Élections européennes de 2019 en France

élection en 2019 au suffrage direct des députés représentant le France au Parlement européen / De Wikipedia, l'encyclopédie libre

Les élections européennes de 2019 en France se tiennent les 25 et , afin de désigner les députés représentant la France au Parlement européen.

Quick facts: Postes à élire, Corps électoral et résultats,...
Élections européennes de 2019 en France
et
Postes à élire 79 sièges au Parlement européen
Corps électoral et résultats
Inscrits 47 345 328
Votants 23 730 740
50,12%  7,7
Votes blancs 555 033
Votes nuls 520 533
Prenez le pouvoir  Jordan Bardella
Voix 5 286 939
23,34%
 1,5
Sièges obtenus 23  1
Renaissance  Nathalie Loiseau
Voix 5 079 015
22,42%
Sièges obtenus 23
Europe Écologie  Yannick Jadot
Voix 3 055 023
13,48%
 4,5
Sièges obtenus 13  7
Union de la droite et du centre  François-Xavier Bellamy
Voix 1 920 407
8,48%
 12,3
Sièges obtenus 8  12
La France insoumise  Manon Aubry
Voix 1 428 548
6,31%
Sièges obtenus 6
Envie d'Europe écologique et sociale  Raphaël Glucksmann
Voix 1 403 170
6,19%
 7,8
Sièges obtenus 6  7
Liste arrivée en tête par département avec le pourcentage de voix reçues :
  • Rassemblement national (+ de 35 %)
  • Rassemblement national (entre 30 % et 35 %)
  • Rassemblement national (entre 25 % et 30 %)
  • Rassemblement national (entre 20 % et 25 %)
  • La République en marche (+ de 30 %)
  • La République en marche (entre 25 % et 30 %)
  • La République en marche (entre 20 % et 25 %)
  • La République en marche (entre 15 % et 20 %)
Répartition des sièges
  • La France insoumise : 6
  • Parti socialiste : 5 (+1 après Brexit)
  • Europe Écologie Les Verts : 12 (+1 après Brexit)
  • La République en marche : 21 (+2 après Brexit)
  • Les Républicains : 8
  • Rassemblement national : 22 (+1 après Brexit)
elections.interieur.gouv.fr , resultats-elections.eu
Close

Le mode de scrutin français connaît un changement par rapport aux élections de 2014, avec le passage de huit circonscriptions interrégionales à une circonscription nationale. Il s’agit du premier scrutin national au suffrage universel direct depuis l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République, en 2017.

Les élections se déroulent sur fond d'incertitudes quant au délai qui sera nécessaire au Royaume-Uni pour se positionner sur son retrait de l’UE. Avec la répartition des sièges devant entrer en effet après cette sortie, la France devrait pouvoir bénéficier à terme de 79 députés européens, soit cinq de plus que lors de la précédente législature.

Les résultats confirment l'ancrage d'une dualité nouvelle entre le Rassemblement national (RN) et La République en marche (LREM). Malgré l’implication du président Emmanuel Macron, ces élections voient le Rassemblement national arriver en tête, quoique d'une courte avance. Le scrutin est également caractérisé par une percée inattendue d’Europe Écologie Les Verts, qui n'atteint cependant pas son record de 2009. Ces élections accentuent la chute des anciens partis de gouvernement Les Républicains et le Parti socialiste. La France insoumise réalise un résultat moins important qu’escompté.

Comme dans la plupart des autres pays de l’Union européenne, la participation augmente et s’établit à 50,1 %, son plus haut niveau depuis 1994.