For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Affori.

Affori

Affori
Affori

L'église Sainte-Justine
Administration
Pays
Drapeau de l
Italie
Région Lombardie
Ville Milan
Géographie
Coordonnées 45° 30′ 49″ nord, 9° 09′ 55″ est
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte administrative d
City locator 14.svg
Affori

Affori (Àffer en dialecte milanais, mais aussi Àffor[1]) est un quartier de Milan (Italie), situé dans la partie nord de la ville et faisant partie de la zone 9.

Histoire

Affori fut une municipalité autonome jusqu'en 1923, date à laquelle elle fut absorbée par la ville de Milan[2].

Elle avait déjà été intégrée à Milan une première fois en 1808, à l’époque de la République cisalpine (Royaume d'Italie (1805-1814)), lorsque le un décret avait imposé l'union de la ville de Milan intra-muros avec les communes périphériques dans un rayon de quatre milles. Mais elle redevint autonome en 1816 au retour des Autrichiens qui rétablirent les frontières de Milan à leur contour traditionnel des « Bastioni »[3] (à savoir plus ou moins ce qu'on désigne aujourd’hui comme le centre historique).

Urbanisation

L'urbanisation d'Affori est visible au cours du xxe siècle sur les photographies de la villa Vergani :

  • La villa Vergani à Affori au début du xxe siècle, quand elle était un restaurant.
    La villa Vergani à Affori au début du xxe siècle, quand elle était un restaurant.
  • La villa Vergani quelques années plus tard, maison d'habitation.
    La villa Vergani quelques années plus tard, maison d'habitation.

Monuments importants

La villa Litta.
La villa Litta.
  • La bibliothèque Affori, rouverte en 2006, possédant 30 000 volumes et plusieurs sections pour la jeunesse ;
  • Villa Litta : la villa et son parc sont caractéristiques du quartier[4] ;
  • L'église Sainte-Justine : il y est conservé une peinture ressemblant beaucoup à La Vergine delle Rocce (La Vierge aux rochers) de Léonard de Vinci[5], et qui a très probablement été exécutée par Giovanni Ambrogio de Predis d'après une première version du tableau de Léonard de Vinci. L’orgue de l’église se trouvait auparavant à la cathédrale de Pavie.

Étymologie

Certains pensent que Affori vient de Ad forum, ce qui pourrait indiquer qu’il y eut en ce lieu un ancien marché[6]. Selon d'autres, le nom pourrait venir de la présence de nombreuses sources d'eau (Ad fontem, à la fontaine)[7],[8]. La plus ancienne mention du nom date de 915, dans le Codice diplomatico longobardo[9].

Curiosité

Affori était le siège de l’ensemble musical Gaetano Donizetti, plus connu sous le nom de Banda d'Affori, fondé en 1853. Ce groupe interpréta une chanson très populaire, Il tamburo della banda d'Affori (« Le tambour de la Bande d'Affori »), en 1942, sur des paroles de Nino Rastelli et Mario Panzeri et une musique de Nino Ravasini, qui comporte un célèbre refrain :

... L'è lü l'è lü, sì sì l'è propi lü :
l'è il tamburo principal della Banda d'Affori,
Che comanda cinquecentocinquanta pifferi...

C'est lui, c'est lui, oui oui c'est lui-même
C'est le tambour principal de la Bande d'Affori,
Qui commande 550 piffres (fifres).

L'opinion publique a vu dans ces paroles une allusion moqueuse au fascisme italien, car le nombre des députés de la Camera dei Fasci e delle Corporazioni (Chambre des faisceaux et des corporations) était de 550 ; par ailleurs, en dialecte milanais, piffero est synonyme de « stupide ». C’est pourquoi le refrain fut repris dans les milieux culturels antifascistes et partisans.

Notes et références

  1. Dante Olivieri, Dizionario di toponomastica lombarda: nomi di comuni, frazioni, casali, corsi d'acqua ecc. della regione lombarda, studiati in rapporto alla loro origine, éd. Famiglia Milanese, 1931.
  2. Charte royale du 23 décembre 1923, no 2943 : « La commune d'Affori est intégrée à Milan avec Baggio, Chiaravalle Milanese, Crescenzago, Gorlaprecotto, Greco Milanese, Lambrate, Musocco, Niguarda, Trenno, Vigentino et les hameaux de Lorenteggio (qui appartenait à Corsico) et de Ronchetto sul Naviglio (qui appartenait à Buccinasco). »
  3. (note du 12 février 1816).
  4. « La Villa Litta di Affori », ABC-Il giornale di Milano Nord. Zona 9, an 13, no 2, février 2007, p. 12 (texte en pdf).
  5. Luigi Ripamonti, La Vergine delle Rocce di Affori: una storia di 500 anni, La buona parola, Milan, 1998.
  6. Pierino Boselli, Toponimi lombardi, Milan, SugarCo, s.d. [1977], p. 19, ad vocem.
  7. Luigi Ripamonti, La storia di Affori, section « Perché Affori » (p. 19-23).
  8. Pierino Boselli, op. cit..
  9. (colonne 796/d) Signum manus Ambrosii de loco Affoni.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie et émissions

  • Luigi Ripamonti, La storia di Affori, 1995, Milan : La Buona Parola, revue de la paroisse de Sainte Justine, Milan-Affori

Articles connexes

Liens externes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Affori
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.