Trachéotomie - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Trachéotomie.

Trachéotomie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

trachéotomie
Trachéostomie complétée :

1 - Cordes vocales
2 - Cartilage thyroïde
3 - Cartilage cricoïde
4 - Cartilages de la trachée

5 - Revers du ballon

La trachéotomie est une ouverture pratiquée de manière chirurgicale dans la trachée haute sous le larynx afin d'assurer une perméabilité permanente des voies aériennes.

Historique

Trachéotomie avant le XXe siècle
Trachéotomie avant le XXe siècle

La trachéotomie est une intervention ancienne, décrite par Galien et Arétée dès le IIe siècle[1]. L'intervention était alors considérée comme risquée et déraisonnable. C'est au XIIe siècle que le médecin Marocain Avenzoar pratiqua la première trachéotomie recensée dans l'histoire de la médecine, il observa les effets sur une chèvre[2]. En 1546 Antonio Brasavola, un chirurgien italien, réalisa la première trachéotomie européenne réussie authentifiée. À cette époque, la trachéotomie était surtout réalisée dans le cadre du croup, complication fréquente de la diphtérie, où l'inflammation et l’œdème du larynx entraîne son rétrécissement et peut se compliquer d'asphyxie. Ainsi, en 1610, Severino a réalisé des trachéotomies lors de l'épidémie de diphtérie qui sévit à Naples. Les premières canules ont été développées par Girolamo Fabrizi d'Acquapendente à la fin du XVIe siècle.

Le terme « trachéotomie » a été utilisé pour la première fois par Thomas Fienus en 1649.

Indications

La trachéotomie est le plus souvent pratiquée pour permettre la ventilation mécanique sur une longue période, ou pour faciliter un arrêt de la ventilation mécanique. Elle peut aussi résulter d'une ablation du larynx, par exemple en cas de cancer du larynx[3]. Lorsque cette ouverture est permanente, on parle de « trachéostomie » ; le trou pratiqué est appelé « trachéostome ».

Elle n'est par contre qu'extrêmement rarement pratiquée en urgence ; lorsque les voies aériennes sont obstruées, on pratique plus fréquemment une cricotomie.

Techniques

Il existe deux grandes techniques de trachéotomie, la technique per-cutanée et la technique chirurgicale. La première comporte moins de risque infectieux que la seconde[4].

La présence d'un goitre complique aussi cette opération.

L'incision est fait en-dessous des cartilages thyroïde et cricoïde. La palpation de la zone permet d'identifier un trajet inhabituel de l'artère innominée ce qui peut rendre le geste plus complexe[5].

Complications

Le geste peut être compliqué par une hémorragie. La canule peut se déplacer ou s'obstruer.

Une trachéotomie peut se compliquer d'une sténose trachéale une fois la canule retirée définitivement. La cicatrisation de l'orifice trachéal se fait en effet parfois en rétraction, entraînant une réduction du calibre de la trachée. Cette complication est cependant rare[6]. Exceptionnellement, une fistule trachéo-œsophagienne peut survenir[7].

Notes et références

  1. (en) Hermes C Grillo, « Development of tracheal surgery: a historical review. Part 1: techniques of tracheal surgery », The Annals of Thoracic Surgery, vol. 75,‎ , p. 610–619 (ISSN 0003-4975, DOI 10.1016/s0003-4975(02)04108-5, lire en ligne, consulté le 24 juin 2016)
  2. Medarus, « AVENZOAR ABU MARWAN ZUHR (1091-1162) », sur medarus.org (consulté le 19 janvier 2018)
  3. (de) de Maddalena H, Pfrang H, « Subjektive Vorstellungen von Laryngektomierten über die Ursachen ihrer Tumorerkrankung. Zusammenhang mit der psychosozialen Anpassung dem prä- und postoperativen Alkohol- und Tabakkonsum [Subjective attitudes of laryngectomized patients of the cause of the tumor disease. Correlation with psychosocial adjustment and pre- and postoperative alcohol and tobacco consumption] », HNO, vol. 41, no 4,‎ , p. 198-205. (PMID 8514526) modifier
  4. Delaney A, Bagshaw SM, Nalos M, Percutaneous dilatational tracheostomy versus surgical tracheostomy in critically ill patients: a systematic review and meta-analysis, Crit Care, 2006;10:R55-R55
  5. Hashimoto DA, Axtell AL, Auchincloss HG, Percutaneous Tracheostomy, N Engl J Med, 2020;383:e112
  6. Dennis BM, Eckert MJ, Gunter OL, Morris JA Jr, May AK, Safety of bedside percutaneous tracheostomy in the critically ill: evaluation of more than 3,000 procedures, J Am Coll Surg, 2013;216:858-865
  7. Wood DE, Mathisen DJ, Late complications of tracheotomy, Clin Chest Med, 1991;12:597-609
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Trachéotomie
Listen to this article