Viktoria Rebensburg - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Viktoria Rebensburg.

Viktoria Rebensburg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Viktoria Rebensburg

Viktoria Rebensburg (2018)
Contexte général
Sport Ski alpin
Période active De 2006 à 2020
Site officiel www.viktoria-rebensburg.com
Biographie
Nationalité sportive
Allemagne
Nationalité Allemagne
Naissance (31 ans)
Lieu de naissance Kreuth
Taille 170 cm
Poids de forme 67 kg
Club SC Kreuth
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 1 0 1
Championnats du monde 0 2 0
Coupe du monde (globes) 3 1 3
Coupe du monde (épreuves) 19 18 12

Viktoria Rebensburg, née le à Kreuth (Allemagne), est une skieuse alpine allemande. Licenciée au SC Kreuth, elle a remporté la médaille d'or du slalom géant lors des Jeux olympiques d'hiver de 2010. Elle compte depuis lors parmi les meilleures géantistes au monde avec trois petits globes de la spécialité à son palmarès, aux côtés notamment de Tessa Worley qui est née le même jour qu'elle. Meilleure skieuse allemande des années 2010, Viktoria Rebensburg annonce début qu'elle a décidé de mettre un terme à sa carrière sportive, avec un palmarès de dix-neuf victoires (14 en géant, 4 en Super-G et une en descente) et quarante-neuf podiums en Coupe du monde, deux médailles olympiques dont une en or, deux médailles d'argent aux championnats du monde et trois trophées de cristal en slalom géant.

Carrière

L'Allemande fait sa première apparition en Coupe du monde en à l'occasion d'un super combiné organisé à Reiteralm. En , elle obtient son premier top 10 à Zwiesel sur un slalom géant.

Lors des Mondiaux juniors 2008 organisés dans les Pyrénées, elle remporte trois médailles dont l'or sur le super G.

En , elle obtient son premier podium en Coupe du monde, une deuxième place lors du slalom géant de Cortina d'Ampezzo[1]. Sélectionnée pour les Jeux olympiques de Vancouver, elle termine tout d'abord vingt-huitième du super G avant de remporter ensuite la médaille d'or du slalom géant[2].

En octobre, elle remporte la première course de la Coupe du monde 2011, le slalom géant de Sölden[3]. Le , elle s'empare du globe de cristal de la discipline, à la suite de l'annulation de la dernière épreuve lors des finales de Lenzerheide, Elle double son total en cristal en 2012 avec sept podiums dont quatre victoires dans sa discipline, au cours d'une saison où elle gagne aussi pour la première fois en vitesse, dans le super G de Schladming. Mais c'est toujours en slalom géant qu' elle embellit par la suite son palmarès, avec le bronze aux Jeux de Sotchi 2014, deux médailles d'argent aux championnats du monde, en 2015 à Beaver Creek et en 2019 à Are, tout en portant à quatorze son nombre de victoires en Coupe du monde, avec un troisième petit globe de la spécialité remporté au terme de l'hiver 2017-2018. Elle remporte sa première victoire dans la Coupe du Coupe du monde 2018-2019 en toute fin de saison, s'imposant dans le super G des finales de Soldeu le , au lendemain d'une deuxième place dans la descente. Ce succès en super G intervient six ans après sa précédente victoire dans la discipline[4]. Elle obtient les deux dernières victoires de sa carrière dans des épreuves de vitesse, lors de la saison 2019-2020 : le Super-G de Lake Louise, et pour finir, son seul succès en descente sur la Coupe du monde, à Garmisch. le , la veille du Super-G dans lequel elle chute et se blesse.

Le dans la station allemande, elle est en effet victime d'une fracture du plateau tibial de son genou gauche, ce qui met un terme à sa saison[5]. Le suivant, elle annonce, à seulement 30 ans, qu'elle met un terme à sa carrière[6]. Elle publie le même jour une vidéo sur les réseaux sociaux où elle déclare : « Aujourd’hui n’est définitivement pas une journée facile pour moi car j’ai décidé de mettre fin à ma carrière, après 13 ans et avec effet immédiat. J’ai pris cette décision le cœur lourd et après mûre réflexion au cours des dernières semaines. Ce n'est pas une décision facile, mais après ma blessure et mes sensations à l'entraînement, je sentais que ça devenait inévitable. »[7].

