Utilisateur:Cantons-de-l'Est/L'AdQ, une épreuve - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Utilisateur:Cantons-de-l'Est/L'AdQ, une épreuve.

Utilisateur:Cantons-de-l'Est/L'AdQ, une épreuve

La rédaction d'un AdQ demande plus que de la bonne volonté et une bonne expertise, c'est un marathon qui peut mettre vos nerfs à vif. Je vous partage mon expérience.

« Il faut toute une communauté pour rédiger un article. »

— Cantons-de-l'Est

Histoire du procédé Haber-Bosch

J'ai rédigé le plus gros d'Histoire du procédé Haber-Bosch (d · h · j · · AdQ · BA · Ls), un sujet pointu qui m'a obligé à faire un tour à la bibliothèque de l'université de ma ville. J'ai acheté trois livres, tous en anglais, et j'ai creusé différentes notions de chimie, de physique et de géopolitique. J'ai utilisé des extraits d'encyclopédies rédigées en français, qui datent des années 1970 (dont une publiée par une maison d'édition italienne !). J'ai aussi pu compter sur deux textes rédigés par des lauréats du prix Nobel. Ce procédé est essentiel dans nos sociétés industrielles, mais la documentation qui s'y rattache est très technique et circule dans un milieu plutôt discret (secret ? parano ?). Lisez son texte introductif, vous comprendrez pourquoi.

Lorsque j'ai demandé le label BA en mars 2010, on m'a bien reçu, demandé des précisions inattendues et questionné sur la pertinence de telle information. J'ai consulté les documents en main pour lever les ambiguités ou corriger des erreurs. L'article a obtenu le label BA avec pas moins de 250 références. Même si le sujet m'a passionné (et me passionne encore), il m'a intellectuellement épuisé car difficile à vulgariser et chronophage.

J'ai attendu un an avant d'envisager de demander le label AdQ, en mars 2011. Un contributeur a été heureux que je fasse cette demande. Aussitôt proposé, quelqu'un juge mon style d'écriture comme déficient, ce qui est assez décourageant, surtout de la part d'un contributeur avec lequel j'ai été régulièrement en conflit. J'ai tenté diverses reformulations, en vain. Il a refusé de revoir sa position. Plusieurs contributeurs ont voté en faveur, mais son refus m'a mis les nerfs à vif. Imaginez, plus de cent heures de travail, plus de 250 références, des dizaines de sources, quelques images trouvées après plusieurs recherches dans Wikimedia Commons (une est d'ailleurs apparue, miracle !, au moment où je suis le plus découragé de ce cirque). Un AdQ demande au minimum 8 votes pour, un seul vote contre peut empêcher l'article d'avoir son étoile dorée. Un autre contributeur n'a pas aimé une reformulation que j'ai faite (pour tenter de satisfaire le vote contre). J'ai été tellement abattu par la tournure des évènements que j'ai décidé d'abandonner. Un troisième contributeur a rédigé une introduction plus courte, un peu plus de 400 mots pour un article qui tient sur 40 pages, ce qui a « sauvé » l'article. Aujourd'hui, je considère que ce contributeur fait partie de mon réseau. Il en profite d'ailleurs pour me demander à l'occasion de relire des propositions de BA ou d'AdQ, qu'il a rédigés ou non, demandes auxquelles je réponds le plus souvent « présent ! » J'apprécie les efforts qu'il a faits pour m'aider et je sais combien ça peut être décourageant de voir l'un de ses « bébés » ne pas recevoir assez de support.

En mai 2011, quelqu'un commence la traduction d'Histoire du procédé Haber-Bosch en anglais, mais semble en panne depuis un moment. Peut-être qu'un jour l'article sera traduit en 26 langues ? Pour le moment, quand j'éprouve du découragement, je fais un tour sur cet article et en profite pour en relire des passages, ce qui me soulage. De temps à autre, je trouve quelque chose à améliorer ou des images à ajouter. J'ai même trouvé des erreurs. Eh oui ! Les relecteurs ne sont pas omniscients. Quand il n'y a qu'une dizaine de personnes qui relisent l'article, il est certain que des erreurs subsistent.

Quand je regarde les statistiques de consultations, 33 000 fois de juillet 2015 à décembre 2019, elles ne sont pas du même ordre qu'Adolf Hitler, mais je suis heureux que des gens prennent le temps de le consulter.

