Wojciech Fortuna - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Wojciech Fortuna.

Wojciech Fortuna

Wojciech Fortuna

Wojciech Fortuna
Discipline et période
Sport pratiqué Saut à ski
Période d'activité 1969-1979
Présentation
Nationalité
Pologne
Naissance (69 ans)
à Zakopane
Taille 1,65 m
Poids 60 kg
Club Wisła-Gwardia Zakopane
Palmarès
Jeux olympiques 1 0 0
Copie de la médaille W. Fortuna et autographe.
Copie de la médaille W. Fortuna et autographe.

Wojciech Fortuna, né le à Zakopane, dans la voïvodie de Petite-Pologne, est un sauteur à ski polonais, champion olympique en 1972.

Biographie

Il commence le saut à ski jeune à Antałówka et devient membre du club Wisła-Gwardia Zakopane[1].

Fortuna est le champion olympique de saut à skis le plus surprenant de l'histoire, car le jour de la finale de l'épreuve de saut sur grand tremplin des Jeux olympiques d'hiver de Sapporo, personne ne voit sur le podium ce modeste sauteur dont la meilleure place était jusqu'ici une place de 18e lors de l'étape de Bischofshofen de la Tournée des quatre tremplins 1971/1972[2]. Servi par le fort vent qui souffle ce jour-là, sautant à 111 mètres, au delà de la zone de sécurité, ce qui fait débattre les juges par rapport au fait s'il faut recommencer le concours[3], Fortuna gagne l'or olympique lors du seul succès de la carrière, même s'il ne saute qu'à 87,5 mètres en deuxième manche. Avec cette victoire obtenue sur la marge minimale de 0,1 point d'avance sur le deuxième Walter Steiner, Fortuna devient le premier Polonais médaillé d'or aux Jeux olympiques d'hiver[3] et le seul jusqu'à Justyna Kowalczyk en 2010. Il porte le drapeau polonais à la cérémonie de clôture.

Pour rendre justice à ses qualités de sauteur, il convient néanmoins de rappeler qu'il se classe 6e de l'épreuve sur petit tremplin de ces mêmes Jeux olympiques. Sans doute avait-il su appréhender cette rampe qui figure parmi les plus imprévisibles du circuit mondial et qui a souvent vu vaincre des outsiders. Il depuis considéré comme un des plus grand sportifs de l'histoire par les journalistes polonais[4].

Après sa retraite sportive, Fortuna a travaillé comme commentateur sportif à la radio-télévision polonaise, notamment aux Jeux olympiques de 1994. En 2013, il publie son autobiographie Un saut en enfer.

Palmarès

Jeux olympiques

Épreuve / Édition
Sapporo 1972
Petit tremplin 6e
Grand tremplin Médaille d'or, Jeux olympiques Or

Championnats du monde

Épreuve / Édition
Falun 1974
Petit tremplin 29e
Grand tremplin 37e
Épreuve / Édition
Planica 1972
Petit tremplin 20e

Autres

Il est aussi champion de Pologne 1972.

Distinction

En 2019, il est promu officier de l'Ordre Polonia Restituta[5].

Bibliographie

  • Leszek Błażyński (trad. Wojciech Fortuna.Un saut en enfer), Wojciech Fortuna. Skok do piekła, Cracovie, FALL, (ISBN 978-83-62275-73-1). Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • Wojciech Fortuna (trad. Le bonheur dans les airs. Mémoires), Szczęście w powietrzu. Wspomnienia, Cracovie, FALL, (ISBN 978-83-60117-63-7). Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article

Références

  1. (pl) « Poczet skoczków polskich: Wojciech Fortuna - Szczęście na Okurayamie » (sur l'Internet Archive), sur skijumping.pl
  2. (en) Wojciech Fortuna, sur skisport365.com
  3. a et b (en) Biography, sur olympedia.org
  4. (pl) "Skok do piekła" - nieznane fakty z życia Wojciecha Fortuny, sur onet.pl, le 16 décembre 2013
  5. (pl) Uroczyste wręczenie odznaczeń na gali 100-lecia PZN, sur skijumping.pl

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Wojciech Fortuna
Listen to this article