Eddie Charlton - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Eddie Charlton.

Eddie Charlton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Eddie Charlton
Fiche d'identité
Nom complet Edward Francis Charlton
Surnom « Steady Eddy »
Nationalité
Australienne
Date de naissance
Lieu de naissance Merewether
Date de décès
Lieu de décès Palmerston North, Nouvelle-Zélande
Professionnel 1963-1995
Meilleur classement 3e (1976-1981)
Gains 322 933 £
Break le plus élevé 138
Centuries 46
Victoires en tournois (par type)
Non classés 8
Dernière mise à jour : 13 juin 2020

Edward Francis « Eddie » Charlton AM, né le à Merewether, Nouvelle-Galles du Sud, Australie, et mort le à Palmerston North, Nouvelle-Zélande, était un joueur de billard anglais et de snooker australien[1].

Charlton est né dans une famille de sportifs. Son frère Jim était également joueur de snooker. Eddie, en dehors du billard, était également champion de surf, joueur de football, de cricket, de tennis et boxeur[2]. Il porte la flamme olympique à l'occasion des jeux olympiques de Melbourne en 1956.

Sa carrière dans le snooker est essentiellement marquée par des victoires sur le sol australien ; Charlton est sacré à quatorze reprises sur le championnat d'Australie professionnel[3]. Il a aussi remporté le Pot Black à trois reprises[3], et a été triple finaliste du championnat du monde de snooker[3].

Carrière

Résultats sportifs généraux

Ancien mineur dans une mine de charbon, Charlton devient joueur de billard professionnel en 1963. Il remporte l'année suivante le championnat d'Australie, un titre qu'il conserve, à une exception, les vingt années suivantes, soit un total de quatorze victoires[4].

Charlton dispute la finale des championnats du monde de snooker à trois reprises, en 1968, où il est le seul challenger à John Pulman, en 1973 et en 1975. Lors de cette ultime tentative, il est vaincu d'une manche par Ray Reardon. Lors de la saison 1976-1977, Charlton atteint la troisième place du classement mondial de snooker, pour la première saison de ce classement. Charlton n'a cependant jamais remporté de tournoi comptant pour ce classement (seul le championnat du monde était doté de points lors des premières saisons). D'ailleurs, ses meilleurs résultats sur les tournois classés ont lieu au championnat du monde 1978, 1979 et 1982, avec des demi-finales[5]. Ces résultats lui permettent d'ailleurs de se maintenir à la 3e place mondiale pendant cinq saisons.

En dehors des championnats du monde, Charlton remporte le Pot Black, un des premiers tournois de snooker télévisés, en 1972, 1973 et 1980[6], ce qui lui confère une certaine renommée auprès du public. Il réalise le premier century de l'histoire du tournoi, une performance remarquable car chaque match de Pot Black se joue en une seule manche gagnante. Charlton dispute également quatre finales de championnat du monde de billard. Il n'en remporte cependant aucune.

Fin de carrière (1985-1995)

Redescendu à la 12e position du classement de 1985-1986, Charlton est beaucoup moins performant que durant ses meilleures années ; il ne parvient plus à remporter le titre en Australie, perdant deux finales[4]. Ses résultats sur les tournois majeurs déclinent également, avec à noter, deux petits quarts de finale entre 1985 et 1996 (Open international[7] et Open d'Europe[8]).

En 1991, Eddie Charlton dispute sa toute dernière finale sur le circuit, lors de la première édition du championnat du monde de snooker seniors, et s'incline contre Cliff Wilson, signant tout de même un break de 103 points. Eddie Charlton dispute son dernier match au Crucible Theatre en 1992, où il est battu d'entrée par le champion du monde en titre, John Parrott, 10-0. C'est le seul match de l'histoire des championnats du monde durant lequel un joueur n'aura pas su marquer la moindre manche, jusqu'à 2019, où l'Anglais Shaun Murphy s'est défait du Chinois Luo Honghao 10 manches à 0[9].

Redescendu au 77e mondial, Charlton met un terme à sa carrière en 1995. Il aura disputé son dernier match sur le circuit au Masters d'Australie[10].

Vie personnelle et décès

Actif dans l'organisation et la promotion du sport en Australie, il est fait membre de l'Ordre d'Australie en 1980. Il fonde l'association des joueurs de billard australiens, qui permet l'éclosion de talents en Australie, propulsant notamment Neil Robertson dans sa carrière de snooker.

Il meurt le 7 novembre 2004, des suites d'une opération[11].