Meurtres rituels de Toa Payoh

La rédaction/traduction de Meurtres rituels de Toa Payoh (d · h · j · · AdQ · Ls) a été une partie de plaisir lorsque comparée à Histoire du procédé Haber-Bosch. Il a été sélectionné par l'équipe 7 du Wikiconcours de septembre 2010 (Quelle équipe !) et j'ai été responsable de sa traduction en français.

J'ai trop rapidement traduit cet article, mais plusieurs collègues l'ont relu et même si des votants ont émis des commentaires négatifs, il est devenu AdQ au deuxième tour de vote. Pendant le processus, je suis resté serein. S'il n'obtenait pas son étoile dorée, il aurait obtenu je crois une étoile argentée (label BA). Au contraire du précédent, je me suis moins engagé émotivement mais j'ai été sensible au déroulement du vote. J'en suis sorti moins épuisé intellectuellement.

La leçon que j'ai retenue de cet exercice, c'est qu'il m'est beaucoup plus facile de traduire un article labellisé que de le créer à partir de rien. D'autres contributeurs préfèrent construire à partir de rien. C'est une question de goût.

Affaire Elizabeth Canning

L'Affaire Elizabeth Canning (d · h · j · · AdQ · Ls) est une sélection de l'équipe 7 du Wikiconcours de septembre 2010 (Quelle équipe !). Il s'agit d'une rédaction/traduction. J'ai pris le relais de Lebrouillard (d · c) lorsqu'il a beaucoup ralenti ses activités wikipédiennes. Mafiou44 (d · c) l'a relu et nous l'avons proposé au label AdQ. À trois, nous avons fait un bon boulot et avons su répondre aux attentes des votants.

Synagogue de Doura Europos

Lorsque j'ai lu la première fois Synagogue de Doura Europos (d · h · j · · AdQ · Ls), je me suis dit : « C'est un AdQ, mais dans quel état ! » Son principal rédacteur, Marsyas (d · c), a claqué la porte voici des lunes pour des raisons nébuleuses et le seul contributeur qui a suffisamment de connaissances du sujet est Pradigue (d · c). Il a été prêt à me donner des conseils, mais n'a pas voulu s'engager à travailler sur l'article par solidarité envers Marsyas. Le sujet est passionnant, mais je ne suis qu'un profane.

Fou que j'ai été, j'ai remanié les sections de l'article, mis en page les références et retouché le texte de façon minimale. L'ombre de Marsyas planait sur l'article et lui donnait une couleur « antique ». J'ai demandé des conseils, mais les réponses ont été rares. Lorsque j'ai proposé l'article au label, j'ai visé l'AdQ, tout en sachant fort bien qu'il pouvait ne recevoir que le label BA. J'ai un peu retouché l'article en cours de labellisation. Aujourd'hui, il est AdQ, mais je sais qu'il est perfectible, surtout sur la question de l'aniconisme, mais je ne suis qu'un péon de l'archéologie qui a voulu fouler le plancher de l'Olympe.

Histoire de la relativité restreinte

La relativité me passionne (j'ai à peine 12 ans quand j'apprends l'existence de cette théorie et les paradoxes qui en découlent) et je suis intellectuellement outillé dans ce domaine. Quand je parcours Histoire de la relativité restreinte (d · h · j · · AdQ · Ls) en août 2011, je sais que c'est un AdQ, mais le travail pour l'amener à ce niveau sera important : plus de 25 liens à bleuir, une traduction de l'allemand à relire, une mise en page à revoir, tout comme une mise en page des références. Rien de difficile pour moi, mais beaucoup d'heures de travail. Trassiorf (d · c) a demandé une relecture de l'article en avril 2011, mais c'est seulement en août 2011 que je découvre à la fois l'article et la demande. C'est à ce moment que je le prends sous mon aile.

