Yuri Pimentel - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Yuri Pimentel.

Yuri Pimentel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Yuri Pimentel
Fonctions
Vice-ministre des Politiques et du Plan pour les Sciences, les Technologies et les Industries
Président Hugo Chávez
Prédécesseur Mauricio Rodríguez
Vice-ministre des Relations intérieures
Président Hugo Chávez
Ministre de la Communication et de l'Information
Président Hugo Chávez
Prédécesseur Andrés Izarra
Successeur Willian Lara
Vice-ministre de la Stratégie en communication
Président Hugo Chávez
Biographie
Nom de naissance Yuri Alexandre Pimentel
Nationalité vénézuélienne
Profession Journaliste

Yuri Pimentel est un journaliste et homme politique vénézuélien. Il a été vice-ministre (Communication et Information, Relations intérieures, Politiques et du Plan pour les Sciences, les Technologies et les Industries), et ministre de la Communication et de l'Information du Venezuela de 2005 à 2006.

Biographie

Formation et journalisme

Licencié en philosophie de l'Université centrale du Venezuela [1],[2], il est attaché de presse à la municipalité de Libertador[2] du District capitale de Caracas puis devient rédacteur en chef du journal Notiexpress[2].

Débuts en politique

Entre 2004 et 2007, il détient plusieurs portefeuilles ministériels. Il entre d'abord au ministère de la Communication et de l'Information comme vice-ministre de la Stratégie en communication de à [2] puis ministre de la Communication et de l'Information d' à [2] et enfin vice-ministre des Relations intérieures de à [1]. Lors du lancement de la chaîne pan-latino-américaine Tele Sur en , il déclare que « les pays latinoaméricains sont engagés dans une guerre, une guerre pour nous libérer de l'hégémonie américaine qui contrôle les plus grandes compagnies d'information »[3], tout en soutenant la politique du président Chavez dont il déclare qu'il est le meilleur communicant pour la gestion du gouvernement et qu'il tente de mettre l'accent sur le processus révolutionnaire à travers son émission Aló Presidente[4].

Carrière audiovisuelle

Il devient vice-président de la chaîne pan-latino-américaine Tele Sur puis président de la chaîne Venezolana de Televisión le [2].

Retour en politique

Alors qu'il est vice-ministre des Politiques et du Plan pour les sciences, les technologies et les industries en [5], il promeut une meilleure qualité de l'information délivrée aux Vénézuéliens par le lancement du satellite de communications Simón Bolívar puis un autre satellite en novembre de la même année[5].

En 2011, il est président de la Corporation des industries intermédiaires du Venezuela (Corpivensa)[note 1] et vice-ministre des Politiques et du Plan pour les sciences, les technologies et les industries. À ce titre, il promeut plusieurs projets de développement, notamment un complexe industriel à Coro (État de Falcón) en [6].

En , il projette, pour un coût initial de 143,8 millions de dollars financé par le fonds chinois de coopération Chino, l'établissement du complexe de fabrication de matériel électroménager Haier sur l'autoroute Yare-Ocumare dans l'État de Miranda qui devrait à partir de fabriquer annuellement plus de 800 000 appareils dont plus de 300 000 réfrigérateurs, 250 000 machines à laver et autant climatiseurs grâce à un transfert de technologies en provenance de République populaire de Chine[7].

Notes et références

Notes

  1. Corporación de Industrias Intermedias de Venezuela, en espagnol

Références

  1. a et b (es) « Yuri Pimentel, presidente de VTV: "Globovisión no es sólo un canal, es parte del latifundio mediático" », sur aporrea (consulté le 29 janvier 2013)
  2. a b c d e et f (es) « Yuri Pimentel, nuevo Presidente de VTV », sur noticias24.com (consulté le 29 janvier 2013)
  3. « Intégration régionale dans les Amériques - Séminaire de recherche du P. Olivier Dabène », sur opalc.org (consulté le 29 janvier 2013)
  4. (en) « Yuri Pimentel warns of strengthening smear campaign against Venezuela », sur gtcit.com (consulté le 29 janvier 2013) : Gradually, the Minister of Communication and Information said that the president, Hugo Chavez, is the great communicator for the management of Government, "he tries to focus where it goes revolutionary process is finalized with his program" Alo, President "
  5. a et b (es) « Gobierno no “gasta” sino invierte en ciencia y tecnología », sur noticia365.com (consulté le 29 janvier 2013)
  6. (es) « MCTI se incorpora al Proyecto Bolivariano de Producción y Procesamiento de la Zábila », sur Gouvernement de l'État de Falcón
  7. (es) « Complejo industrial de electrodomésticos Haier fabricará 800 mil equipos en primer año », sur Correo del Orinoco (consulté le 29 janvier 2013)
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Yuri Pimentel
Listen to this article