Víctor Zegarra - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Víctor Zegarra.

Víctor Zegarra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Víctor Zegarra
Biographie
Nom Alejandro Víctor Zegarra Salé
Nationalité
Péruvien
Naissance (80 ans)
Lieu Chincha Alta (Pérou)
Taille 1,73 m (5 8)
Période pro. 19581979
Poste Milieu de terrain puis entraîneur
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1958-1974
Alianza Lima
349 (122)
1975
Unión Tumán
1976
FBC Melgar
02900 (6)
1977-1978
Alianza Lima
02000 (6)
1979
Deportivo Bata
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1962-1969
Pérou
01900 (3)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1976
FBC Melgar (entraîneur-joueur)
1981-1982
Alianza Lima
1983
Alianza Lima
1984
CNI
1985
Deportivo Junín
1986-1987
Juventud La Joya
1987
Deportivo Pucallpa
1988
Cienciano del Cusco
1990
Unión Huaral
2000
Alianza Lima (intérim)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Alejandro Víctor Zegarra Salé (né à Chincha Alta le ) est un footballeur péruvien évoluant au milieu de terrain, reconverti en entraîneur. Surnommé Pitín Zegarra, il est l’une des idoles de l'Alianza Lima[1].

Deux de ses fils, Pablo Zegarra et Carlos Zegarra (en), ont été internationaux péruviens, le premier étant lui aussi entraîneur.

Biographie

Carrière de joueur

Avec 19 saisons passées au sein de l'Alianza Lima, Víctor Pitín Zegarra en est un joueur majeur. Il y fait ses débuts le , à 18 ans, sous les ordres de l'entraîneur uruguayen Roberto Scarone, qui le titularise lors d'un "classique" face à l'Universitario de Deportes (défaite 3-1)[2]. Il marque ses premiers buts l'année suivante, le , contre le CR Flamengo à l'occasion d'un tournoi international joué au stade National de Lima (il y inscrit un doublé)[2].

Avec trois titres de champion (en 1962, 1963 et 1965) acquis entre 1958 et 1974, il partage la vedette dans les années 1960 avec d'autres emblèmes de l'Alianza tels que Julio Baylón, Luis Babalú Martínez, Pedro Pablo León ou encore Teófilo Cubillas, ligne d'attaque considérée par certains comme la meilleure de l'histoire du club[3].

En 1975, il fait une pige à l'Unión Tumán, puis l'année suivante au FBC Melgar avant de revenir à l'Alianza où il est à nouveau sacré en 1977 et 1978. Il s'expatrie en Bolivie en 1979 (au Deportivo Bata) où il raccroche définitivement les crampons.

International péruvien entre 1962 et 1969, Pitín Zegarra dispute le Championnat sud-américain 1963, puis les éliminatoires de la Coupe du monde 1966 (1 but marqué). Il joue en tout 19 matchs au sein de la sélection du Pérou, avec 3 buts inscrits[4].

Buts en sélection

Carrière d'entraîneur

Il connaît sa première expérience sur le banc comme entraîneur-joueur du FBC Melgar en 1976[5]. Mais sa carrière d'entraîneur reste associée à l'Alianza Lima qu'il a dirigé dans les années 1980 et en 2000 (sous forme d'intérim, après le départ de Jorge Luis Pinto)[6].

Palmarès (joueur)

En club

Distinctions individuelles

  • Troisième meilleur buteur historique de l'Alianza Lima avec 128 buts en 369 matchs (derrière Waldir Sáenz, 178 buts, et Teófilo Cubillas, 167 buts).

Annexes

Notes et références

  1. a et b (es) Raúl Behr, « Víctor Zegarra: Víctor de La Victoria », sur www.dechalaca.com, (consulté le 1er octobre 2019).
  2. a et b (es) « Feliz cumpleaños Víctor 'Pitín' Zegarra (ídolo) », sur alianzalimaysvjodagrone.wordpress.com, (consulté le 1er octobre 2019).
  3. (es) Pedro Canelo, « Alianza Lima y su equipo de ensueño: El último rodillo negro fue el de los 60 », sur www.elcomercio.pe, (consulté le 1er octobre 2019).
  4. (en) José Luis Pierrend, « Peru - Record International Players », sur www.rsssf.com, (consulté le 1er octobre 2019).
  5. (es) Roberto Castro, « Víctor 'Pitín' Zegarra en Melgar: Pitido completo », sur www.dechalaca.com, (consulté le 1er octobre 2019).
  6. (es) Luis Arturo Reyes, « Alianza Lima: los nueve técnicos que jugaron por la blanquiazul », sur www.elcomercio.pe, (consulté le 1er octobre 2019).

Liens externes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Víctor Zegarra
Listen to this article