For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Jeux olympiques d'été de 1964.

Jeux olympiques d'été de 1964

Jeux olympiques d'été de 1964
Logo
Localisation
Pays hôte
Drapeau du Japon
Japon
Ville hôte Tokyo
Date Du 10 au
Ouverture officielle par Hirohito
Empereur du Japon
Participants
Pays 93
Athlètes 5 151
(4 473 masc. et 678 fém.)
Compétition
Nouveaux sports Judo et volley-ball
Nombre de sports 19
Nombre de disciplines 25
Épreuves 163
Symboles
Serment olympique Takashi Ono
Gymnaste japonais
Flamme olympique Yoshinori Sakai
Étudiant né le 6 août 1945, jour du bombardement atomique d'Hiroshima.
Mascotte pas de mascotte

Les Jeux olympiques d'été de 1964, Jeux de la XVIIIe olympiade de l'ère moderne, ont été célébrés à Tokyo, au Japon, du 10 au . C'était la première fois que le continent asiatique accueillait cet événement.

Tokyo avait déjà été choisie en 1936 par le Comité international olympique pour organiser les Jeux olympiques d'été de 1940 à l'occasion du 2 600e anniversaire de la fondation dynastique japonaise, mais la Seconde Guerre mondiale, et notamment la guerre sino-japonaise commencée dès 1937, avaient forcé leur annulation.

Vingt-quatre ans plus tard, les dirigeants japonais voulurent montrer que leur pays s'était relevé de la guerre et, afin de montrer leur puissance économique, ils décidèrent d'investir d'énormes capitaux dans la construction d'installations sportives ultra-modernes.

Ces Jeux olympiques furent un succès populaire : 2 millions de billets furent vendus sur les différents sites olympiques.

Élection de la ville hôte

Le Comité international olympique confie l'organisation des Jeux olympiques d'été de 1964 à la ville de Tokyo au cours de la 55e session du à Munich.

Résultats officiels du scrutin
Villes Pays 1er tour
Tokyo
Drapeau du Japon
Japon
34
Détroit
Drapeau des États-Unis
États-Unis
10
Vienne
Drapeau de l
Autriche
9
Bruxelles
Drapeau de la Belgique
Belgique
5

Sites olympiques

L'intérieur du stade olympique.
L'intérieur du stade olympique.
La salle de judo Budokan.
La salle de judo Budokan.

Autres sites olympiques :

  • Tōkyō Metropolitan Gymnasium : gymnastique
  • Tōkyō Metropolitan Indoor Swimming Pool : water-polo
  • Gymnase olympique de Yoyogi : natation, plongeon et saut en hauteur
  • National Gymnasium Annex : basket-ball
  • Shibuya Public Hall : haltérophilie
  • Komazawa : lutte, volley-ball, hockey sur gazon
  • Waseda Memorial Hall : escrime
  • Korakuen Ice Palace : boxe
  • Nippon Budokan Hall : judo
  • Toda : aviron
  • Lac Sagami : canoë-kayak
  • Hachioji : cyclisme
  • Karuizawa : équitation
  • Asaka : tir
  • Enoshima : voile
  • Les épreuves de football se déroulèrent aux stades Prince Chichibu Memorial, Komazawa, Stade du parc Omiya et Mitsuzawa.

Cérémonie d'ouverture

Les délégations de Finlande, de l'équipe unifiée d'Allemagne et de Grande-Bretagne, lors de la cérémonie d'ouverture.
Les délégations de Finlande, de l'équipe unifiée d'Allemagne et de Grande-Bretagne, lors de la cérémonie d'ouverture.

L'ouverture officielle des Jeux a été déclarée par l'Empereur Hirohito le devant 90 000 spectateurs du stade olympique de Tokyo. Les délégations les plus nombreuses étaient celles de l'équipe unifiée d'Allemagne, des États-Unis et du Japon. La flamme olympique était portée par Yoshinori Sakai, citoyen japonais né à Hiroshima le [1], jour du bombardement par la bombe atomique.

La cérémonie d'ouverture se poursuivit par un lâcher de 12 000 ballons multicolores, et par l'envolée de 8 000 pigeons. Pour conclure, trois coups de canons éclatent tandis que les cinq anneaux olympiques étaient dessinés dans le ciel par cinq avions des forces aériennes japonaises.

Ce sont les premiers JO diffusés en direct, grâce notamment au satellite[2].

Nations participantes

Pays participants en 1964..mw-parser-output .legende-bloc-centre{display:table;margin:0 auto;text-align:left}.mw-parser-output .legende-bloc ul li{font-size:90%}.mw-parser-output .legende-bloc-vertical ul li{list-style:none;margin:1px 0 0 -1.5em}.mw-parser-output .legende-bloc-vertical ul li li{list-style:none;margin:1px 0 0 -1.0em}Pays participant pour la première fois.Pays ayant déjà participé.
Pays participants en 1964.
  • Pays participant pour la première fois.
  • Pays ayant déjà participé.

