For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Wisła Cracovie (football).

Wisła Cracovie (football)

Wisła Cracovie
Logo du Wisła Cracovie
Généralités
Nom complet Towarzystwo Sportowe Wisła Kraków SA
Surnoms Biała Gwiazda (Étoile Blanche)[1]
Fondation 1906
Couleurs Rouge, blanc et bleu
Stade Stade Henryk Reyman
(33 326 places)
Siège 22 rue Władysław Reymont,
30-059 Cracovie
Championnat actuel Ekstraklasa (1re division)
Propriétaire Jakub Błaszczykowski, Tomasz Jażdżyński, Jarosław Królewski
Président Piotr Obidziński
Entraîneur
Jerzy Brzęczek
Joueur le plus capé
Arkadiusz Głowacki (415)
Meilleur buteur
Kazimierz Kmiecik (181)
Site web www.wisla.krakow.pl (pl)
Palmarès principal
National[Note 1] Championnat de Pologne (13)
Coupe de Pologne (4)
Coupe de la Ligue (1)
Supercoupe de Pologne (1)

Maillots

Kit left arm.png
Kit body wislak1819h.png
Kit right arm.png
Kit shorts wislak1819h.png
Kit socks wislak1819h.png
Domicile
Kit left arm.png
Kit body wislak1819a.png
Kit right arm.png
Kit shorts wislak1819h.png
Kit socks wislak1819h.png
Extérieur
Kit left arm adidastiro19bl.png
Kit body adidastiro19bl.png
Kit right arm adidastiro19bl.png
Kit shorts striped19blue.png
Kit socks 3 stripes white.png
Neutre

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de Pologne de football 2021-2022
0

Le Wisła Cracovie (prononcer /'viswa ˈkrakuf/) est un club polonais omnisports basé à Cracovie et fondé en 1906. Cet article traite de sa section football.

Il tire son nom de la Vistule (Wisła en polonais), fleuve qui traverse Cracovie. Le troisième club le plus titré de l'histoire du pays (en termes de championnats gagnés), derrière le Górnik Zabrze et le Ruch Chorzów, est présidé par Rafał Wisłocki et Jarosław Królewski depuis .

Le Wisła reçoit ses adversaires au stade Henryk Reyman, qui peut accueillir jusqu'à 33 326 personnes.

Histoire

Repères historiques

Les premiers jours du Wisła

L'histoire du Wisła Cracovie commence probablement en octobre 1906, quand Tadeusz Konczyński organise le Kraków Błonia, premier tournoi de football dans la ville. Il fonde également quatre autres équipes universitaires, et fait venir les équipements exclusivement d'Angleterre. L'équipe est alors vêtue de bleu clair, et porte un short noir. C'est d'ailleurs pour cela que les joueurs sont surnommés à l'époque « les Bleus ». Le tout premier capitaine du club, Józef Szkolnikowski (gardien de but), donne pour la première fois au club le nom de Wisła. Le tout premier président du Wisła Cracovie est alors Tadeusz Łopuszański.

L'équipe en 1907.
L'équipe en 1907.

En septembre 1907, « les Rouges » de Jenkner fusionnent avec le Wisła, puis peu après avec « les Roses ». Le club prend alors le nom de Towarzystwo Sportowe Wisła, et existe officiellement. Les maillots bleus sont changés en rouge, mais le short noir reste identique. Quand les premiers uniformes arrivent de Berlin, deux étoiles bleues apparaissent sur la tunique. Avec le temps, seulement une seule reste, et sa couleur vire au blanc. Ce fait de l'histoire donne le surnom définitif du Wisła : Biała Gwiazda (Étoile Blanche).

Un club important en Pologne

Vers les années 1920-1930, le Wisła commence à se stabiliser en championnat, lui qui connaissait auparavant des hauts et des bas, marqués par les bonnes saisons et les relégations en seconde division (par trois fois). En 1927, Cracovie remporte difficilement la première édition officielle du championnat de Pologne, et obtient ainsi le second titre de son histoire, après la Coupe de Pologne gagnée un an plus tôt. Le Wisła termine devant le 1. FC Katowice, grâce notamment à sa fabuleuse attaque composée de Henryk Reyman (trente-sept buts), formé au club et présent depuis 1910, Józef Adamek (seize buts), Stanisław Czulak (quatorze buts) et Mieczysław Balcer (treize buts).

