Équipe de Belgique féminine de relais 4 × 100 mètres - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Équipe de Belgique féminine de relais 4 × 100 mètres.

Équipe de Belgique féminine de relais 4 × 100 mètres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Équipe de Belgique féminine de relais 4 × 100 mètres
Fédération Ligue belge francophone d'athlétisme
Palmarès
Or Ar. Br.
Jeux olympiques 1 - -
Championnats du monde d'athlétisme - - 1
Jeux de la Francophonie 1 - -

L'équipe de Belgique féminine de relais 4 × 100 mètres représente la Belgique dans le relais 4 × 100 mètres féminin lors des compétitions d'athlétisme. Elle obtient sa première médaille dans une compétition d'envergure lors des Championnats du monde d'athlétisme en 2007. Initialement médaillée d'argent lors des Jeux olympiques de 2008, elle devient championne olympique de ces jeux huit ans plus tard après disqualification de l'équipe féminine russe pour dopage.

Histoire

Premier record de Belgique

En 1980, Liliane Meganck, Lea Alaerts, Karin Verguts et Véronique Colonval établissent un record de Belgique en 44,41 s à Winterthour[1].

Années 1990

En 1997, lors de la finale de la Première division de la Coupe d'Europe des nations d'athlétisme à Dublin, Nancy Callaerts, Katrien Maenhout, Melanie Moreels et Maryline Troonen sont contraintes à l'abandon[2].

En 1999, Myriam Tschomba, Katleen De Caluwé, Elke Bogemans et Kim Gevaert terminent 3e de la Première division de la Coupe d'Europe des nations d'athlétisme à Lahti[3].

Améliorations successives du record de Belgique, places d'honneur et premières récompenses

En 2001, l'équipe composée de Nancy Callaerts, Katleen De Caluwé, Élodie Ouédraogo et Kim Gevaert améliore ce record de Belgique de 1980 à deux reprises, d'abord en 44,25 s à Vaasa en juin[1], puis en 44,19 s lors Championnats du monde d'athlétisme à Edmonton[4],[5],[6],[7]. L'année suivante, la même équipe bat de nouveau ce record à trois reprises, en 43,99 s le à Oordegem[N 1],[8],[9], en 43,57 s lors des séries des Championnats d'Europe d'athlétisme 2002 à Munich[10],[11] puis en 43,22 s lors de la finale de ces mêmes championnats dont elle termine à la 4e place[12].

En 2003, Katleen De Caluwé, Audrey Rochtus, Élodie Ouédraogo et Kim Gevaert terminent 6e de la finale lors des Championnats du monde d'athlétisme à Paris[13]

En 2004, Katleen De Caluwé, Lien Huyghebaert, Élodie Ouédraogo et Kim Gevaert améliorent de nouveau le record de Belgique à deux reprises : d'abord à Plovdiv lors de la Coupe d'Europe des nations d'athlétisme en 43,14 s[14] puis en 43,08 s lors des demi-finales des Jeux olympiques d'été à Athènes. Lors de la finale de ces mêmes jeux, elles se classent 6e[15],[16]. En fin d'année, les relayeuses sont désignées Équipe sportive belge de l'année[16].

Olivia Borlée, Hanna Mariën, Élodie Ouédraogo et Kim Gevaert médaillées de bronze à Osaka
Olivia Borlée, Hanna Mariën, Élodie Ouédraogo et Kim Gevaert médaillées de bronze à Osaka

En 2007, Olivia Borlée, Hanna Mariën, Élodie Ouédraogo et Kim Gevaert obtiennent la médaille de bronze aux Championnats du monde d'athlétisme à Osaka et améliorent de nouveau le record de Belgique en 42,75 s[17],[18]. Ces performances leur permettent d'être sacrées Équipe sportive belge de l'année pour la deuxième fois ainsi que de remporter le Trophée du Mérite sportif[19].

Médaillées aux Jeux olympiques en 2008

En 2008, Olivia Borlée, Hanna Mariën, Élodie Ouédraogo et Kim Gevaert obtiennent la médaille d'argent lors des Jeux olympiques à Pékin, en améliorant également le record de Belgique en 42,54 s. Il s'agissait alors de la première médaille de l'athlétisme féminin belge et la onzième de l'histoire de la Belgique[18]. En fin d'année, grâce à leurs performances, elles sont désignées Équipe sportive belge de l'année pour la troisième fois [20].