Je commence par réorganiser les références, tout en reformulant certains passages. Je bleuis à raison de quelques articles traduits par mois. Parfois, je n'avance pas d'un centimètre pendant une semaine, car je m'occupe aussi des RAW, une infolettre qui a pris beaucoup de mon temps. En février 2012, il y a encore une dizaine d'articles à créer tout comme une section à traduire de l'anglais. En mars 2012, c'est réglé. Il y a bien sûr des ajustements à faire lors du processus de labellisation. L'un des votants s'oppose, exigeant plus de sources en français. Son désir n'est pas compatible avec les réalités bibliographiques, ce qui me laisse un goût amer. Malgré l'effort fourni, c'est un AdQ plus facile à rédiger que Histoire du procédé Haber-Bosch.

Périclès

Périclès (d · h · j · · AdQ · Ls) est un article que Like tears in rain (d · c) (LTIR) a en partie traduit depuis l'anglais dans le cadre du Wikiconcours de septembre 2010 (WCC). Quand je le parcours au début mai 2012, je vois son potentiel et l'important travail à faire. Je soupçonne que LTIR serait intéressé que je m'en occupe, mais lui ne sera pas intéressé à y travailler aussi intensément que pendant le WCC.

La mise en page des références est, comme pour plusieurs articles, la partie la plus tiède à accomplir. Cet article se distingue par les renvois vers des ouvrages anciens sans faire appel à ((Harvsp)), qui est pourtant l'une des clés qui facilitent la lecture. Je m'attache beaucoup à accomplir ce travail de moine, ce qui permet aux autres contributeurs, plus experts que moi en histoire de la Grèce antique, de se concentrer sur le contenu. Grâce à l'aide de LTIR, ainsi qu'aux relectures de Phso2 (d · c) et Critias (d · c), cet article est AdQ depuis le 19 juillet 2012. Cette labellisation est d'autant plus précieuse que l'article est jugé d'importance maximale par les projets Sélection transversale, Histoire, Hellenopedia et Histoire militaire.

Électron

Cet article est jugé d'importance maximale par les projets Sciences, Physique et Chimie. Je lis Électron (d · h · j · · AdQ · Ls) en juin 2012, un article que Trassiorf (d · c) a refondu en 2010 en s'inspirant de l'article en anglais « Electron ». En première lecture, je me concentre surtout sur la mise en page et le français. En deuxième lecture, je reviens sur les informations non sourcées et les phrases qui ne me semblent pas encyclopédiques. En cours de travail, je retouche des images comprenant du texte en anglais, alors que pour d'autres, je demande à l'atelier graphique de les convertir au format SVG.

En août 2012, TigH (d · c) me réprimande pour le contenu de Polarisation du spin qu'il ne comprend pas. J'ai traduit cet article de l'anglais au mieux de mes connaissances, car il n'y a rien sur le sujet dans la Wikipédia en français. J'ai pourtant un historique de contributions qui démontre mon désir de bien faire. Décourageant.

Pendant la recherche de sources, je découvre combien il est difficile d'en trouver une qui définit ce qu'est un atome. Après cinq-dix minutes de recherche dans le Web, j'en viens à rire de la situation. Après réflexion, je comprends que cette notion a évolué pendant le XXe siècle, la rendant protéiforme. En effet, dans ma pratique d'enseignant, j'explique pas moins de six modèles atomiques :

  1. de Démocrite : Il existe des entités qui sont les plus petites parties de la matière, et sont donc indivisibles.
  2. de Dalton : Les atomes se combinent selon des proportions entières, la loi d'Avogadro est vraie, etc.
  3. de Thomson : Les charges électriques sont réparties dans un plum pudding.
  4. de Rutherford : Le noyau, microscopique, comprend les particules positives et les particules négatives tournent autour à une vitesse vertigineuse.
    Prolongez-le en y ajoutant les neutrons (mis en évidence par Chadwick).
    Prolongez-le en ajoutant les réactions nucléaires.
  5. de Bohr : Les électrons se déplacent sur des orbitales.
    Prolongez-le en y ajoutant les neutrons.
    Prolongez-le en ajoutant les réactions nucléaires.
  6. de Schrödinger : Les particules sont devenues des ondes-corpuscules
    Prolongez-le en y ajoutant les neutrons.
    Prolongez-le en ajoutant les réactions nucléaires.

Le premier modèle est dépassé, le deuxième est partiellement repris dans le troisième, lui-même partiellement repris dans le quatrième. Ce quatrième, dû à Rutherford, est couramment utilisé car plutôt facile à comprendre. Les suivants sont techniquement vrais, mais notablement plus difficiles à comprendre. Il y a d'autres « détails » qui s'ajoutent au fil des ans, trop nombreux pour que j'en parle ici.