Tribune Nord du Stade Henryk Reyman.
Tribune Nord du Stade Henryk Reyman.

Durant trente-cinq saisons (de 1923 à 1964), troublées par la Seconde Guerre mondiale qui oblige le club à fermer ses portes quelques années, le Wisła continue à figurer au premier plan national, en compagnie du Górnik Zabrze et du Ruch Chorzów. Les trois formations se disputent chaque année la première place, Cracovie cédant petit à petit du terrain à ces deux derniers.

L'apparition sur la scène continentale

Sur la scène européenne, Cracovie apparaît dans les trois tournois différents. Sa première apparition dans ce genre de compétition remonte à la saison 1966-1967, quand le Wisła, après avoir acquis une place de second l'année précédente, rencontre pour la dernière édition de l'International football cup (ancêtre de la Coupe Intertoto) le FK Inter Bratislava, Malmö et le 1. FC Kaiserslautern, et termine à une honorable deuxième place, à un point des quarts de finale et d'un match contre les néerlandais du Go Ahead Eagles.

Néanmoins, son plus grand succès reste celui de la saison 1978-1979, lorsque le club atteint les quarts de finale de la Ligue des Champions, en battant la grande équipe du FC Bruges, championne de Belgique en titre et finaliste de la précédente édition. Les Rouges et Blancs se font finalement éliminer par le Malmö FF (trois buts à cinq), après une victoire deux à un au match aller. Le Wisła atteint également par deux fois les huitièmes de finale de la Coupe des vainqueurs de coupe en 1967-1968 et 1984-1985, sorti cinq à zéro et trois à deux par Hambourg et le Fortuna Sittard respectivement. L'Étoile Blanche participe, au total, à onze éditions de la Coupe UEFA.

Après deux saisons réussies en 2005 et 2006, le Wisła se classe à une médiocre huitième place la saison suivante, le privant de toute compétition européenne.

Viser plus haut ?

Le Wisła contre Barcelone.
Le Wisła contre Barcelone.

Lors de la saison 2007-2008, le Wisła gagne le premier Trophée de Chicago, disputé dans l'Illinois en juillet. Le club polonais écarte le FC Séville, tout juste vainqueur pour la seconde fois d'affilée de la Coupe UEFA. Le Wisła ne peut pas défendre son titre l'année suivante, la compétition cessant toute activité. Il est important de préciser que ce tournoi revêt une importance particulière pour le Wisła et pour la communauté polonaise, puisque Chicago revendique la plus grande population polonaise installée hors du pays. En championnat, le Wisła enchaîne les victoires, le propulsant à une confortable première place à la mi-saison. Le club est déclaré champion d'automne plusieurs semaines à l'avance. En tête depuis la dixième journée, le Wisła ne lâche pas son fauteuil, et écrase le championnat. Le , il est sacré champion, trois ans après son dernier titre de 2005.

Qualifié pour le second tour de la Ligue des Champions, le Wisła a pour objectif d'atteindre les poules. Après avoir disposé facilement du Betar Jérusalem, Cracovie est confrontée au géant barcelonais, qui affirme son rang de favori et l'écarte de la compétition. En Ekstraklasa, Cracovie joue le titre mais subit une plus forte concurrence. Après une longue domination du Lech Poznań, le Wisła prend la tête à trois journées de la fin, et est sacré pour la deuxième fois consécutive champion. Vice-champion en 2010, le club est de nouveau titré en 2011.

La chute

En 2018, la situation financière du club est inquiétante, la recherche d'un investisseur est lancée[2]. Le , le Wisła annonce la vente de la section football au consortium de fonds d'investissement anglo-luxembourgeois, Alelega Luxembourg Sarl (60% des actions) et Noble Capital Partners Ltd (40%). L'ancien conseil d'administration et le conseil de surveillance ont démissionné et Adam Pietrowski devient président. Au début de 2019, le comité des licences de clubs a suspendu la licence à l' Ekstraklasa en raison de la situation juridique du club incertaine et de nombreuses violations au manuel des licences.

