estimée à 96 401, celle du gouvernorat à 720 000 habitants.

Peuplée à 68,5 % de sunnites en 1935, ils ne sont plus que 50,6 % en 1947, et dans les années 1990, ce sont les alaouites qui seraient majoritaires en représentant 70 % de la population[2].

Installation navale russe

La ville est également connue pour abriter une installation permanente de la flotte maritime militaire de Russie, qui y stationnait environ 150 hommes avant 2015. Jusqu'en 1990, la ville accueillait entre 30 et 40 navires de la flotte de Méditerranée de la Marine soviétique. Il a été annoncé dans une déclaration ministérielle que « Tartous est toujours une base officielle pour les navires russes dans la Méditerranée et continue à exécuter les tâches dans l'accomplissement de ses missions[3] ».

Depuis et la participation russe dans le conflit syrien, la base de Tartous a vocation d'abriter environ 1 700 hommes (marins et forces spéciales) par rotations[4].

Économie

Tartous a une importance économique vitale pour le pays, puisqu'il s'agit d'un des trois terminaux d'exportation du pétrole de l'est du pays avec Lattaquié et Banias et dont la gestion relève de la Syrian Company for Oil Transport[5].

Personnalités

Notes et références

  1. Fabrice Balanche, « « Les municipalités dans la Syrie baathiste : déconcentration administrative et contrôle politique », Revue Tiers Monde 1/2008 (n° 193), p. 169-187. », Armand Colin, (consulté le ).
  2. Fabrice Balanche, « « Le cadre alaouite I », Outre-Terre 1/2006 (no 14), p. 73-96. », Outre-Terre, (consulté le ).
  3. (en) Moscow denies information about evacuation of its base in Syria’s Tartus. U.S. begins to supply arms to rebels, Kavkazcenter.com, 27 juin 2013.
  4. (ru) Article du 21 septembre 2015, Kommersant.
  5. Bruno Paoli et François Burgat (dir), Pas de printemps pour la Syrie, Paris, éd. La Découverte, 2013

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Tartous
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.

X

Wikiwand 2.0 is here 🎉! We've made some exciting updates - No worries, you can always revert later on