Vermine (jeu de rôle) - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Vermine (jeu de rôle).

Vermine (jeu de rôle)

Données clés
Auteur Julien Blondel
Éditeur Le 7e Cercle
Date de 1re édition 2004
Autre éditeur Agate
Thème post-apocalytique, survie à l'horreur
Joueur(s) 2

Vermine est un jeu de rôle sur table français de science-fiction post-apocalyptique créé par Julien Blondel et publié par Le Septième Cercle en 2004. De style post-apocalyptique, son action se déroule en 2037 dans une Europe dans laquelle l'homme se bat pour sa survie contre les forces de la nature qui reprend ses droits.

Histoire éditoriale

Tout d'abord créé pour les éditions de Yeti Entertainment, ce jeu se retrouve sans éditeur à la veille de sa parution lors de la fermeture de celui-ci. Ce n'est qu'en 2004 que le jeu est repris par le 7e cercle. En 2005, on compte plusieurs suppléments au Livre du meneur et au Livre du joueur parus pour ce jeu, dont :

  • L'Écran du meneur de jeu (2005) ;
  • Parasites et symbiotes (scénarios et aide de jeu, ) ;
  • Prédateur et charognard (scénarios et aide de jeu, ) ;
  • Rumeurs: 2037 (Supplément de contexte, ) ;
  • Horde et Bâtisseur (prévu pour 2006 — annulé) ;
  • Ruche et Solitaire (prévu pour 2006 — annulé) ;
  • Horde, Bâtisseur, Ruche et Solitaire (rumeur).

Le contrat d'édition est cassé avec le 7e cercle en novembre 2006. L'auteur informe cependant la communauté autour du jeu qu'il va mettre tous les livres édités accessibles en fichiers PDF d'ici la fin du premier trimestre 2008.

Une nouvelle version du jeu, appelée Vermine 2047, est prévue pour 2019 chez Agate Éditions[1].

Description du jeu

On[Qui ?] peut penser que l'univers post-apocalyptique de ce jeu a été influencé par les nombreuses œuvres consacrées à ce sous-genre de la science-fiction. Vermine propose toutefois une approche particulière de ce style en y apportant une dimension survival horror.

L'idée sur laquelle se base le synopsis est que l'humanité (en sa qualité d'espèce) est une menace pour la planète Terre. Aussi, au pire de la crise écologique induite par les comportements humains (ladite crise étant celle que nous vivons actuellement depuis quelques années), les règles d'harmonie régissant la vie sur Terre s'emballent : beaucoup d'espèces jusque-là peu considérées (de par leur nombre limité, ou leur taille négligeable, comme les insectes ou les rats) évoluent de manière exponentielle : elles deviennent beaucoup plus grosses, ont leurs propres schémas sociaux, et prennent la « domination » de la Terre. Les humains deviennent alors une espèce « mineure », qui tente de survivre, de vivoter. Ainsi, le nom « Vermine » peut soit faire référence aux espèces qui prennent la domination (et qui étaient jusque-là considérées comme la vermine), soit à l'humanité, qui se retrouve reléguée au rang d'espèce indésirable.

L'auteur décrit cette histoire en utilisant une métaphore assez explicite : les humains sont une sorte de « cancer » qu'a développé la Terre, et la prolifération des autres espèces est le « système immunitaire » qui se déclenche.

Bien entendu, l'univers créé par Julien Blondel est plus complexe que ce résumé, de par la présence de diverses espèces, de symbiotes, de différents systèmes de hiérarchie sociale…

Notes et références

  1. « Vermine 2047 : la nouvelle édition du jeu de rôle post-apocalyptique annoncée pour 2018 », sur Agate Éditions, (consulté le )

Voir aussi

Récompenses

Vermine a reçu le Grog d'or 2005, décerné par le Guide du Rôliste Galactique.

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Vermine (jeu de rôle)
Listen to this article