Adrienne Trenkel - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Adrienne Trenkel.

Adrienne Trenkel

Adrienne Trenkel
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Adrienne TrinckquelVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Adrienne Trinckquel, dite Adrienne Trenkel ou Adrienne Trinkel[1], est une actrice française, née le dans le 14e arrondissement de Paris[2] et morte a une date indéterminée après mars 1946[3].

Biographie

Fille d'une lingère de Montrouge, Adrienne Trinckquel[4] apparaît pour la première fois dans la presse à l'occasion du concours Deux étoiles vont naître organisé par la revue de cinéma Pour vous en novembre 1933[5],[6]. Ce concours lui vaut d'être remarquée par plusieurs cinéastes qui vont l'engager pour 5 films qui sortiront dès l'année suivante.

Sa carrière sera de courte durée. À peine quatre ans plus tard en effet, elle se retire définitivement des plateaux de cinéma après son mariage en août 1938 avec un industriel parisien[7],[8].

Filmographie

Notes et références

  1. C'est sous l'orthographe « Trinkel » qu'elle apparaît au générique de La crise est finie, de L'Auberge du petit dragon et de Fanfare d'amour, mais aussi dans la presse de l'époque. Voir : lire en ligne sur Gallica.
  2. Acte de naissance n° 4351 (vue 27/31) avec mentions marginales des mariages et du divorce. Archives en ligne de la Ville de Paris, état-civil du 14e arrondissement, registre des naissances de 1918.
  3. Date de son second mariage à New-York.
  4. Les moins de 25 ans : un garçon et trois filles (article avec photographie de l'actrice). L'Image, 1er janvier 1934, p. 23, à lire en ligne sur Gallica.
  5. Soirs de Paris. Une première aux "Miracles". L'Intransigeant, 5 novembre 1933, p. 2, à lire en ligne sur Gallica.
  6. Impersonnalités. Deux étoiles sont nées. La Dépêche, 10 novembre 1933, p. 4, à lire en ligne sur Gallica.
  7. Acte de mariage n° 1350 (vue 25/31) avec mention marginale du divorce. Archives en ligne de la Ville de Paris, état-civil du 16e arrondissement, registre des mariages de 1938.
  8. Perdus et touvés. Paris-Midi, 5 juin 1944, p. 2, à lire en ligne sur Gallica.
  9. Cinéma. Courrier. L'Intransigeant, 19 juin 1934, p. 9, à lire en ligne sur Gallica.
  10. Cinéma. Courrier. L'Intransigeant, 19 juin 1934, p. 9, à lire en ligne sur Gallica.
  11. Jean Bernard-Derosne va commencer "La Fille de Mme Angot", Paris-Soir, 6 février 1935, p. 8, à lire en ligne sur Gallica
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Adrienne Trenkel
Listen to this article