For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Tuken.

Tuken

Tuken
túken
Pays Kenya
Région Ouest
Nombre de locuteurs 144 000 (en 1987)[1]
Classification par famille

Le tuken (ou tugen, ou kamasia, nom donné par les Bantous) est une langue nilo-saharienne de la branche des langues nilotiques parlée dans l'Ouest du Kenya, des monts Kamasia jusque dans la vallée du Kerio, dans le district de Baringo[2].

Les Tuken

Les Tuken s'auto-désignent par le nom de túken ou túkénéːk, au singulier, tukeníːn ou tukeniːntét. Le terme túken s'applique aussi à la langue[3].

Classification

Le tuken est une des langues parlées par les Kalenjins, et fait partie d'un sous-groupe où l'on trouve également le nandi, le markweta et le kipsikis. Ces langues et dialectes forment, avec le datooga (en) et l'omotik (en), le sous-groupe des langues nilotiques méridionales, rattaché aux langues soudaniques orientales[4].

Phonologie

Les tableaux présentent les voyelles[5] et les consonnes[6] du tuken.

Voyelles

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i [i] ɪ [ɪ] ʊ [ʊ] u [u]
Moyenne e [e] [ɛ] ɔ [ɔ] o [o]
Ouverte a [a] ɑ [ɑ]

À cet inventaire s'ajoutent les dix voyelles longues.

Deux types de voyelles

Le tuken, comme les autres langues kalenjin, différencie les voyelles selon leur lieu d'articulation. Elles sont soit prononcées avec l'avancement de la racine de la langue, soit avec la rétraction de la racine de la langue[7].

Les voyelles avec avancement de la racine de la langue sont [i], [e], [o], [a], [u], ainsi que les longues correspondantes. Les voyelles avec rétraction de la racine de la langue sont [ɪ], [ɛ], [ɔ], [ɑ], [ʊ], avec les voyelles longues.

Consonnes

    Bilabiale Alvéolaire Palatale Vélaire
Occlusives p [p] t [t] k [k]
Fricative s [s]
Affriquées c [t͡ʃ]
Nasale m [m] n [n] ɲ [ɲ] ŋ [ŋ]
liquide l [l]
Roulée r [r]
Semi-voyelles w [w] y [j]

Une langue tonale

Le tuken est une langue tonale.

Notes et références

  1. Selon Ethnologue.com
  2. Rottland, 1982, p. 22
  3. Rottland, 1982, p. 21.
  4. Rottland, 1982, pp. 19-20.
  5. Rottland, 1982, p. 73, 76.
  6. Rottland, 1982, pp. 69-70.
  7. Rottland, 1982, p. 74. Le terme anglais est +ATR ou -ATR (Advanced Tongue Root).

Sources

  • (de) Rottland, Franz, Die südnilotischen Sprachen. Beschreibung, Vergleichung und Rekonstruktion, Kölner Beiträge zur Afrikanistik no 7, Berlin, Dietrich Reimer Verlag, 1982 (ISBN 3-496-00162-3)
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Tuken
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.