Palmarès

Légende Catégorie Titres Finales
Tournois classés 0 0
Tournois non classés 8 6
Pas de système de classement 12 5
Gras Tournois de la triple couronne[12]

Titres

Année Nom du tournoi Lieu Adversaire Score
1964 Championnat d'Australie professionnel
Newcastle
Warren Simpson
Round-robin
1966 Championnat d'Australie professionnel (2)
Harbord
Warren Simpson
7-4
1967 Championnat d'Australie professionnel (3)
Sydney
Warren Simpson
7-1
1969-1970 Championnat d'Australie professionnel (4)
Sydney
Warren Simpson
11-6
1970-1971 Championnat d'Australie professionnel (5)
Sydney
Norman Squire
Round-robin
1971-1972 Championnat d'Australie professionnel (6)
Sydney
Warren Simpson
11-7
1971-1972 Pot Black
Birmingham
Ray Reardon
1-0
1972-1973 Championnat d'Australie professionnel (7)
Sydney
Gary Owen
19-10
1972-1973 Pot Black (2)
Birmingham
Rex Williams
1-0
1973-1974 Championnat d'Australie professionnel (8)
Wagga Wagga
Gary Owen
31-10
1974-1975 Championnat d'Australie professionnel (9)
Wagga Wagga
Warren Simpson
47-17
1975-1976 Championnat d'Australie professionnel (10)
Wagga Wagga
Dennis Wheelwright
31-10
1975-1976 Championnat d'Australie professionnel (11)
Melbourne
Paddy Morgan
Forfait
1975-1976 Championnat du monde de match-play
Melbourne
Ray Reardon
31-24
1977-1978 Championnat d'Australie professionnel (12)
Melbourne
Paddy Morgan
25-21
1978-1979 Championnat d'Australie professionnel (13)
Grafton
Ian Anderson
29-13
1979-1980 Classique Kronenbrau 1308
Johannesbourg
Ray Reardon
7-4
1979-1980 Tournoi international Limosin
Cape Town
John Spencer
23-19
1979-1980 Pot Black (3)
Birmingham
Ray Reardon
2-1
1984-1985 Championnat d'Australie professionnel (14)
Dubbo
Warren King
10-3

Finales perdues

Année Nom du tournoi Lieu Adversaire Score Tableau
1965 Championnat d'Australie professionnel
Sutherland
Norman Squire
Round-robin
1968 Championnat du monde
Angleterre
John Pulman
34-39 Tableau
1968-1969 Championnat d'Australie professionnel (2)
Sydney
Warren Simpson
10-11
1972-1973 Championnat du monde (2)
Manchester
Ray Reardon
32-38 Tableau
1974-1975 Championnat du monde (3)
Melbourne
Ray Reardon
30-31 Tableau
1981-1982 Pot Black
Birmingham
Steve Davis
0-2
1982-1983 Masters d'Australie
Sydney
Steve Davis
1985-1986 Championnat d'Australie professionnel (3)
Sydney
John Campbell
7-10
1987-1988 Championnat d'Australie professionnel (4)
Sydney
Warren King
7-10
1987-1988 Coupe du monde
Bournemouth
Angleterre
7-9
1991-1992 Championnat du monde seniors
Stoke-on-Trent
Cliff Wilson
4-5

Notes et références

  1. (en) Eddie Charlton ranked with the fabulous Lindrums among champion Australian cuemen
  2. (en-GB) « Eddie Charlton », Telegraph,‎ (ISSN 0307-1235, lire en ligne, consulté le 13 juin 2020)
  3. a b et c « CueTracker - Career Total Statistics For Eddie Charlton - Professional Results - Snooker Results & Statistics », sur cuetracker.net (consulté le 13 juin 2020)
  4. a et b (en) Australian Professional Championship (cajt.pwp.blueyonder.co.uk)
  5. « world », sur web.archive.org, (consulté le 13 juin 2020)
  6. « Pot Black - UKGameshows », sur www.ukgameshows.com (consulté le 13 juin 2020)
  7. « int », sur web.archive.org, (consulté le 13 juin 2020)
  8. « Euro », sur web.archive.org, (consulté le 13 juin 2020)
  9. (en-US) « Murphy Scores Rare Crucible Whitewash », sur World Snooker, (consulté le 13 juin 2020)
  10. « Aust », sur web.archive.org, (consulté le 13 juin 2020)
  11. (en-US) « Eddie 'Mr Snooker' Charlton dies, 75 », sur The Age (consulté le 13 juin 2020)
  12. Championnat du monde, championnat du Royaume-Uni et Masters
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Eddie Charlton
Listen to this article