Pendant mon travail de rédaction, j'ajoute des exemples d'applications, tout comme des sections sur l'électromagnétisme et l'électrodynamique (que je supprime plus tard). J'envisage d'y ajouter une section sur l'électrostatique, l'électrochimie et l'effet photovoltaïque.

En septembre 2012, je trouve encore des améliorations, même si l'article me semble mûr. Vers la fin de septembre, je recherche un relecteur, mais personne du Projet:physique ne semble tenté. Je fais une demande auprès de l'Atelier de lecture, mais encore aucune réponse. C'est à croire que cette petite particule en impose. Simon Villeneuve (d · c) répond à mon appel. J'applique plusieurs suggestions pendant le mois de septembre 2012. En octobre 2012, je délaisse pour me donner une distance critique. C'est à partir de décembre 2012 que je me concentre à nouveau sur le sujet. J'ai en effet découvert que certaines sections ne sont pas dans un ordre « naturel ». Donc, ré-organisation. Les applications sont déplacées dans Liste d'applications des propriétés de l'électron (d · h · j · · BA · Ls), allégeant ainsi l'article et permettant de mieux cibler le sujet.

Le fruit de tout ce travail ? Deux « nouveaux » articles le 4 janvier 2012 : (1) « Électron » (voir le diff), refondu grâce à une sous-page de travail, et (2) « Liste d'applications des propriétés de l'électron ». Je prévois les proposer respectivement au label AdQ et BA en janvier 2013. Je tiens encore à souligner l'aide que m'a apporté Simon Villeneuve (d · c). Sans ses conseils et son appui, je n'aurais probablement pas été suffisamment motivé pour améliorer ces deux articles. Ils sont utiles, mais c'est que j'ai lu, trop lu, sur l'électron et le sujet a cessé de me passionner. Et pourtant, en rédigeant l'article, j'ai découvert combien les recherches sur l'électron et le photon ont été essentielles à la création de la mécanique quantique.

Au moment de lancer la labellisation, j'estime avoir accumulé plus de 100 heures de travail dans cet article traduit d'un AdQ en anglais (effort qui a dû prendre une cinquantaine d'heures) et qui est déjà avancé avant cette traduction. Pendant celle-ci, plusieurs votants émettent des commentaires aux extrémités du spectre : de « Article parfait » à « Si l'article concernant l'électron est censé être un article de qualité, il doit pallier les manques des autres références. » Je crois avoir rajouté 30 heures de plus pour seulement répondre aux demandes exprimées, la plupart pertinentes. Qui aurait cru qu'une si petite particule puisse demander autant d'efforts ?

En février-mars 2013, je planche sur les demandes que deux votants ont faites (répartition de la charge électrique dans l'électron et expressions contenant le mot électron). Je crois avoir répondu, après 5 heures de recherches. Pendant celles-ci, je découvre une autre propriété de l'électron, l'hypercharge, que je ne peux pas facilement expliquer, alors je m'abstiens. Mais après avoir lancé la labellisation, je m'aperçois que j'ai oublié une propriété très importante, même si elle est en filigrane dans l'article : le nuage électronique forme l'essentiel du volume de la matière ici sur Terre (en comparaison, la densité d'une naine blanche est des millions de fois plus élevée). Je corrige. Décidément, l'électron est une particule qui n'a pas fini de me faire travailler et de me surprendre.

Ma position sur les BA/AdQ au 20 avril 2013

Après avoir mené quelques labellisations, tant BA que AdQ, je suis de plus en plus réfractaire à rechercher un AdQ. Les commentaires sur les pages de procédures de labellisation me font craindre le pire. Par exemple, quelqu'un a exigé qu'un article en wikilien soit de bonne facture, même si le sujet est notablement différent et plus vaste. D'autres contributeurs lui ont rappelé les critères, ce qui a influencé sa décision, mais c'est signe que des votants ne comprennent pas les critères (certains diraient les rejettent). Également, je vois peu de commentaires constructifs lors des votes contre. Parfois, un votant fait une relecture qui améliore l'article, ce qui est bien (mais optionnel). Cependant plusieurs préfèrent trouver les défauts sans offrir d'exemples d'erreurs ou de piste de solution. Pour un article qui ne respecte pas plusieurs critères, je comprends, mais pour un article qui a un potentiel certain, ça éteint l'enthousiasme. Pendant une autre labellisation, un votant a exigé des sources en français car elles sont toutes, ou presque, en anglais. Sachant que les communications scientifiques sont largement rédigées en anglais, c'est une demande qui a surpris plusieurs votants.