Après avoir résilié son contrat avec le VfL Wolfsbourg, Jakub Blaszczykowski, ancien joueur du club, décide de revenir dans le club de son enfance. Il accepterait de jouer gratuitement et verse 300 000 euros à son club de cœur, avec deux autres personnes ils fournissent les 4 millions de zlotys pour payer les arriérés de salaires des joueurs[3]. La nouvelle structure du club s'engage à préparer de nouvelles prévisions financières avant la fin de la saison et reçoit le l'autorisation de continuer à jouer en première division[4].

Dates importantes

Ancien logo du GTS Wisła Cracovie
Ancien logo du GTS Wisła Cracovie
  • 1906 : Fondation du club sous le nom de TS Wisła Cracovie
  • 1939 : Fermeture du club
  • 1940 : Refondation du club sous le nom de DTSG Cracovie
  • 1945 : Fermeture du club
  • 1945 : Refondation du club sous le nom de TS Wisła Cracovie
  • 1948 : Le club est renommé ZS Gwardia-Wisła Cracovie
  • 1955 : Le club est renommé GTS Wisła Cracovie
  • 1967 : 1re participation à une Coupe d'Europe (C2, saison 1967-68)
  • 1991 : Le club est renommé TS Wisła Cracovie

Bilan sportif

Palmarès

Palmarès du Wisła Cracovie en compétitions officielles
Compétitions nationales Compétitions internationales Compétitions régionales
  • Championnat de Galicie :
    • Vice-champion (1) : 1913
  • Trophée des armoiries de la ville de Cracovie :
    • Vainqueur (11) : 1974, 1976, 1977, 1978, 1979, 1981, 1982, 1983, 1985, 1987 et 1989
  • Coupe du recteur de l'université jagellonne :
    • Vainqueur (1) : 1993
  • Trophée de Chicago :
    • Vainqueur (1) : 2007
Compétitions de jeunes
  • Championnat de Pologne des réserves :
    • Champion (1) : 2008
    • Vice-champion (1) : 2009
  • Championnat de Pologne des -19 ans :
    • Champion (9) : 1936, 1937, 1958, 1975, 1976, 1982, 1996, 1997 et 2000
  • Championnat de Pologne des -17 ans :
    • Champion (1) : 2013
  1. a et b Compétition disparue.

Bilan européen

Bilan

Bilan européen du Wisła Cracovie au [5]
Compétition P M V N D BP BC Diff.
Ligue des champions (C1) 8 32 15 4 13 58 50 +8
Coupe des coupes (C2) 2 8 5 0 3 17 12 +5
Ligue Europa (C3) 13 64 27 16 21 107 80 +27
Total 23 104 47 20 37 182 142 +40

Résultats

Légende
  • Victoire ou qualification pour le tour suivant
  • Match nul
  • Défaite ou élimination de la compétition

Note : dans les résultats ci-dessous, le score du club est toujours donné en premier

