Utilisateur:Raminagrobis/Brouillon - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Utilisateur:Raminagrobis/Brouillon.

Utilisateur:Raminagrobis/Brouillon

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.


Nicomaque

On vérifie que le théorème est bon pour n=2 (pour n=1 c'est trivial)

On note :


Soit

on suppose la propriété vraie pour n :

On ajoute n+1 dans le terme de droite

On développe :

Il reste à démontrer que la somme des deuux termes additionnels correspond à

CQFD

Organes régulateurs

Foliot Pendule Roue d'inertie Torsion Diapason Quartz
Application Horloges

primitives

Horloges Montres Pendule

400 jours

Montres électriques Montres électroniques
Fréquence

approx

1 Hz 4 Hz 1/60 hz 300 Hz 32 kHz
Schéma
Photo

Endive

Conflit endive-chicon
Objet du conflit
Informations générales
Date 2005
en cours
Lieu Wikipédia en Français
Casus belli Renommage de l'article Endive
Issue Victoire franco-suisse
Belligérants
Wikipédiens
Français,
Suisses,
Québéquois
Wikipédiens
Belges,
transfuges du nord de la France
Forces en présence
~200 en 2005~50 en 2005
Pertes
Beaucoup de tempsBeaucoup de temps


Pastiches section LSV

Version 1 : conspirationniste

Le sachiez-vous ?

Version 2 : captain obvious

Le sais-tu ?

Version 3 : jugements zarbi

Y aviez-vous pensé ?

Rebus latins[modifier | modifier le code]

!

Propriétés physiques[modifier | modifier le code]

Propositions de géo-ingénieurie[modifier | modifier le code]

Différentes propositions ont été formulées en matière de géo-ingénieurie : d'un part, celles visant à ralentir, de façon générale, le réchauffement climatique, d'autre part, celles visant à agir directement sur le niveau de la mer.

Géo-ingénierie sur le climat[modifier | modifier le code]

De nombreuses idées visant à freiner le réchauffement climatique par une intervention humaine ont été proposées : ensemencement des océans, action sur l'albedo, réflecteurs solaires en orbite, aérosols, etc.


Action sur les glaciers[modifier | modifier le code]

Partant du constant qu'une partie importante de l'élévation du niveau de la mer prévue dans les prochaines décennies vient d'un petit nombre de glaciers bien localisés, plusieurs auteurs ont proposé d'entreprendre des travaux à grande échelle pour ralentir leur fissuration et leur glissement vers la mer, et pour stabiliser ou augmenter leur masse[1].

Une famille de propositions se base sur l'idée d'augmenter l'albédo de la surface de la neige ou de la glace, afin de ralentir sa fonte, et de permettre éventuellement ne accumulation d'une année sur l'autre. Une petite expérimentation a été menée sur un lac du Minnesota en 2016 : la fonte de la couche de glace a été ralentie par l'utilisation de microbilles de verre[2]. Dans les Alpes Italiennes, des bâches blanches sont installées chaque été depuis 2008 sur le glacier de Presena, à la fois pour augmenter l'albédo pour pour réduire les échanges thermiques avec l'air ambiant[3]. Il a aussi été proposé de retirer la surface "sale" (débris naturelle ou pollution) de certains glaciers (éventuellement pour en faire des talus freinant l'érosion éolienne), ou de la recouvrir d'une couche de neige[1].

Une autre piste proposée est d'appliquer le principe ensemencement des nuages au dessus des zones les plus froids du Groenland et d'Antarctique, afin d'y augmenter les précipitations et donc l'accumulation de glace, renforçant certains glaciers[1]. Diverses solutions ont été proposées pour freiner mécaniquement le glissement des glaciers vers la mer : construction d'ancrages en béton, utilisation de chaines ou de cables d'acier, murs s'opposant au vêlage[4].

Enfin, d'autres propositions consistent à cibler la couche d'eau liquide séparant les glaciers des substrat rocheux, par exemple en pompant l'eau via un forage, ou en la réfrigérant sur place[1].

Autres propositions[modifier | modifier le code]

Le Sahara présente plusieurs régions sous le niveau de la mer, dont la plus importante, de loin, est la dépression de Qattara, dont le point bas est à −133 m. Construire un canal pour remplir certaines de ces dépressions d'eau de mer est un projet proposé depuis des décennies, principalement pour humidifier le climat local et produire de l'énergie marémotrice. Ce serait aussi un moyen d'agir sur le niveau de la mer, mais très limité : la dépression de Qattara stockerait 1 340 km3 d'eau, avec un abaissement du niveau de la mer de l'ordre de 3 mm[5]

Physical properties
Property Unit Holy water Regular water
Density (at )
Relative dielectic
permittivity (at )
Unitless
Relative magnetic
susceptibility
Unitless
Dipolar moment Debyes
Refractive index Unitless
Speed of sound (at )
Coeff. of thermal expansion

(at )
Molar mass M
Viscosity
  1. a b c et d (en) Andrew Lockley, Michael Wolovick, Bowie Keefer et Rupert Gladstone, « Glacier geoengineering to address sea-level rise: A geotechnical approach », Advances in Climate Change Research, vol. 11, no 4,‎ , p. 401–414 (DOI 10.1016/j.accre.2020.11.008, lire en ligne, consulté le 23 février 2021)
  2. (en) L. Field, D. Ivanova, S. Bhattacharyya et V. Mlaker, « Increasing Arctic Sea Ice Albedo Using Localized Reversible Geoengineering », Earth's Future, vol. 6, no 6,‎ , p. 882–901 (ISSN 2328-4277 et 2328-4277, DOI 10.1029/2018EF000820, lire en ligne, consulté le 23 février 2021)
  3. « Alpes italiennes : un glacier "emballé" pour le protéger du réchauffement », sur SudOuest.fr (consulté le 23 février 2021)
  4. (en) Robert M. DeConto et David Pollard, « Contribution of Antarctica to past and future sea-level rise », Nature, vol. 531, no 7596,‎ , p. 591–597 (ISSN 0028-0836 et 1476-4687, DOI 10.1038/nature17145, lire en ligne, consulté le 23 février 2021)
  5. (en) Mohamed E. Hereher, « Capacity assessment of the Qattara Depression: Egypt as a sink for the global sea level rise », Geocarto International,‎ , p. 1–9 (ISSN 1010-6049 et 1752-0762, DOI 10.1080/10106049.2014.966159, lire en ligne, consulté le 23 février 2021)
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Utilisateur:Raminagrobis/Brouillon
Listen to this article