Université pontificale urbanienne - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Université pontificale urbanienne.

Université pontificale urbanienne

Université pontificale urbanienne
Histoire et statut
Fondation
Type
Nom officiel
Pontificia Università Urbaniana
Recteur
Alberto Trevisiol
Membre de
Unione romana biblioteche ecclesiastiche (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Chiffres-clés
Étudiants
Environ 1 400 (en 2008)
Localisation
Ville
Pays
Localisation sur la carte de Rome

L'université pontificale urbanienne (en italien : Pontificia Università Urbaniana) est un institut d'études supérieures de l'Église catholique spécialisé dans la formation du clergé missionnaire et des étudiants venant des territoires dits de mission : elle a son siège à Rome, sur la colline du Janicule, dans le rione du Trastevere.

Historique

L'université urbanienne vient du collège missionnaire de Propaganda Fide, fondé en 1624 par le prélat espagnol Juan Bautista Vives y Marja, avec d'autres représentants du mouvement missionnaire de l'Église de Rome dont saint Jean Leonardi : il avait pour but d'une part de former les missionnaires séculiers ad gentes et de contribuer à refaire l'unité de la pleine communion entre le siège apostolique romain et les églises protestantes et orthodoxes, et d'autre part, d'étudier les langues et les cultures des peuples du monde.

Le collège se trouvait dans le vieux palais Ferratini, sur la place d'Espagne, et la formation des étudiants était confiée aux Théatins. Le collège fut élevé au rang d'Athénée pontifical par le pape Urbain VIII dans la bulle Immortalis Dei Filius du , ce qui lui donnait, comme l’archigymnase de Rome (l'actuelle université de la Sapienza), le droit de conférer les titres de doctorat en philosophie et en théologie : en l'honneur du pape, l'athénée prit le nom de collège Urbano, ce qui donnera le nom actuel d’Urbaniana.

Le , le pape Pie XI fit transférer le collège sur le Janicule et en 1933 on inaugurait le nouveau siège de l'Athénée, construit à cet effet ; à cette occasion fut fondé l'Institut missionnaire, qui reçut le droit de donner les titres académiques dans les disciplines relatives à la mission et au droit de l'Église (en 1986 l’Institut est subdivisé en Faculté de Droit canon et Missiologie).

L'institut reçoit du pape Jean XXIII, le titre d'« université pontificale » dans le motu proprio Fidei Propagandae du .

Le cardinal-préfet de la Congrégation pour l'évangélisation des peuples a d'office le titre de grand chancelier de cette université. En s'est tenu à l'Université pontificale urbanienne un Congrès international de Théologie portant sur le discernement dans l’Église et dans le monde d’aujourd’hui, dont les conclusions ont été tirées par le cardinal Fernando Filoni, préfet de la Congrégation pour l'évangélisation des peuples[1].

Notes et références

Annexes

Articles connexes

Lien externe


{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Université pontificale urbanienne
Listen to this article