Saison Compétition Tour Club Domicile Extérieur Total
1967-1968 Coupe des coupes Premier tour
HJK
4 - 0 4 - 1 8 - 1
Deuxième tour
Hambourg SV
0 - 1 0 - 4 0 - 5
1976-1977 Coupe UEFA Premier tour
Celtic FC
4 - 0 2 - 2 4 - 2
Deuxième tour
RWD Molenbeek
1 - 1 1 - 1 ap 2 - 2
(4 - 5 tab)
1978-1979 Coupe des clubs champions Premier tour
Club Bruges
3 - 1 1 - 2 4 - 3
Deuxième tour
Zbrojovka Brno
1 - 1 2 - 2 3e - 3
Quarts de finale
Malmö FF
2 - 1 1 - 4 3 - 5
1981-1982 Coupe UEFA Premier tour
Malmö FF
1 - 3 0 - 2 1 - 5
1984-1985 Coupe des coupes Premier tour
ÍB Vestmannaeyja
4 - 2 3 - 1 7 - 3
Deuxième tour
Fortuna Sittard
2 - 1 0 - 2 2 - 3
1998-1999 Coupe UEFA Premier tour Q
Newtown AFC
7 - 0 0 - 0 7 - 0
Deuxième tour Q
Trabzonspor
5 - 1 2 - 1 7 - 2
Premier tour
Teatanic Maribor
3 - 0 2 - 0 5 - 0
Deuxième tour
Parme AC
1 - 1 1 - 2 2 - 3
2000-2001 Coupe UEFA Tour préliminaire
Željezničar Sarajevo
3 - 1 0 - 0 3 - 1
Premier tour
Real Saragosse
4 - 1 ap 1 - 4 5 - 5
(4 - 3 tab)
Deuxième tour
FC Porto
0 - 0 0 - 3 0 - 3
2001-2002 Ligue des champions Deuxième tour Q
Skonto Riga
3 - 1 0 - 0 3 - 1
Troisième tour Q
FC Barcelone
3 - 4 0 - 1 3 - 5
Coupe UEFA Premier tour
Hajduk Split
1 - 0 2 - 2 3 - 2
Deuxième tour
Inter Milan
1 - 0 0 - 2 1 - 2
2002-2003 Coupe UEFA Tour préliminaire
Glentoran FC
4 - 0 2 - 0 6 - 0
Premier tour
NK Primorje
6 - 1 2 - 0 8 - 1
Deuxième tour
Parme AC
4 - 1 ap 1 - 2 6 - 3
Seizièmes de finale
Schalke 04
1 - 1 4 - 1 5 - 2
Huitièmes de finale
Lazio Rome
1 - 2 3 - 3 4 - 5
2003-2004 Ligue des champions Deuxième tour Q
Omonia Nicosie
5 - 2 2 - 2 7 - 4
Troisième tour Q
RSC Anderlecht
0 - 1 1 - 3 1 - 4
Coupe UEFA Premier tour
NEC Nimègue
2 - 1 2 - 1 4 - 2
Deuxième tour
Vålerenga
0 - 0 ap 0 - 0 0 - 0
(3 - 4 tab)
2004-2005 Ligue des champions Deuxième tour Q
WIT Georgia Tbilissi
3 - 0 8 - 2 11 - 2
Troisième tour Q
Real Madrid
0 - 2 1 - 3 1 - 5
Coupe UEFA Premier tour
Dinamo Tbilissi
4 - 3 1 - 2 5 - 5e
2005-2006 Ligue des champions Troisième tour Q
Panathinaïkos
3 - 1 1 - 4 ap 4 - 5
Coupe UEFA Premier tour
Vitória Guimarães
0 - 3 0 - 1 0 - 4
2006-2007 Coupe UEFA Deuxième tour Q
SV Mattersburg
4 - 0 2 - 0 6 - 0
Premier tour
Iraklis Thessalonique
6 - 1 2 - 0 8 - 1
Groupe E
Blackburn Rovers
1 - 2 N/A Quatrième
AS Nancy-Lorraine
N/A 1 - 2
FC Bâle
3 - 1 N/A
Feyenoord Rotterdam
N/A 1 - 3
2008-2009 Ligue des champions Deuxième tour Q
Beitar Jérusalem
5 - 0 1 - 2 6 - 2
Troisième tour Q
FC Barcelone
1 - 0 0 - 4 1 - 4
Coupe UEFA Premier tour
Tottenham Hotspur
1 - 1 1 - 2 2 - 3
2009-2010 Ligue des champions Deuxième tour Q
Levadia Tallinn
1 - 1 0 - 1 1 - 2
2010-2011 Ligue Europa Deuxième tour Q
FK Šiauliai
5 - 0 2 - 0 7 - 0
Troisième tour Q
Qarabağ FK
0 - 1 2 - 3 2 - 4
2011-2012 Ligue des champions Deuxième tour Q
Skonto Riga
2 - 0 1 - 0 3 - 0
Troisième tour Q
Litex Lovetch
3 - 1 2 - 1 5 - 2
Barrages
APOEL Nicosie
1 - 0 1 - 3 2 - 3
Ligue Europa Groupe K
FC Twente
2 - 1 1 - 4 Deuxième
Fulham FC
1 - 0 1 - 4
Odense BK
1 - 3 2 - 1
Seizièmes de finale
Standard de Liège
1 - 1 0 - 0 1 - 1e

Records

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2020). Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle ((Référence nécessaire)) sur les passages nécessitant une source.

Infrastructures

Le stade

Le Wisła reçoit ses adversaires au stade Henryk Reyman, qui peut accueillir jusqu'à 33 326 personnes. Le stade porte le nom du joueur emblématique Henryk Tomasz Reyman à la suite d'une décision du conseil municipal de Cracovie, le .