Disqualification du relais féminin russe et médaille d'or pour le relais belge huit ans plus tard

À la suite du scandale de dopage concernant la Russie, 454 échantillons des Jeux olympiques de Pékin en 2008 ont été réanalysés en 2016 et 31 se sont avérés positifs dont ceux d'Aleksandra Fedoriva et Yuliya Chermoshanskaya, médaillées d'or du relais 4 x 100 m. À la suite de ces nouvelles analyses effectuées sur les échantillons de l'athlète russe Yuliya Chermonshanskaya et qui révèlent la présence de produits interdits, le Comité international olympique décide en de déposséder l'ensemble du relais russe féminin de sa médaille d'or acquise sur le 4 × 100 m. La Belgique qui avait obtenu la médaille d'argent en 2008, récupère ainsi la médaille d'or huit ans après et devient donc championne olympique 2008 de la discipline[21].

Les médailles d'or sont remises à Olivia Borlée, Hanna Mariën, Élodie Ouédraogo et Kim Gevaert en septembre 2016 lors du Mémorial Van Damme au terme d'une cérémonie protocolaire en présence des instances officielles[22].

Retraite de Kim Gevaert et éliminations en série

En 2009, alors que le relais doit composer avec la retraite sportive de Kim Gevaert, Olivia Borlée, Hanna Mariën, Élodie Ouédraogo et Anne Zagré terminent dernières de leur série lors des Championnats du monde d'athlétisme à Berlin et sont éliminées[23].

Olivia Borlée, Frauke Penen et Élodie Ouédraogo lors des Championnats d'Europe en 2010
Olivia Borlée, Frauke Penen et Élodie Ouédraogo lors des Championnats d'Europe en 2010

En 2010, après avoir été repêchées au temps lors des séries[24], Olivia Borlée, Hanna Mariën, Frauke Penen et Élodie Ouédraogo sont disqualifiées lors de la finale des Championnats d'Europe d'athlétisme à Barcelone après avoir laissé tomber le témoin[25].

En 2012, Olivia Borlée, Hanna Mariën, Élodie Ouédraogo et Anne Zagré remportent la finale du relais 4 × 100 mètres lors des Bislett Games à Oslo et se qualifient pour les Championnats d'Europe d'athlétisme à Helsinki[26]. Lors de ceux-ci, Olivia Borlée, Hanna Mariën, Hanne Claes et Anne Zagré sont éliminées lors des séries, à un centième de seconde des derniers repêchés. Leur temps est également insuffisant pour se qualifier pour les Jeux olympiques d'été à Londres, auxquels l'équipe ne participe donc pas[27].

En 2013, aux Jeux de la Francophonie lors desquels la Belgique est représentée sous l'appellation de la Communauté française de Belgique, Laura Leprince, Laetitia Libert, Cynthia Bolingo et Anne Zagré remportent la médaille d'or[28].

Notes et références

Notes

  1. Certaines sources de presse postérieures ne mentionnent pas le record d'Edmonton dans la liste et parlent du record d'Oordegem comme ayant eu lieu en juillet 2001, soit avant les championnats du monde; cependant, le site officiel de l'IFAM et le livre de Christoph Josten entre autres parlent bien du , soit après Edmonton. Ce dernier évoque également le record réalisé à Edmonton, ce que confirment des sources de l'époque comme celles de La Dernière Heure le jour même du record et citant en outre les athlètes elles-mêmes. Enfin, l'article de La Libre Belgique publiée le couvrant les championnats d'Oordegem confirme la date du record comme étant le .