Que conclure ? En ce qui concerne les AdQ, les articles doivent être écrits à la fois par un rédacteur surdoué en français, un incomparable rédacteur en wikitexte, un recherchiste hors pair et un chasseur d'illustrations qui a l'oeil. Il doit aussi créer des articles connexes et comprendre la mécanique des labellisations. Si je compare aux communications scientifiques actuelles, j'anticipe que les AdQ seront de plus en plus le fruit d'une collaboration. En ce qui concerne la Wikipédia en français, il y a peu de wikipédiens qui en rédigent et en proposent — ce qui se comprend, car c'est le plus souvent un épuisant parcours du combattant — et le nombre de votants diminue constamment (par exemple, en mai et juin 2013, Tsaag Valren (d · c) a demandé aux piliers du Bistro d'aller voter, elle qui pourtant rédige d'excellents articles sur les chevaux et, ce, depuis des lustres). Pour ces deux raisons, j'anticipe que ce label sera de plus en plus difficile à obtenir et de moins en moins souvent remis.

Puisque le processus de labellisation AdQ est un travail qui ne me satisfait plus, je préfère me restreindre au label BA. Je connais au moins deux contributeurs qui, bien qu'ils ne l'affirment pas, ne cherchent pas à faire labelliser les articles qu'ils ont rédigés, même si plusieurs de ces articles ont le potentiel de recevoir une étoile. Je soupçonne qu'ils ont observé des comportements destructeurs. Nous sommes peu nombreux à rédiger des BA/AdQ sur une base régulière, il est donc difficile de trouver des gens prêts à s'investir dans une telle aventure. De plus, je suis éclectique, ça peut expliquer pourquoi je ne trouve presque jamais de partenaires prêts à m'épauler.

Cette réflexion m'amène à poser une question : pourquoi est-il satisfaisant de rédiger un article, même long, alors qu'il est très fatiguant de se soumettre à un vote de labellisation ? Certains me diront qu'il est difficile d'être jugé. Oui. Pourquoi certains votants parviennent-ils à tirer le meilleur de moi-même, alors que d'autres ne parviennent qu'à m'éteindre ?

Meurtres de la lande, seulement BA

C'est un article que j'ai traduit dans le cadre du Wikiconcours de mars 2013. J'ai fait un énorme effort, mais Meurtres de la lande (d · h · j · · AdQ · BA · Ls) était parsemé de tournures de phrases calquées de l'anglais. Ce que bien sûr un votant a souligné, tout en me laissant sans indice (quels mots ? quels paragraphes ?). Plutôt que de le questionner, j'ai préféré attendre les commentaires d'un autre votant. Ce dernier a fait nettement mieux, car il m'a indiqué ce qui clochait. Malgré mes efforts, je ne suis pas parvenu à satisfaire toutes ses demandes. Bref, le label n'est pas acquis à la fin de la procédure (du 10 avril au 10 mai 2013).

En mai 2013, dans le but d'améliorer l'article, j'acquiers Antidote (logiciel), qui m'indique les calques et toutes sortes d'erreurs (certaines évidentes, d'autres pas). J'ai toujours pour objectif de le faire labelliser, mais il y a encore plusieurs obstacles à surmonter. Par exemple, lors de la première procédure de labellisation, je suis étonné d'apprendre qu'un votant ignore ce qu'est une prise au judo. Sans documentation sous la main, j'aurais pu comprendre, mais avec Internet, Google et Wikipédia, comment peut-on ne pas savoir ?

Quelques mois après cet échec, je préfère le proposer au label BA. J'en ai assez de devoir modifier un article qui a, selon moi, atteint les critères AdQ. Ce n'est pas un sujet rassembleur, je suis Québécois et je rédige le plus souvent seul, alors mes chances de succès pour le label AdQ sont près de 60 %. Pour le label BA, elles sont nettement meilleures. L'article est BA depuis le 27 août 2013. Je ne veux plus en parler.

