Tour européen PGA - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Tour européen PGA.

Tour européen PGA

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (août 2013). Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » En pratique : Quelles sources sont attendues ? Comment ajouter mes sources ?
Tour européen PGA
Généralités
Sport Golf
Création 1972
Organisateur(s) Professional Golfers' Association
Périodicité Annuel
Statut des participants Professionnels
Site web officiel europeantour.com

Palmarès
Tenant du titre
Tommy Fleetwood
Pour la compétition en cours voir :
Tour Européen PGA 2019

Le Tour européen PGA est un circuit de golf professionnel masculin, le plus important d'Europe. Il est mis en place pour la première fois par l'association britannique professionnelle PGA mais devient indépendant en 1984.

Ses tournois ont principalement lieu en Europe, mais se sont étendus depuis quelques années à d'autres endroits du monde ainsi qu'aux plus grands tournois américains.

Histoire

Le golf professionnel débute en Europe, notamment en Écosse. Les premiers professionnels sont des fabricants de clubs et propriétaires de greens qui enseignent le golf à de riches hommes (les premiers équipements faits à la main sont coûteux). Ils organisent des matchs entre eux dotés d'un petit prix. Le premier tournoi est l'Open britannique en 1860. Réservé aux professionnels il réunit huit personnes. L'année suivante le tournoi s'ouvre aux amateurs.

Dans les décennies suivant la création de l'Open britannique, le nombre de tournois dotés de prix augmente doucement mais sûrement. La plupart ont lieu au Royaume-Uni, bien que certains "tournois nationaux" soient organisés en Europe continentale. Toutefois, il reste difficile aux golfeurs de vivre des prix gagnés. À partir de 1901 les golfeurs britanniques sont représentés par The Professional Golfers' Association qui est l'ancêtre du Tour européen.

Après la Seconde Guerre mondiale, le montant des prix devient plus significatif notamment grâce à la couverture télévisuelle. Toutefois chaque événement est organisé indépendamment par un club de golf, une association ou une entreprise commerciale. Aux États-Unis un circuit professionnel existe déjà depuis les années 1930, et en 1972 le Tour Européen PGA est créé. Les premières années, les saisons durent six mois (d'avril à octobre) et sont basées uniquement en Europe (principalement en Grande-Bretagne et en Irlande). Le circuit de 1972 comporte vingt tournois, dont douze au Royaume-Uni, un en Irlande. Des sept événements sur le continent européen, six sont des opens nationaux (Pays-Bas, France, Allemagne, Italie, Espagne et Suisse), le septième est celui de Madrid.

Le Tour européen s'allonge ensuite et se mondialise. En 1982 débute le premier événement en dehors de l'Europe : l'open tunisien. Cette année-là 27 tournois sont organisés et la saison est étendue au mois de novembre pour la première fois. En 1984 le Tour Européen PGA devient indépendant de The Professional Golfer's Association.

Le Tour Européen PGA court le risque de voir ses meilleurs joueurs partir pour le circuit américain PGA Tour : à la fois pour les meilleurs prix offerts aux joueurs et les possibilités de gloire offertes dans les trois tournois majeurs des USA. Une solution est proposée en 1988 : le Volvo Bonus Pool. Il s'agit d'une dotation en argent distribuée à la fin de la saison aux joueurs les plus méritants de l'année, toutefois seuls les golfeurs ayant joué un grand nombre de tournois du Tour Européen PGA peuvent recevoir une part. Le système continue jusqu'en 1998 après quoi l'organisation s'attache à maximiser les gains dans les tournois individuels.

En 1989, pour la première fois un tournoi asiatique est inscrit au calendrier : le Dubai Desert Classic. En 1990, 38 événements font partie du calendrier (37 en Europe) et la saison débute dès février. En 1992 le tour est pour la première fois en Asie de l'Est avec le Johnnie Walker Classic à Bangkok. Cette initiative se révèle une des plus importantes dans l'histoire du Tour Européen, l'Asie de l'Est devenant quasiment sa deuxième "maison". Peu de temps après, le Tour débute dans l'ancien bloc soviétique avec l'open tchèque en 1994. Mais le développement à l'est du continent est freiné par les capacités financières des sponsors qui ne peuvent rivaliser avec leurs équivalents de l'Ouest de l'Europe (le nombre de tournois dans une saison étant limité). Toutefois des tournois du Challenge Tour sont régulièrement organisé en Europe de l'Est.

Depuis 1995 le Tour Européen co-organise des tournois avec le circuit sud-africain, le Sunshine Tour puis avec le PGA Tour of Australiasia à partir de 1996.

2009 - 2016 : Race to Dubai

À partir de la saison 2009, la Race to Dubai remplace l'Ordre du Mérite. Un bonus de 5 million de dollars (en 2014) est attribué aux 15 premiers de ce classement.

Le Dubai World Championship, qui clôture la saison, est disputé par les 60 premiers joueurs de la Race to Dubai à l'issue du tournoi précédent.

Le vainqueur de la Race to Dubai se voit octroyer dix années d'exemption sur le circuit européen. Le vainqueur du Dubai World Championship se voit lui octroyer cinq années d'exemption.

Depuis 2017 : Rolex Series et Access List

A partir de la saison 2017, sont mises en place les Rolex Series. Comprenant notamment les trois tournois de la Race to Dubaï, les Rolex Series regroupent plusieurs tournois doté au minimum de 7 millions d'Euros[1] chacun.

