Ulrich Kaufmann - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Ulrich Kaufmann.

Ulrich Kaufmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ulrich Kaufmann
Biographie
Nationalité
Suisse
Naissance ,
Grindelwald
Décès ,
Grindelwald
Carrière
Disciplines Alpinisme
Profession Guide de haute montagne

Ulrich Kaufmann est un guide suisse, né le à Grindelwald où il est mort le .

Il fut parmi les premiers à visiter les massifs de Nouvelle-Zélande et de l'Himalaya.

Biographie

Ulrich Kaufmann participe en 1857 à la première ascension incontestée, par l'arête est, du Mönch avec Siegismund Porges et les guides Christian Almer, Ulrich Almer et Christian Kaufmann. En 1882, il entreprend la première tentative d'ascension de l'Aoraki/Mont Cook avec le prêtre et biologiste marin irlandais William Spotswood Green, membre de l'Alpine Club, et le guide suisse Emil Boss[1]. Ils échouent à soixante mètres du sommet en raison d'une tempête[2]. L'année suivante, il participe à une expédition dans l'Himalaya sous la direction de William Woodman Graham et réussit probablement l'ascension du Kabru[3], détenant ainsi le record d'altitude en alpinisme jusqu'en 1909, et celui du plus haut sommet gravi jusqu'en 1930.

Ascensions

Notes et références

  1. (en) Reverend William Spotswood Green, The High Alps of New Zealand, or A Trip to the Glaciers of The Antipodes with an Ascent of Mount Cook, 1883
  2. (en) H. Logan, Great peaks of New Zealand, New Zealand Alpine Club, Wellington, John McIndoe Limited, Dunedin, Nouvelle-Zélande, 1990, page 11 (ISBN 0-86868-125-3)
  3. (en) [PDF] Willy Blaser et Glyn Hughes, « Kabru 1883 - A Reassessment », The Alpine Journal, 2009

Bibliographie

  • Gérard Bordes, Grande Encyclopédie de la Montagne, t. 6, Paris, Atlas, , 2400 p.
  • (en) C. D. Cunningham et Sir William de Wiveleslie Abney, The pioneers of the Alps, Estes and Lauriat, , p. 96-97
  • Peter Bernet, « Kaufmann, Ulrich » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Ulrich Kaufmann
Listen to this article