Robert Oppenheimer (potentiellement AdQ)

Cet article est potentiellement AdQ, à quelques phrases près (relations avec Toni, Peter et Kitty), une refonte de la section Dernières années, diminution de la part relative de l'ouvrage de Rival (140 fois sur 260, remplacer 20-25 références) et élimination d'un doublon sur les erreurs de calculs.

C'est en parcourant les listes des featured articles de la Wikipédia en anglais, en juin 2013, que je découvre la biographie d'un scientifique. Après avoir lu un peu sur lui, je m'intéresse à sa vie : brillant, très brillant, essentiel à l'effort de guerre américain pendant la Seconde Guerre mondiale car il est le « père de la bombe atomique » (en tant que directeur scientifique du Projet Manhattan), puis rejeté par un gouvernement résolument anticommuniste (Oppenheimer est gauchiste, croyant y trouver une solution aux ravages du capitalisme sauvage). À ce moment, dans la Wikipédia en français, Robert Oppenheimer (d · h · j · · BA · Ls) est un article court, généralement exact mais sans source, créé presque d'un seul jet par Fafnir (d · c) en avril 2004 pour un total de 4 ko. Le même mois, je mets la main sur l'ouvrage de Michel Rival, Robert Oppenheimer, et m'inspire largement de son contenu pour allonger, allonger, allonger l'article (au 5 janvier 2014, il pèse environ 210 ko, alors qu'en juin 2013, il pèse 11 ko, c'est-à-dire avant que je ne m'en occupe avec intensité). Pour diversifier les sources et donc rendre l'article plus crédible, j'acquiers l'ouvrage de Bird et Sherwin, The Triumph and Tragedy of J. Robert Oppenheimer, qui a valu aux auteurs un prix Pulitzer et d'autres prix littéraires. Chemin faisant, Google et la Wikipédia en anglais me mènent vers d'autres sources. C'est seulement en janvier 2014, soit 6 mois après sa découverte, que je peux écrire : « Mission accomplie ».

Sur cette période, je crée une cinquantaine d'articles connexes (surtout de physiciens) :

  1. Mark Wolverton (a rédigé un livre sur les dernières années d'Oppenheimer)
  2. Gregg Herken (accuse Oppenheimer d'avoir été membre du Parti communiste américain)
  3. Jennet Conant (a écrit un ouvrage sur Oppenheimer)
  4. Audition de sécurité de J. Robert Oppenheimer
  5. Marcel Schein
    Julian Bigelow, Herman Goldstein, Robert Oppenheimer et John von Neumann à l'Institute for Advanced Study (probablement dans les années 1950, au plus tard en 1961). Ils se tiennent devant l'EDVAC, l'un des premiers ordinateurs électroniques.
    Julian Bigelow, Herman Goldstein, Robert Oppenheimer et John von Neumann à l'Institute for Advanced Study (probablement dans les années 1950, au plus tard en 1961). Ils se tiennent devant l'EDVAC, l'un des premiers ordinateurs électroniques.
    Eric Jette, Charles Critchfield et Robert Oppenheimer échangent à l'époque de leur travail au Laboratoire national de Los Alamos.
    Eric Jette, Charles Critchfield et Robert Oppenheimer échangent à l'époque de leur travail au Laboratoire national de Los Alamos.
  6. Harvey Hall
  7. Georges Placzek
  8. John Tatlock (père du grand amour d'Oppenheimer)
  9. David C. Cassidy (auteur d'un ouvrage sur Oppenheimer)
  10. Processus Oppenheimer-Phillips
  11. Robert R. Wilson
  12. Gerald Holton
  13. Jeremy Bernstein
  14. Siegfried Flügge
  15. Milton S. Plesset
  16. Effet Ramsauer-Townsend
  17. Helmut Hönl
  18. Earle Hesse Kennard
  19. John H. Manley
  20. Donald William Kerst
  21. Gregor Wentzel
  22. Jean-Louis Tassoul (ouvrages sur les trous noirs)
  23. Hartland Snyder
  24. Francis Fergusson (auteur américain, ami d'Oppenheimer)
  25. Joseph Weinberg
  26. Bernard Peters
  27. Melba Phillips
  28. Harold Lewis
  29. Paul Horgan (historien et écrivain, ami d'Oppenheimer)
  30. Charles Christian Lauritsen
  31. Stan Frankel
  32. Jean Tatlock (grand amour d'Oppenheimer)
  33. Sidney Dancoff
  34. Arthur W. Ryder (spécialiste de sanskrit qui a enseigné à Oppenheimer)
  35. David E. Lilienthal (fonctionnaire américain à la tête de la Commission de l'énergie atomique des États-Unis)
  36. Samuel W. Alderson
  37. Martin J. Sherwin (a rédigé une biographie d'Oppenheimer)
  38. James L. Tuck
  39. Kai Bird (a rédigé une biographie d'Oppenheimer)
  40. Modèle:Palette Projet Manhattan
  41. Los Alamos Primer (précis technique)
  42. Michel Rival (a rédigé une biographie d'Oppenheimer)
  43. Rainer Karlsch (a rédigé un ouvrage sur une bombe radiologique allemande)
  44. Metallurgical Laboratory (laboratoire scientifique)
  45. Laura Fermi (épouse d'Enrico Fermi qui a rédigé un livre sur son époux)
  46. Stafford L. Warren (médecin nucléaire)
  47. Joan Hinton
  48. George Kistiakowsky
  49. Leona Woods
  50. Warren K. Lewis (lien indirect avec l'opérationnisme, approche qu'Oppenheimer a épousé à l'époque de ses recherches en mécanique quantique)
  51. Bennett Lewis

