ASC Jaraaf de Dakar - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for ASC Jaraaf de Dakar.

ASC Jaraaf de Dakar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

ASC Jaraaf
Généralités
Nom complet Association sportive et culturelle Jaraaf de Dakar
Noms précédents Foyer France Sénégal (jusqu'en 1969)
Fondation
(51 ans, 2 mois et 5 jours)
Statut professionnel Oui
Couleurs vert, blanc et grenat
Stade Stade Demba Diop
(15 000 places)
Siège Keur Jaraaf, Point E, Dakar
Championnat actuel Championnat du Senegal de football
Président Cheikh Seck
Entraîneur Malick Daf
Site web http://www.jaraaf.sn
Palmarès principal
National[1] Championnat du Senegal de football (12)
Coupe du Senegal de football (15)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat du Sénégal de football 2018-2019
0

L'association sportive et culturelle Jaraaf (ASC Jaraaf) est le club le plus titré du football sénégalais Il est basé à Dakar et a été créé le 20 septembre 1969. Le club portait, durant les années 1930, le nom de Foyer France Sénégal. Cheikh Seck ancien gardien de but formé au club en est le président.

Le club est également appelé ASC Jaraaf, "Diaraf" étant la francisation du terme "Jaraaf" en langue wolof.

Le Jaraaf s'identifie avec son slogan historique le YARU YEEWU YEETE qui signifie la discipline, l'éveil et l'éducation.

Histoire

Le jaraaf est né de la réforme Lamine Diack en 1969, c’était précisément le 20 septembre 1969 que deux glorieuses familles décidèrent de la naissance d’un futur prince. Deux concessions donc, le Foyer France Sénégal et les Espoirs de Dakar.

L'assemblée générale prononça le nom prestigieux « les Jaraaf de Dakar ».

Les membres fondateurs du Jaraaf sont au nombre de douze, six de chaque côté, pour le Foyer France Sénégal : Ibrahima Ba, Maguette Diack, Oumar Marone, Lamine Ba, Keba Mbaye qui n'est autre que le père de Abdoul Mbaye ancien premier ministre du Sénégal et Cheikh Tidiane Mbaye ancien DG de Orange Sénégal, Abdoulaye Fofana le père de Abdou Karim Fofana ministre de l'urbanisme sous le régime de Macky Sall Pour les Espoirs de Dakar, :Tafsir Ibnou Diop, Fara Ndiaye qui est le père de Sibeth Ndiaye Serigne Lamine Diop, Moussa Ndiaye, Abdoulaye Mathurin Diop, Babacar Mbengue. Il y avait  aussi la présence des non signataires, : Medoune Diene, Adama Ndao, Lamine Diack, Aziz Mbaye, Dr Mbaye Ndoye, Amadou Abdoulaye Ba zeund. Deux clubs donc le Foyer France Sénégal aux couleurs vert blanc et les espoirs de Dakar aux couleurs rouge Bordeaux (Grenade) blanc.

Enfanté donc dans la presqu’île du Cap Vert, nom ne pouvait être plus honorifique. Il porta fièrement son nom. Alors qu’on s’attendait que jeune prince titube, il surprit tout un monde de par son charme sur les prairies verdoyantes du temple Demba Diop.

Que de classe, que de pureté ! Avec un football raffiné, même les plus sceptiques étaient séduits. De dimanche en dimanche, il fallait se lever tôt pour voir Prince jaraaf de Dakar à St. Louis, de Dakar à Thiès, de Dakar à Kaolack, de Dakar à Ziguinchor. Le jeune prince  Jaraaf était devenu un tout puissant roi.

Des gardiens de but Toumany Diallo, Demba Mbaye, de Cheikh Seck à Abou Diop, Edouard Gnacadia, Vieux Faye et Issa Mbaye constituant la défense, du milieu de terrain avec Limamou Diop, Farhat Adnan et de l’élégant Babacar Louis Camara en passant par l’attaque avec le virevoltant Pape Ndiaye, du feu follet petit Dia, du tueur Bamba Diarra et du charismatique Matar Niang et sous la houlette d’une direction technique sous Pagaille Sow, Lamine Ndiaye et sur la supervision de Lamine diack et Pa Libasse.

Ce prince Jaraaf, légendaire et universel, ramassait tout sur son passage notamment avec ce doublé coupe et championnat en 1970.

