Yataca - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Yataca.

Yataca

YATACA
Pays
France
Langue Français
Périodicité Mensuelle
Date de fondation Juillet 1968
Date du dernier numéro Août 1989

YATACA est une revue de bande dessinée de petit format de la seconde moitié du XXe siècle, publiée par l'éditeur Aventures & Voyages de juillet 1968 à août 1989, totalisant 254 numéros. Elle est dédiée au jeune héros Yataca, Fils-du-Soleil, une série créée par l'auteur de bande dessinée italien Ferdinando Tacconi qui en réalise les planches originales à l'encre de chine, et leurs mise en couleurs, sur des scénarios de Jean Ollivier, jusqu'au numéro 20 inclus (). Entre 1971 et 1973, le dessinateur portugais Vitor Péon (1923-1991) assure les dessins de plusieurs épisodes, avec le même scénariste. Se succèdent les dessinateurs espagnols Juan Garcia Quiros (1972 à 1981) et Josep Subirats (1980 à 1984), avec toujours Jean Ollivier au scénario.

La revue commence en moyen format (21 x 14,5 cm), tout en couleurs jusqu'au numéro 20, avant de passer en petit format (18 x 13 cm) noir et blanc. Les numéros en grand format relatent les aventures de Yataca enfant en Amazonie, tandis que les petits formats racontent ses aventures d'adulte en Afrique (cela du numéro 21 et jusqu'au N°203). Les derniers numéros furent consacrés aux séries sportives d'origine anglaise.

L'une des particularités de cette revue est d'avoir proposé en seconde histoire, au gré de ses 254 numéros, une grande variété de séries.

Yataca, Fils-du-Soleil

Les aventures de Yataca enfant en Amazonie (N°1 à 20)

À l'orée de la jungle amazonienne, dans un village détruit par le feu, une femelle puma, nommé Ram, découvre et adopte trois enfants - âgés d'environ 5 à 6 ans : une fillette prénommée Itza, Téoti un petit noir et Yataca. Amis des animaux, ils apprennent leurs langages et nouent une amitié particulière avec Tollan un éléphant d'Afrique enfui d'un zoo et qui depuis a élu domicile dans la forêt. Yataca devient particulièrement l'ennemi de Gourm le caïman, de Coalt le python et (surtout) du jaguar Cob, qui n'accepte pas la suprématie de ce "petit homme" sur les autres animaux. Ces trois-là, s'unissent souvent pour tenter de lui nuire. Au fil des aventures, les enfants grandissent... Déjà alors que s'achève le premier numéro, ils ont une dizaine d'années.

Yataca, reçoit souvent les précieux conseils de Huatlan, un vieillard qui vit seul dans un temple abandonné et qui lui révèle qu'il est lui Yataca "le fils du soleil", c'est-à-dire un descendant des rois Incas.

Au gré des aventures, au-delà de ses trois ennemis jurés, Yataca affronte aussi quelques peuples indigènes et/ou des hommes blancs avides de richesse.

À partir du quinzième numéro, on retrouve Yataca, préadolescent, vêtu non plus d'une tunique mais d'un pagne en peau d'animal, se déplaçant de liane en liane à travers les arbres en arborant un cri pour annoncer sa venue.

Lorsque s'achève la vingtième et dernière aventure de Yataca en Amazonie, Yataca est retrouvé par un oncle paternel qui, ainsi que Itza et Téoti, le ramène à la civilisation.

Un commentaire final indique que quinze années ont passé et annonce - dès le prochain numéro - les aventures de Yataca en Afrique. Il précise, qu'Itza s'est mariée et que Téoti est devenu un vétérinaire de renom. Quant à Yataca, il devient responsable d'une réserve au cœur du continent africain.

Les aventures de Yataca (adulte) en Afrique (N°21 à 203)

À partir du N°21 (et du passage au petit format et au noir et blanc), Yataca est adulte, ses aventures africaines, sont la reprise de la série britannique Saber, King of the Jungle. Quand les épisodes anglais seront épuisés, l'éditeur en fera réaliser des inédits par différents dessinateurs.

Yataca est un personnage présentant désormais bien des analogies avec celui de Tarzan. Il est toujours accompagné d'Umbala, son fidèle ami noir, armé d'une hache auquel il tient beaucoup. En dépit de cette arme redoutable, il se contente d'assommer ses ennemis sans jamais les tuer. Umbala est aussi un chef de tribu éclairé, qui lutte contre les superstitions de son peuple.

Yataca est accompagné d'un minuscule singe, Chicky, qui certes l'aide, mais fait également bien des bêtises. Exemple : Chicky libère Yataca et Umbala ligotés, parmi leurs ennemis endormis. Les deux amis s'éclipsent discrètement, quant Chicky voit un magnifique tam-tam et, en mélomane averti, l'utilise immédiatement... Cela a le don d'exaspérer Umbala, qui voue aux gémonies son libérateur.

À partir du N° 204

Les Séries

Voir aussi

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Yataca
Listen to this article