Chung Ho-sung - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Chung Ho-sung.

Chung Ho-sung

Chung Ho-sung
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Romanisation révisée
Jeong Ho-seungVoir et modifier les données sur Wikidata
McCune-Reischauer
Chŏng Ho-sŭngVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Chuong Ho-seung (hangeul : 정호승) est un auteur poète sud-coréen né le dans le Gyeongsangnam-do[1],[2].

Biographie

Né dans la province de Gyeongsangnam-do le , Cheong Ho-seung a grandi à Daegu, et est diplômé en littérature coréenne de l'université Kyung Hee[3]. La même année, il a commencé à travailler pour la revue littéraire Anti-poésie et en 1982 il publie son premier roman Cérémonie commémorative pour les morts (Wiryeongje). Il a remporté le prix littéraire Dongseo en 1997, le Prix de poésie Sowol en 1988, le Prix Jeong Ji-yong en 2000[4] et le prix Gongcho en 2011[5].

Œuvre

Les thèmes de Chung comprennent les divisions sociales, la pauvreté et l'aliénation, mais son travail présente ces thèmes avec un grand lyrisme et beaucoup d'innocence qui l'éloigne des textes plus durement critiques. Chung se concentre volontairement sur la souffrance avec l'espoir que de cet espoir suscite de nouveaux rêves permettant un avenir plus prospère. Le poète décrit aussi le ressentiment et l'hostilité présent dans le cœur des agriculteurs et des travailleurs déracinés dans une société sud-coréenne rapidement urbanisée, tout en présentant leurs tentatives pour résister et surmonter leurs conditions de vie. Chung se veut être un écrivain pour les masses, faisant l'éloge des gens ordinaires pour leur attitude volontaire et courageuse et les aide à croire en un avenir meilleur à travers ses poèmes[6].

Le style de Chung est un style familier, que l'on peut retrouver dans les chansons ou dans les ballades populaires. Ces poèmes ont le rythme des chants populaires en Corée. Deuxièmement, son vocabulaire est choisi pour sa nature émotive. Enfin, il prend comme contexte le quotidien des Coréens et en fait des histoires romancées[7].

Bibliographie

  • 슬픔이 기쁨에게 De la tristesse vers la joie (1979)
  • 별들은 따뜻하다 Les étoiles sont douces (1990)
  • 바다로 날아간 까치 La pie qui s'envole à la plage (1996)
  • 사랑하다가 죽어버려라 Mourir d'amour (1997)
  • 눈물이 나면 기차를 타라 Si tu as envie de pleurer, prends un train (1999)
  • 내가 사랑하는 사람 La personne que j'aime (2000)
  • 달밤 Nuit avec lune (2004)
  • 이 짧은 시간 동안 Dans ce court moment (2004)

Distinction

Références

  1. « Author Database », LTI Korea (consulté le )
  2. "Jeong Ho-seung" LTI Korea Datasheet available at LTI Korea Library or online at: http://klti.or.kr/ke_04_03_011.do#
  3. (ko) Chang-Sik Yoon, « Animals as an Archetype of Mankind -In Case of Hermann Hesse and Jeong Ho-Seung », 문학과환경, vol. 5, nos 1-6,‎ , p. 89–113.
  4. a et b (ko) « 정지용 문학상 », sur Jiyong.or.kr (consulté le ).
  5. a et b (en + ko) « Earning My Keep », sur Words Without Borders (consulté le ).
  6. Source-attribution|"Jeong Ho-seung" LTI Korea Datasheet available at LTI Korea Library or online at: http://klti.or.kr/ke_04_03_011.do#
  7. (en) Lee, Kyung-ho, Who's Who in Korean Literature, Séoul, Hollym, (ISBN 1-56591-066-4), « Chung Ho-sunk », p. 112
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Chung Ho-sung
Listen to this article