  • Stade du Wisła Kraków
    Stade du Wisła Kraków
  • Vue générale du stade
    Vue générale du stade
  • Tribune VIP Ouest
    Tribune VIP Ouest

Centre d'entraînement

En juin 2013, le Wisła annonce avoir signé un accord avec la municipalité de Myślenice pour installer son nouveau centre d'entraînement dans la ville[6], située à une vingtaine de kilomètres de Cracovie. Cet accord d'utilisation est valable pendant vingt ans, à partir de , date de livraison du centre[6]. Ce dernier sera composé d'un complexe de 1 000 m2, avec salles de sport et de bien-être, ainsi que de plusieurs terrains (dont un avec gazon artificiel)[6]. Cette décision fait suite à un partenariat entre les clubs des deux villes[7].

Rivalités

Le derby de Cracovie

Święta Wojna en polonais fait référence à la « guerre sainte » que mènent les supporters du Cracovia et du Wisła entre eux. Créés tous les deux en 1906, les deux clubs furent les premiers de Pologne, situés dans la même ville : Cracovie. La rivalité, vieille donc de plus de cent ans, a pris le nom de Święta Wojna, qui désignait auparavant les derbys entre le Makabbi et le Jutrzenka Cracovie. En 2006, le centième anniversaire du match a été joué. Près de mille policiers étaient sur place pour éviter tout débordement, fréquent lors du derby. En effet, l'affrontement Wisła - Cracovia est l'un des plus violents d'Europe chez les supporters, qui n'hésitent pas à utiliser des armes blanches pour en découdre, faisant plusieurs morts lors de la dernière décennie[8]. Il est important de préciser que seuls les supporters des deux camps ont décidé de ne pas signer le « pacte de Poznań », qui interdit l'usage de toutes sortes d'armes lors des « ustawki » (bagarres de rues entre hooligans), et que tous les autres fans polonais ont adopté. Ce pacte a notamment été créé pour les rencontres de l'équipe nationale.

Au niveau sportif, c'est le Wisła qui est en tête, totalisant quatre-vingt-une victoires pour cinquante-sept défaites.

Le classique polonais

Lechia Gdansk & Wisla Krakow.jpg

Le match entre le Wisła Cracovie et le Legia Varsovie est communément reconnu comme étant le plus important du championnat polonais. En effet, les deux équipes possèdent deux grands palmarès, et sont situées dans les deux plus importantes villes du pays, Varsovie et Cracovie étant respectivement capitale administrative et culturelle de Pologne. De plus, les différences régionales influent sur l'importance du match, opposant le Nord (Varsovie) au Sud (Cracovie).

Autres

Du fait de sa rivalité avec le Cracovia, le Wisła est également opposé dans les tribunes à Poznań et à l'Arka Gdynia, alliés au Pasy.

Alliances

Les supporters du Wisła étaient anciennement alliés avec ceux du Lechia Gdańsk et du Slask Wroclaw. Les relations avec les supporters de ces deux clubs se sont considérablement dégradées après l'Euro 2016 en France où les supporters du Wisła ont créé de nouvelles coalitions qui ont déplu à leurs alliés. Ils ne font désormais plus tribune commune durant les matchs opposant leurs équipes, toutefois un respect mutuel survit tant bien que mal, particulièrement entre lambdas.

Désormais les fans du Wisła se sont rapprochés de ceux du Ruch Chorzów et du Widziew Łódź, des clubs de 3e division anciennement au sommet de la hiérarchie et qui ont conservé une grande popularité. D'autres amitiés existent avec des clubs plus petits (Elana Toruń, Polonia Przemyśl ...)

À l'échelle intercontinentale, une alliance existe entre les supporters du Wisła Cracovie et ceux de la Lazio de Rome.