De père à fils, de génération à génération, le Jaraaf impressionne avec toujours la classe, du Malien Matar Sow, du Camerounais Sylvain Nkom, l’inamovible Amadou Diop Boy Bandit, Cheikh Seck le gardien du temple , du duo Mansour Ciss, Léopold Diop, du tandem Moussa Camara big boy et du longiligne fils du jaraaf Ndoffène Fall,  venu dans le foyer du club après un brillant palmarès au Lamassas de Bambey, de Mbaye Mbengue Diop, henri Camara Malick Cisse Attila, Mame Biram Diouf, Alioune Ndiaye, à Mbaye Fall, Pape Bouba Diop l’artiste hors pair, Ibrahima Ba Eusebio, Fary Faye, thierno Youm, Alboury Lakh, Moussa Badiane, Abdoulaye Ba,Tidiane Diagne, Pape Macou Sarr, Cire Dia, Cheikh Fam, Andre Senghor à Cheikh Seck gardien du temple.

Sans oublier, Pape Diop, Moustapha Dramé, Bill Diaw, Ass Diack, Pa Bathie, Massamba Ndoye, Ba Boye, etc.

La liste est loin d’être exhaustive car la famille du jaraaf est large et touche tout un univers, ce jaraaf est un foyer où on apprend toujours. Cette génération sous la présidence de Cheikh Seck, qui a reçu le témoin du président Wagane Diouf, incarne l’espoir.

Palmarès

Performance dans les compétitions de la CAF

Ligue des champions de la CAF

13 participations
Coupe des clubs champions africains 1968 - Premier Tour
FAR Rabat (Maroc) 1-0, 0-2
Coupe des clubs champions africains 1971 - Premier Tour
Stade Malien (Mali) 3-0, 4-0
Coupe des clubs champions africains 1976 - Huitièmes de finale
Os Balantas (Guinée-Bissau) 6-1, 1-7
Lomé I (Togo) 1-0, 1-1
Hafia FC (Guinée) 2-2, 4-0
Coupe des clubs champions africains 1977 - Second Tour
ASC Garde Nationale (Mauritanie) 3-0, 0-2
Accra Hearts of Oak FC (Ghana) 1-1, 2-1
Coupe des clubs champions africains 1983 - Demi-finales
Gambia Ports Authority (Gambie) 4-0, 0-2
Africa Sports (Côte d'Ivoire) 0-0, 0-0 (3-0 pen.)
JE Tizi-Ouzou (Algérie) 1-0, 0-0
KAC de Kenitra (Maroc) 2-1, 1-1
Asante Kotoko FC (Ghana) 2-1, 2-0
Coupe des clubs champions africains 1990 - Premier Tour
Heartland FC (Nigeria) 1-0, 3-0
Coupe des clubs champions africains 1996 - Huitièmes de finale
AS Kaloum Star (Guinée) 0-0, 1-1 (0-0 (a))
ASEC Mimosas (Côte d'Ivoire) 0-0, 1-1 (0-0 (a))
CS Sfaxien (Tunisie) 3-1, 5-0
Ligue des Champions de la CAF 2001 - Second tour
Real de Banjul (Gambie) 1-0, 0-1
ASEC Mimosas (Côte d'Ivoire) 2-0, 0-2 (2-4 pen.)
Ligue des Champions de la CAF 2004 - Second tour
ASFAG (Guinée) 1-0, 1-2
Enyimba (Nigeria) 2-0, 3-0
Ligue des Champions de la CAF 2005 - Tour préliminaire
Fello Star (Guinée) 0-1, 2-1 (2-2 (a))
Ligue des Champions de la CAF 2006 - Premier Tour
LPRC Oilers (Liberia) 3-2, 0-0
Enyimba (Nigeria) 0-0, 2-0
Ligue des Champions de la CAF 2007 - Tour préliminaire
Maranatha FC (Togo)
Ligue des Champions de la CAF 2011 - Second Tour

CAF Cup

1 participation
1999 - Seconde Tour
FC Man (Côté-d'Ivoire)
WAC Casablanca (Maroc)

Coupe de la Confédération de la CAF

Coupe de la Confédération de la CAF 2009 - Tour préliminaire
ASF Bobo-Dioulasso (Burkina Faso)
Coupe de la Confédération de la CAF 2010 - Tour préliminaire
FUS Rabat (Maroc) 2-1, 2-0
Coupe de la Confédération de la CAF 2011 - Second tour
Coupe de la Confédération de la CAF 2014 - Tour préliminaire
Ebusua Dwarfs (Ghana) 0-0, 1-0

Coupe de Gagneurs[réf. nécessaire] de CAF

trois participations
1984 - Second Tour
1986 - Second Tour
Starlight FC (Gambie) 1-1, 1-1 (4-3 pen)
CS Hammam-Lif (Tunisie) 2-2, 0-1 (2-2 (a))
1992 - Premier Tour
ASFAG (Guinée) 2-2, 1-0

Anciens joueurs

Notes et références

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
ASC Jaraaf de Dakar
Listen to this article