En janvier 2014, Pamputt (d · c) ajoute des informations dans Wikidata (voir par exemple [1]). Le 12 janvier 2014, à la suite d'une modification, je suis amené à réfléchir sur l'orthographe de « Projet Manhattan » : avec ou sans P majuscule ? Je fouille dans Le Petit Robert des noms propres 2000 et dans Le Petit Larousse 1991, où je découvre que l'on parle de Robert Oppenheimer, mais pas du Projet Manhattan. Dans L'Encyclopédie Larousse en ligne, il s'appelle Manhattan Project. L'article sur Robert Oppenheimer est exact, ce qui fait plaisir à lire (même si le manque de sources est criant). Dans Universalis en ligne, on préfère aussi Manhattan Project. L'article sur Oppenheimer est plutôt bien, même s'il manque de sources.

Pendant la labellisation, je continue à améliorer l'article (à la suite des commentaires des votants) et à créer d'autres articles :

  1. Karel Niessen
  2. Siegfried Adolf Wouthuysen
  3. Opérationnisme (celui-là a manqué à mon tableau de chasse de juin 2013 à janvier 2014, ne sachant trop que faire : Michel Rival utilise « opérationnalisme », mais la Wikipédia en anglais fait une redirection vers w:en:Operationalization, qui n'est pas le même concept selon ma compréhension — mais Simon Villeneuve (d · c) jugera qu'ils sont équivalents ; je ne peux pas toujours avoir raison. C'est en lisant w:en:Percy Williams Bridgman, puis en suivant des liens à partir de cet article, que j'ai compris ce concept, utilisé à la fois en physique et en psychologie ; en passant, il s'épèle de trois façons, ce qui ne facilite pas le travail).

Poliomyélite (potentiellement BA)

En février 2014, après avoir lu un article du New York Review of Books sur un regain de cette terrible maladie en Syrie (en pleine guerre civile), je m'intéresse à Poliomyélite (d · h · j · · NPOV). Traduit de l'anglais en 2009-2010, l'article est chargé de références, mais doit être toiletté et des références ne sont plus accessibles ou sont hors sujet. L'article ne peut être labellisé dans cet état, je le prends donc sous mon aile. En juin 2014, ma relecture est complète, après un appel sur le Projet Médecine, Bloubéri (d · c) suggère des améliorations [2], que je prévois apporter avant décembre 2014. Cette même année, toutefois, je commence la transcription de Histoire de la décadence et de la chute de l'Empire romain dans la Wikisource en français, chantier qui prend cinq ans et demie de ma wikivie à compléter. À la mi-2019 et les mois suivants, cet article est hors de mes centres d'intérêt.

Voir aussi

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Utilisateur:Cantons-de-l'Est/L'AdQ, une épreuve
Listen to this article