De plus, le Tour Européen crée L'Access List, un classement des joueurs excluant les résultats du Masters, du Championnat de la PGA, des quatre tournois du WGC et des tournois des Rolex Series. Les trois premiers joueurs de ce classement à certains moment de la saison recevront des invitations pour disputer un ou plusieurs tournois des Rolex Series. En outre, les 10 meilleurs joueurs du classement final ne faisant pas partie du top 100 de la Race to Dubaï garderont leurs cartes sur le Tour européen pour la saison suivante. Pendant ce temps, seuls les 100 meilleurs joueurs au classement final de la Race To Dubaï recevront des cartes de membre, au lieu de 110[2].

Anciens tournois

Palmarès

Année Ordre du mérite Joueur de l'année Débutant de l'année
2019
Jon Rahm
Robert MacIntyre
2018
Francesco Molinari
Francesco Molinari
Shubhankar Sharma
2017
Tommy Fleetwood
5 420 530€
Sergio García
Jon Rahm
2016
Henrik Stenson
5 289 506€
Henrik Stenson
Wang Jeung-hun
2015
Rory McIlroy
4 727 253€
Rory McIlroy
Byeong Hun An
2014
Rory McIlroy
7 149 503€
Rory McIlroy
Brooks Koepka
2013
Henrik Stenson
4 103 796€
Henrik Stenson
Peter Uihlein
2012
Rory McIlroy
5 519 118€
Rory McIlroy
Ricardo Santos
2011
Luke Donald
5 323 400€
Luke Donald
Tom Lewis
2010
Martin Kaymer
4 461 011€
Martin Kaymer &
Graeme McDowell
Matteo Manassero
2009
Lee Westwood
4 237 762€
Lee Westwood
Chris Wood
2008
Robert Karlsson
2 732 748€
Pádraig Harrington
Pablo Larrazábal
2007
Justin Rose
2 944 945€
Pádraig Harrington
Martin Kaymer
2006
Pádraig Harrington
2 489 337€
Paul Casey
Marc Warren
2005
Colin Montgomerie
2 794 223€
Michael Campbell
Gonzalo Fernández-Castaño
2004
Ernie Els
4 061 905€
Vijay Singh
Scott Drummond
2003
Ernie Els
2 975 374€
Ernie Els
Pater Lawrie
2002
Retief Goosen
2 360 128€
Ernie Els
Nick Dougherty
2001
Retief Goosen
2 862 806€
Retief Goosen
Paul Casey
2000
Lee Westwood
3 125 147€
Lee Westwood
Ian Poulter
1999
Colin Montgomerie
1 822 880€
Colin Montgomerie
Sergio García
1998
Colin Montgomerie
993 077€
Lee Westwood
Olivier Edmond
1997
Colin Montgomerie
798 948€
Colin Montgomerie
Scott Henderson
1996
Colin Montgomerie
875 146€
Colin Montgomerie
Thomas Bjørn
1995
Colin Montgomerie
835 051€
Colin Montgomerie
Jarmo Sandelin
1994
Colin Montgomerie
762 720€
Ernie Els
Jonathan Lomas
1993
Colin Montgomerie
613 683€
Bernhard Langer
Gary Orr
1992
Nick Faldo
708 522€
Nick Faldo
Jim Payne
1991
Seve Ballesteros
545 354€
Seve Ballesteros
Per-Ulrik Johansson
1990
Ian Woosnam
574 166€
Nick Faldo
Russell Claydon
1989
Ronan Rafferty
400 311€
Nick Faldo
Paul Broadhurst
1988
Seve Ballesteros
451 560€
Seve Ballesteros
Colin Montgomerie
1987
Ian Woosnam
253 717€
Ian Woosnam
Peter Baker
1986
Seve Ballesteros
242 209€
Seve Ballesteros
José Maria Olazábal
1985
Sandy Lyle
162 553€
Bernhard Langer
Paul Thomas
1984
Bernhard Langer
139 344€
Philip Parkin
1983
Nick Faldo
119 416€
Grant Turner
1982
Greg Norman
66 046€
Gordon Brand Jnr
1981
Bernhard Langer
81 036€
Jeremy Bennett
1980
Sandy Lyle
66 060€
Paul Hoad
1979
Sandy Lyle
49 233€
Mike Miller
1978
Seve Ballesteros
54 348€
Sandy Lyle
1977
Seve Ballesteros
46 436€
Nick Faldo
1976
Seve Ballesteros
39 504€
Mark James
1975
Dale Hayes
20 508€ -
1974
Peter Oosterhuis
32 127€
Carl Mason
1973
Peter Oosterhuis
17 455€
Pip Elson
1972
Peter Oosterhuis
18 525€
Sam Torrance
1971
Peter Oosterhuis
9 270€
David Llewellyn

Innovation Hub

En , la tournée européenne et Tata Communications ont lancé le Hub d'innovation.[3] Cette concurrence mondiale offre aux jeunes pousses la possibilité de transformer des concepts en réalité.

Références

  1. lefigaro.fr, « Le Figaro Golf - Flash - L'European Tour lance les Rolex Series », Le Figaro Golf,‎ (lire en ligne, consulté le 29 novembre 2016)
  2. lefigaro.fr, « Le Figaro Golf - Actu golf - l'actualité de l'European Tour et du Ladies European Tour », Le Figaro Golf,‎ (lire en ligne, consulté le 29 novembre 2016)
  3. European Tour And Tata Communications Launch Innovation Hub Forbes, 25 Septembre, 2019 (Anglais)
  4. La start-up Alugha sort grande gagnante du Hub innovation Sport und Business, 2 Mai 2020
  5. Tata Group, Alugha GmbH
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Tour européen PGA
Listen to this article