94 nations étaient présentes aux Jeux olympiques de 1964. 14 d'entre elles, issues en majorité du continent africain, ont fait leur première apparition à Tokyo : l'Algérie, le Cameroun, le Sénégal, le Tchad, Madagascar, la Côte d'Ivoire, la République du Congo (Congo-Brazzaville), la Rhodésie du Nord (aujourd'hui la Zambie), le Mali, la République dominicaine, le Niger, la Mongolie, le Népal et le Tanganyika[NB 1].

Le nombre de nations passa à 93 pays à la suite du forfait de la Libye après la cérémonie d'ouverture. Comme en 1956 et 1960, les sportifs de l'Allemagne de l'Ouest et de l'Allemagne de l'Est participèrent aux compétitions sous une seule bannière, celle de l'Équipe unifiée d'Allemagne.

Avant les Jeux, le CIO prit une décision majeure, celle de ne pas inviter l'Afrique du Sud en raison de sa politique d'apartheid. Le gouvernement de ce pays avait sélectionné une équipe composée pour la première fois de Blancs et de Noirs mais refusait qu'ils voyagent dans le même avion et qu'ils soient dans le même village olympique. Par ailleurs, la Chine, absente depuis 1956, renonça une nouvelle fois à participer aux Jeux olympiques, ne souhaitant pas s'aligner aux côtés de Taïwan.

Les 94 délégations participantes
Afrique Amériques Asie Europe Océanie
  • Drapeau de l
     Afghanistan
  • Drapeau de la Birmanie
     Birmanie
  • Drapeau du Cambodge
     Cambodge
  • Drapeau de Ceylan
     Ceylan
  • Drapeau de la Corée du Sud
     Corée du Sud
  • Drapeau de Hong Kong
     Hong Kong
  • Drapeau de l
     Inde
  • Drapeau de l
     Iran
  • Drapeau de l
     Irak
  • Drapeau d
     Israël
  • Drapeau du Japon
     Japon
  • Drapeau du Liban
     Liban
  • Drapeau de la Malaisie
     Malaisie
  • Drapeau de la Mongolie
     Mongolie
  • Drapeau du Népal
     Népal
  • Drapeau du Pakistan
     Pakistan
  • Drapeau des Philippines
     Philippines
  • Drapeau de Taïwan
     Taïwan
  • Drapeau de la Thaïlande
     Thaïlande
  • Drapeau du Viêt Nam
     Viêt Nam
22 pays 22 pays 20 pays 29 pays 2 pays

Compétition

Sports et résultats

Le judo et le volley-ball firent leur première apparition officielle lors de ces Jeux olympiques. Au total, 19 sports et 163 épreuves figurèrent au programme de ces jeux de 1964.

  • Swimming pictogram.svg
    Sports aquatiques
Swimming pictogram.svg
Natation (18)
Diving pictogram.svg
Plongeon (4)
Water polo pictogram.svg
Water-polo (1)

Faits marquants

Médaille d'or du navigateur irlandais Eddie Kelliher (en).
Médaille d'or du navigateur irlandais Eddie Kelliher (en).

Athlétisme
Résultats détaillés

Pour la dernière fois, les épreuves d'athlétisme se disputent sur une piste en cendrée. À Mexico en 1968, le tartan deviendra le revêtement officiel. L'Éthiopien Abebe Bikila, vainqueur du marathon de Rome en 1960, conserve son titre, cette fois-ci avec des chaussures. Il devient le premier double champion olympique du marathon. Quatre ans après sa médaille d'argent, le Russe Valeri Brumel remporte l'épreuve du saut en hauteur en réalisant 2,18 m à son premier essai. Le citoyen des États-Unis Bob Hayes remporte le 100 mètres et son compatriote Henry Carr le 200 mètres. Au lancer du disque, Al Oerter remporte sa troisième médaille d'or consécutive. Il en obtiendra une quatrième à Mexico en 1968. Le Néo-Zélandais Peter Snell réalise un doublé sur 800 et 1 500 mètres.

Aviron
Résultats détaillés
Le rameur russe Vyacheslav Ivanov est champion olympique en "skiff" pour la troisième fois.

Basket-ball
Résultats détaillés

Boxe
Résultats détaillés
Avant de devenir professionnel un an plus tard, le citoyen des États-Unis Joe Frazier remporte la médaille d’or des poids lourds face à l’Allemand Hans Huber.

Canoë-kayak
Résultats détaillés

Cyclisme
Résultats détaillés
Le premier contrôle antidopage de l'histoire des Jeux olympiques est effectué après le contre-la-montre cycliste par équipes, il s'avèrera négatif.

Équitation
Résultats détaillés
Le Français Pierre Jonquères d'Oriola remporte en saut d’obstacles la médaille d’or individuelle et la médaille d’argent par équipes.

Escrime
Résultats détaillés

Football
Résultats détaillés

Gymnastique
Résultats détaillés
La Tchécoslovaque Věra Čáslavská remporte trois médailles d'or. Comme en 1956 et 1960, la soviétique Larissa Latynina confirme sa suprématie en gymnastique. Elle remporte deux médailles de chaque métal pour un total de 18 médailles olympiques dans sa carrière. Elle est également l’une des quatre athlètes, tous sports confondus, à avoir remporté neuf titres olympiques[3].