Effectif professionnel

Effectif actuel 2018-2019

Effectif du Wisła Cracovie en février 2019[9]
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[Note 3] Nom Date de naissance Sélection[Note 4] Club précédent
1 G
Drapeau de la Pologne
Lis, MateuszMateusz Lis 27/02/1997 (25 ans) Pologne -20 ans Lech Poznan
22 G
Drapeau de la Pologne
Buchalik, MichałMichał Buchalik 03/02/1989 (33 ans) Ruch Chorzów
2 D
Drapeau de la Pologne
Pietrzak, RafałRafał Pietrzak 30/01/1992 (30 ans) Pologne GKS Katowice
4 D
Drapeau de la Pologne
Sadlok, MaciejMaciej Sadlok 29/06/1989 (33 ans) Pologne Ruch Chorzów
5 D
Drapeau de la Pologne
Klemenz, LukasLukas Klemenz 24/09/1995 (26 ans) Pologne -20 ans Jagiellonia Białystok
8 D
Drapeau de la Pologne
Burliga, ŁukaszŁukasz Burliga 10/05/1988 (34 ans) Pologne espoirs Jagiellonia Białystok
21 D
Drapeau de la Pologne
Grabowski, MarcinMarcin Grabowski 21/05/2000 (22 ans) Lech Poznan
27 D
Drapeau de la Pologne
Wasilewski, MarcinMarcin Wasilewski 09/06/1980 (42 ans) Pologne Leicester City
29 D
Drapeau de la Slovénie
Palčič, MatejMatej Palčič 21/06/1993 (29 ans) Slovénie NK Maribor
7 M
Drapeau de la Pologne
Peszko, SławomirSławomir Peszko 19/02/1985 (37 ans) Pologne Lechia Gdańsk
10 M
Drapeau de l
Basha, VullnetVullnet Basha 11/07/1990 (31 ans) Albanie UCAM Murcia
16 M
Drapeau de la Pologne
Błaszczykowski, JakubJakub Błaszczykowski Capitaine 14/12/1985 (36 ans) Pologne VfL Wolfsburg
17 M
Drapeau de la Pologne
Bartosz, JakubJakub Bartosz 13/08/1996 (25 ans) Pologne espoirs Formé au club
26 M
Drapeau de la Pologne
Wojtkowski, KamilKamil Wojtkowski 26/02/1998 (24 ans) Pologne -20 ans RB Leipzig
27 M
Drapeau du Monténégro
Savićević, VukanVukan Savićević 29/01/1994 (28 ans) Monténégro espoirs Slovan Bratislava
80 M
Drapeau de la Pologne
Plewka, PatrykPatryk Plewka 02/01/2000 (22 ans) Formé au club
9 A
Drapeau de la Pologne
Boguski, RafałRafał Boguski 09/06/1984 (38 ans) Pologne ŁKS Łomża
11 A
Drapeau de la Pologne
Drzazga, KrzysztofKrzysztof Drzazga 20/06/1995 (27 ans) KS Polkowice
17 A
Drapeau de la Pologne
Brożek, PawełPaweł Brożek 21/04/1983 (39 ans) Pologne Recreativo de Huelva
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
  • Daniel Michalczyk
Entraîneur(s) des gardiens
  • Artur Laciak

Légende

Consultez la documentation du modèle


Joueurs prêtés
P. Nat. Nom Date de naissance Sélection Club en prêt

Personnalités du club

Joueurs emblématiques

Entraîneurs

Notes et références

Notes

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. Pourtant premier du championnat en 1951, le Wisła n'est pas considéré comme champion cette année, puisque la fédération avait décidé de décerner le titre au vainqueur de la Coupe de Pologne.
  3. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  4. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

Références

  1. « #16 – Wisła Cracovie : Biała Gwiazda », sur footnickname.wordpress.com (consulté le )
  2. (pl)znow-chca-kupic-wisle-krakow-inwestor-jest-niezbedny
  3. (pl)wisla-krakow-pierwsze-przelewy-zrealizowane-jaroslaw-krolewski
  4. officiel-le-wisla-cracovie-recupere-sa-licence
  5. « Statistiques du Wisła Cracovie », sur footballdatabase.eu (consulté le )
  6. a b et c (pl) L'entente avec la municipalité de Myślenice est actée sur wisla.krakow.pl, le 24 juin 2014.
  7. (pl) Le Dalin Myślenice partenaire du Wisła Cracovie sur pilkadalin.myslenice.pl, le 3 juin 2013.
  8. (en) Ryan Hubbard, « The City of Knives », sur In bed with Maradona, (consulté le )
  9. « Effectif du Wisła Cracovie (saison 2018-2019) »

Article connexe

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Wisła Cracovie (football)
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.