Son copain s'appelle Hansi. Il exerce la profession de cuisinier.[8]

Palmarès

Jeux olympiques

Épreuve / Édition Descente Super G Géant Slalom Combiné
JO 2010
Vancouver
- 28e Médaille d'or, Jeux olympiques Or - -
JO 2014
Sotchi
15e 9e Médaille de bronze, Jeux olympiques Bronze - -
JO 2018
Pyeongchang
9e 10e 4e - -

Championnats du monde

Épreuve / Édition Descente Super G Géant Slalom Combiné
Mondiaux 2007
Åre
- - 8e - -
Mondiaux 2009
Val d'isère
- 10e 9e - -
Mondiaux 2011
Garmisch
- Abandon 5e - -
Mondiaux 2013
Schladming
- 8e 11e - -
Mondiaux 2015
Vail-Beaver Creak
10e 5e Médaille d'argent, monde Argent - -
Mondiaux 2017
Saint-Moritz
11e 4e Abandon - -
Mondiaux 2019
Åre
11e 4e Médaille d'argent, monde Argent - -

Coupe du monde

  • Meilleur classement général : 3e en 2016 et 2018.
  • Vainqueur du classement du slalom géant en 2011, 2012 et 2018.
  • 49 podiums dont 19 victoires.

Différents classements en Coupe du monde

Année/Classement Général Descente Super G Slalom géant Slalom
Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points
2007 83e 56 - - - - 25e 56 - -
2008 56e 93 - - 49e 2 16e 91 - -
2009 43e 161 - - 29e 41 18e 120 - -
2010 16e 415 28e 62 21e 82 4e 271 - -
2011 8e 656 23e 78 10e 128 1re 435 - -
2012 7e 947 11e 165 19e 117 1re 650 - -
2013 6e 787 23e 90 6e 246 3e 411 33e 40
2014 19e 352 30e 49 14e 106 12e 197 - -
2015 11e 573 8e 269 13e 122 9e 182 - -
2016 3e 1147 7e 264 5e 293 2e 590 - -
2017 9e 651 7e 221 11e 153 7e 277 - -
2018 3e 977 7e 219 11e 176 1re 582 - -
2019 4e 814 12e 177 4e 257 4e 380 - -

Détail des victoires

Édition / Épreuve Slalom géant Super G Descente Total
2010-2011
Sölden
Zwiesel
Špindlerův Mlýn
3
2011-2012
Aspen
Ofterschwang x2
Schladming
Schladming
5
2012-2013
Åre
Cortina d'Ampezzo
2
2015-2016
Flachau
Maribor
Saint-Moritz
3
2017-2018
Sölden
Killington
Plan de Corones
3
2018-2019
Soldeu
1
2019-2020
Lake Louise
Garmisch
2
Total 14 4 1 19

(État au )

Championnats du monde junior

Championnats du monde junior
Épreuve / Édition
Mont Sainte-Anne/Le Massif 2006
Flachau/Altenmarkt 2007
Formigal 2008
Garmisch-Partenkirchen 2009
Descente Abandon 10e Médaille de bronze, monde Bronze -
Super G 14e 5e Médaille d'or, monde Or Médaille d'or, monde Or
Slalom géant 6e Abandon Médaille d'argent, monde Argent Médaille d'or, monde Or

Championnats d'Allemagne

  • Championne d'Allemagne du slalom géant en 2008.

Notes et références

  1. « Slalom géant Cortina d'Ampezzo 2010 », sur fis-ski.com (consulté le 23 octobre 2010)
  2. « Slalom géant Whistler Creekside 2010 », sur fis-ski.com (consulté le 23 octobre 2010)
  3. « Rebensburg comme à Whistler », sur eurosport.fr (consulté le 23 octobre 2010)
  4. Alexandre Coiquil, « Le globe du Super-G pour Mikaela Shiffrin, la victoire pour Viktoria Rebensburg », sur Eurosport, (consulté le 14 mars 2019)
  5. « Garmisch : fin de saison pour Sofia Goggia et Viktoria Rebensburg après leur chute en super-G - Ski alpin - CM (F) », sur L'Équipe (consulté le 1er septembre 2020)
  6. « Ski alpin : Viktoria Rebensburg met fin à sa carrière - Ski alpin - ALL », sur L'Équipe (consulté le 1er septembre 2020)
  7. ski chrono, « Viktoria Rebensburg met un terme à sa carrière », sur Ski Chrono/Le Dauphiné, (consulté le 1er septembre 2020)
  8. News.de-Redaktion, « Viktoria Rebensburg privat: Ski-Star verkündet Karriere-Aus », sur News.de (consulté le 1er septembre 2020)

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Viktoria Rebensburg
Listen to this article