Références

  1. a et b Guy Beauclercq, « Quatre filles dans le vent », sur DH.be, (consulté le 17 septembre 2018).
  2. Philippe Vande Weyer, « Un relais qui coûte très cher dernière à l’entrée, dernière à la sortie », sur Le Soir, (consulté le 19 septembre 2018).
  3. Philippe Vande Weyer, « Les Belges ne sauvent qu'un fauteuil sur deux Mohammed Mourhit, d'une promenade à l'autre Les résultats en première division (groupe B) », sur Le Soir, (consulté le 24 septembre 2018).
  4. G. B., « Mondiaux 2001 d'Athlétisme: les Belges, enfin, à leur niveau! », sur DH.be, (consulté le 17 septembre 2018).
  5. (de) Christoph Josten, Beste Zeiten : Die Gazelle mit dem Löwenherzen - Anmerkungen und Notizen zum Phänomen Kim Gevaert, Books on Demand, , 306 p. (ISBN 978-3-8370-7175-7), p. 280.
  6. « Les Résultats à Edmonton », sur DH.be, (consulté le 18 septembre 2018).
  7. (nl) Belga, « WK: Belgisch record 4x100m vrouwen », sur Het Belang van Limburg, (consulté le 18 septembre 2018).
  8. « Le meeting », (consulté le 18 septembre 2018).
  9. Guy Beauclercq, « Dufour s'améliore encore », sur La Libre, (consulté le 18 septembre 2018).
  10. G. B., « Encore la médaille d'argent pour une fille en or... », sur DH.be, (consulté le 17 septembre 2018).
  11. Jean Bernard, Jacques Henrard, « Athlétisme: tous les chiffres de la carrière de Kim Gevaert », sur DH.be, (consulté le 18 septembre 2018).
  12. Guy Beauclercq, « Euro 2002: Kim Gevaert et ses copines ont clôturé en beauté! », sur DH.be, (consulté le 17 septembre 2018).
  13. (nl) Belga, « Belgische vrouwen zesde in finale 4x100 meter, mannen uitgeschakeld in reeksen », sur De Standaard, (consulté le 17 septembre 2018).
  14. Laurent Monbaillu, « Gevaert devancée par un avion », sur DH.be, (consulté le 27 septembre 2018).
  15. « Athlétisme - 4 X 100 m Dames: La Belgique 6e », sur DH.be, (consulté le 26 septembre 2018).
  16. a et b Stéphane Thirion, Thierry Wilmotte et Paolo Leonardi, « Sportifs de l'année - La grande fête du sport belge a confirmé le couple gagnant de l'an dernier Henin et Everts comme en 2003 Stefan pour la quatrième fois Quand les femmes battent les hommes... Gella Vandecaveye mise à l'honneur En grande pompe Henin battue par Verhofstadt ! Brochette de champions Drechsler encourage Gevaert PALMARES Sportifs de l'année », sur Le Soir, (consulté le 26 septembre 2018).
  17. « Pékin 2008: Le rêve argenté du relais belge », sur RTBF, (consulté le 18 septembre 2018).
  18. a et b « Quatre relayeuses... en argent », sur 7sur7, (consulté le 18 septembre 2018).
  19. J. G., « Sportives et sportifs de l'année 2007: Justine gagne tout ! », sur DH.be, (consulté le 19 septembre 2018).
  20. Belga, « Le 4 × 100 m dames d'athlétisme équipe belge de l'année », sur La Libre, (consulté le 19 septembre 2018).
  21. « La Russie perd son titre olympique 2008 du 4x100m féminin », sur L'Équipe, (consulté le 17 août 2016).
  22. Belga, « Après 8 ans d'attente, le relais 4x100m belge a reçu sa médaille d'or », sur RTBF, (consulté le 19 septembre 2018).
  23. « La Belgique en finale du 4x400 m », sur VRT, (consulté le 24 septembre 2018).
  24. « La Belgique en finale du 4x400 m messieurs et du 4x100 dames », sur 7sur7, (consulté le 19 septembre 2018).
  25. « Penen: "Je ne comprends pas ce qui s'est passé" », sur RTBF, (consulté le 19 septembre 2018).
  26. « 43.84 pour le relais belge sur 4x100m », sur RTBF, (consulté le 19 septembre 2018).
  27. Laurent Monbaillu, « Euro - Le relais 4x100m échoue à un centième de la finale ! », sur DH.be, (consulté le 19 septembre 2018).
  28. Belga, « Le relais 4x100m féminin remporte l'or aux Jeux de la Francophonie », sur La Libre, (consulté le 20 septembre 2018).

Voir aussi

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Équipe de Belgique féminine de relais 4 × 100 mètres
Listen to this article