Vladimir Nikanorov - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Vladimir Nikanorov.

Vladimir Nikanorov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vladimir Nikanorov
Biographie
Nom Vladimir Nikolaïévitch Nikanorov
Nationalité
Soviétique
Naissance
Lieu Moscou (Empire russe)
Décès (à 62 ans)
Lieu Moscou (Union soviétique)
Taille 1,83 m (6 0)
Période pro. 19381953
Poste Gardien de but
Parcours junior
Années Club
1932-1936
Miasokombinat Moscou
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1938-1939
Pichtchevik Moscou (ru)
038 0(0)
1940-1952
CDSA Moscou
218 0(0)
1953
MVO Moscou (en)
006 0(0)
Sélections en équipe nationale
AnnéesSélectionM (B.)
Union soviétique
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1955-1957
SKVO Sverdlovsk (ru)
39v 19n 24d
1958-1960
SKA Lvov (en)
49v 14n 26d
1965
SKF Sébastopol (en)
18v 12n 13d
1966-1967
Znamia Noguinsk
19v 24n 26d
1968
Bourovik Almetievsk
10v 7n 22d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Vladimir Nikolaïévitch Nikanorov (en russe : Владимир Николаевич Никаноров) est un footballeur et entraîneur de football soviétique né le (ou dans le calendrier julien) à Moscou et mort le dans la même ville. Il a également été joueur de hockey sur glace.

Biographie

Carrière de joueur

Natif de Moscou, Vladimir Nikanorov intègre à partir de 1932 les rangs du Miasokombinat, équipe d'une usine locale de transformation de viande. Transféré en 1938 au Pichtchevik Moscou (ru), il fait sous ces couleurs ses débuts en première division la même année, jouant son premier match le contre le Dinamo Tbilissi à l'âge de 20 ans[1]. Il est par la suite titularisé tout au long de la saison 1938 qui s'achève sur le relégation du Pichtchevik. Il passe ensuite l'année 1939 en deuxième division.

Nikanorov est recruté en 1940 par le CDKA Moscou, il s'impose rapidement comme titulaire dans les buts bien que les compétitions soviétiques soient arrêtées dès 1941 en raison de la Seconde Guerre mondiale. Lors de la reprise de la coupe nationale en 1944, il atteint avec son équipe la finale de la compétition avant d'être vaincu par le Zénith Léningrad.

Conservant sa place de titulaire dans les années qui suivent, Nikanorov prend ainsi pleinement part à l'âge du CDKA (qui devient CDSA en 1951) lors de l'après-guerre qui remporte le championnat soviétique à cinq reprises entre 1946 et 1951 ainsi que la coupe nationale trois fois entre 1945 et 1951. Au cours de cette période il évolue également au sein de l'équipe de hockey sur glace du club entre 1946 et 1950 qui remporte quant à elle le championnat trois fois de suite entre 1948 et 1950. Il dispute avec cette dernière 60 rencontres en championnat pour six buts inscrits[2].

Ses prestations lui valent d'être retenu par Boris Arkadiev, également son entraîneur en club, au sein de la délégation soviétique pour les Jeux olympique de 1952. Il est alors utilisé au cours de deux matchs non-officiels mais ne prend part à aucune rencontre durant la compétition, étant barré par Leonid Ivanov au poste de gardien tandis que l'Union soviétique est éliminée dès le premier tour par la Yougoslavie[3]. Cette contre-performance a pour conséquence directe la dissolution du CDSA au milieu de l'année 1952.

Nikanorov continue par la suite au MVO Moscou (en) où il joue six matchs en 1953 avant que le club ne soit lui aussi dissous. Il prend alors définitivement sa retraite à l'âge de 35 ans.

Carrière d'entraîneur

Se reconvertissant comme entraîneur après sa fin de carrière, Nikanorov prend au mois de la tête de l'ODO Sverdlovsk (ru) et l'amène en fin d'année à la première place de la deuxième zone de la deuxième division et à la promotion. Il dirige ainsi le club pour sa seule et unique année dans l'élite en 1956, qui s'achève sur une relégation après une place de onzième. Après avoir terminé quatrième de son groupe l'année suivante, il quitte ses fonctions en fin d'année 1957.

Nikanorov devient par la suite entraîneur du SKA Lvov (en) au mois de et remporte la troisième zone du deuxième échelon. Il échoue cependant à la montée lors de la phase finale en fin d'année. Il mène ensuite l'équipe à la sixième place de son groupe lors des saisons 1959 et 1960 avant de s'en aller à l'issue de cette dernière.

Après cette dernière expérience, il fait son retour au CSKA Moscou en 1961 où il occupe des postes d'assistant au sein de l'équipe première sous les ordres de Konstantin Beskov puis Viatcheslav Soloviov et des équipes de jeunes jusqu'en 1964.

Nikanorov connaît par la suite ses derniers postes dans les divisions inférieures, entraînant le SKF Sébastopol (en) en 1965, le Znamia Noguinsk entre 1966 et 1967 et enfin le Bourovik Almetievsk en 1968 avant de devenir entraîneur pour les jeunes du Troudovyé Rezervy Moscou entre 1969 et 1977. Il meurt quelques années plus tard le à l'âge de 62 ans[3].

Statistiques

Statistiques de joueur de Vladimir Nikanorov
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Total
Division M B M B M B
1938
Pichtchevik Moscou (ru)
D1 16 0 - - 16 0
1939
Pichtchevik Moscou (ru)
D2 22 0 - - 22 0
Sous-total 38 0 - - 38 0
1940
CDKA Moscou
D1 21 0 - - 21 0
1941
Krasnaïa Armia Moscou
D1 9 0 - - 9 0
1944
CDKA Moscou
- - - 3 0 3 0
1945
CDKA Moscou
D1 22 0 5 0 27 0
1946
CDKA Moscou
D1 21 0 2 0 23 0
1947
CDKA Moscou
D1 24 0 4 0 28 0
1948
CDKA Moscou
D1 26 0 6 0 32 0
1949
CDKA Moscou
D1 27 0 2 0 29 0
1950
CDKA Moscou
D1 18 0 1 0 19 0
1951
CDSA Moscou
D1 19 0 6 0 25 0
1952
CDSA Moscou
D1 2 0 - - 2 0
Sous-total 189 0 29 0 218 0
1953
MVO Moscou (en)
D1 6 0 - - 6 0
Total sur la carrière 233 0 29 0 262 0

Palmarès

Palmarès au football

CDSA Moscou

Palmarès au hockey sur glace

CDKA Moscou

Notes et références

  1. (ru) « Liste des matchs de Vladimir Nikanorov », sur footballfacts.ru (consulté le 2 juin 2020)
  2. (ru) « Никаноров Владимир Николаевич », sur cska-hockey.ru (consulté le 2 juin 2020)
  3. a et b (ru) « Biographie de Vladimir Nikanorov », sur rusteam.permian.ru (consulté le 2 juin 2020)
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Vladimir Nikanorov
Listen to this article