Víctor Bravo - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Víctor Bravo.

Víctor Bravo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Víctor Bravo
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Allégeance
Activité
MilitaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Leonardo Bravo (en)
Máximo Bravo (d)
Miguel Bravo (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Grade militaire
Conflit

Víctor Bravo (Chilpancingo, Nouvelle-Espagne, 1757 - Chilpancingo, Nouvelle-Espagne, 1844) est un insurgé militaire mexicain ayant combattu pendant la guerre de l'Indépendance du Mexique.

Biographie

Né en 1757, Víctor, comme le fit son frère Leonardo Bravo, rejoint le mouvement insurrectionnel afin d'obtenir l'indépendance vis-à-vis de l'Espagne. Il participe sous les ordres directs de José María Morelos et, à la mort de ce dernier, sous les ordres de Vicente Guerrero, avec qui il réussit, finalement, à contempler la victoire du mouvement d'indépendance. Il participe à la bataille de Chilpancingo, la bataille de Tixtla et la bataille de Chilapa. Il a mené des expéditions d'avant-garde à Cuernavaca, Cuautla, Amecameca et Chalco.[1] Pendant le siège de Cuautla, il a combattu sous les ordres de Mariano Matamoros, a défendu avec succès l'hacienda de Buenavista et a essayé de fournir des vivres aux insurgés assiégés.

À Tamazulápam, il rencontre le père Mendoza et Valerio Trujano, qui ensemble parviennent à lever un contingent de quatre mille hommes dans la région de La Mixteca, réussissant à prendre les places fortes de Yanhuitlán et San Bartolo. Il participe à la prise de Tehuacán, puis fait campagne dans les regions côtières avec son frère Miguel, combattant les commandants royalistes Páris, Rionda, Añorve et Cerro.[2]

Le 13 septembre 1813, il est nommé gardien du Congrès de Chilpancingo. Par la suite, il participe à la bataille de Temalaca, au cours de laquelle il reçoit le grade de général de brigade, tandis-ce qu'après la défaite il se réfugie temporairement à Tehuacán, avant, ensuite, de retourner dans la région sud, où il continue à se battre.[3] Il meurt en 1844.[4]

Notes et références

Annexes

Bibliographie

  • (es) David Berbera, 100 Breves Biografías de Mexicanos Célebres, Berbera Editores, (ISBN 978-9685275408)
  • (es) Alejandro Villaseñor y Villaseñor, Biografías de los héroes y caudillos de la independencia, Ciudad de México, Imprenta El Tiempo de Victoriano Agüeros, (lire en ligne[archive du ] [PDF]), « D. Víctor Bravo », p. 97-100

Liens externes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Víctor Bravo
Listen to this article