Haltérophilie
Résultats détaillés

Hockey sur gazon
Résultats détaillés

Judo
Résultats détaillés
Pour sa première apparition aux jeux, le judo permet au Japon de remporter trois des quatre titres. L'unique défaite nipponne est vécue comme un deuil national : Akio Kaminaga, l'idole du pays, est battu par le Néerlandais Anton Geesink.

Lutte
Résultats détaillés
Le Hongrois Imre Polyák remporte enfin la médaille d’or après avoir terminé deuxième dans la catégorie gréco-romaine au cours des trois Jeux précédents.

Natation
Résultats détaillés
Des plaques sensibles au toucher sont installées dans le bassin pour chronométrer les temps. Héros de ces Jeux olympiques de Tokyo, l'Américain Don Schollander devient le premier nageur à récolter quatre médailles d'or au cours de la même olympiade. Son compatriote Stephen Clark glane quant à lui trois titres olympiques. Dawn Fraser remporte le 100 mètres nage libre pour les troisièmes Jeux consécutifs.

Pentathlon moderne
Résultats détaillés

Tir
Résultats détaillés

Voile
Résultats détaillés

Volley-ball
Résultats détaillés

Records de médailles

Sportifs les plus médaillés aux Jeux de Tokyo en 1964
Athlète Pays Sport Médaille d'or, Jeux olympiques Médaille d'argent, Jeux olympiques Médaille de bronze, Jeux olympiques Total
Donald Schollander
États-Unis
Natation 4 0 0 4
Věra Čáslavská
Tchécoslovaquie
Gymnastique 3 1 0 4
Yukio Endo
Japon
Gymnastique 3 1 0 4
Sharon Stouder
États-Unis
Natation 3 1 0 4
Stephen Clark
États-Unis
Natation 3 0 0 3
Larissa Latynina
Union soviétique
Gymnastique 2 2 2 6
Polina Astakhova
Union soviétique
Gymnastique 2 1 1 4
Kathleen Ellis
États-Unis
Natation 2 0 2 4

Tableau des médailles

Pour la première fois depuis les jeux de 1952, les États-Unis terminent premiers au classement des médailles avec notamment 36 titres olympiques. Le Japon, pays organisateur, troisième au total, remporte 29 médailles cumulées.

(rang = nombre de médaille d'or remportés)

Tableau des médailles officiel[4]
Rang Pays / Équipe Médaille d'or, Jeux olympiques Médaille d'argent, Jeux olympiques Médaille de bronze, Jeux olympiques Total
1
États-Unis
36 26 28 90
2
Union soviétique
30 31 35 96
3
Japon
16 5 8 29
4
Équipe unifiée d'Allemagne
10 22 18 50
5
Italie
10 10 7 27
6
Hongrie
10 7 5 22
7
Pologne
7 6 10 23
8
Australie
6 2 10 18
9
Tchécoslovaquie
5 6 3 14
10
Grande-Bretagne
4 12 2 18
11
Bulgarie
3 5 2 10
12
Finlande
3 0 2 5
Nouvelle-Zélande
3 0 2 5
14
Roumanie
2 4 6 12
15
Pays-Bas
2 4 4 10
16
Turquie
2 3 1 6
17
Suède
2 2 4 8
18
Danemark
2 1 3 6
19
Yougoslavie
2 1 2 5
20
Belgique
2 0 1 3
21
France
1 8 6 15
22
Drapeau : Canada
Canada
1 2 1 4
Suisse
1 2 1 4
24
Éthiopie
1 0 0 1
Bahamas
1 0 0 1
Inde
1 0 0 1
27
Corée du Sud
0 2 1 3
28
Trinité-et-Tobago
0 1 2 3
29
Drapeau : Tunisie
Tunisie
0 1 1 2
30
Pakistan
0 1 0 1
Philippines
0 1 0 1
Argentine
0 1 0 1
Cuba
0 1 0 1
34
Iran
0 0 2 2
35
Irlande
0 0 1 1
Ghana
0 0 1 1
Brésil
0 0 1 1
Kenya
0 0 1 1
Mexique
0 0 1 1
Nigéria
0 0 1 1
Uruguay
0 0 1 1

Médias

Grâce à la Mondovision, les Jeux olympiques sont suivis par 600 millions de téléspectateurs dans le monde. Les droits de télévision représentent à l'époque 1,577 million de francs. On note cette année-là l'arrivée du ralenti.

Notes et références

Notes

  1. a et b Le pays est dénommé Tanganyika bien que la fusion avec le Zanzibar pour former la Tanzanie ait eu lieu le 26 avril 1964.

Références

  1. (en) IAAF, « 1964 Olympic Flame torchbearer Yoshinori Sakai dies » (consulté le )
  2. Hiroko Tabuchi, « JO : Tokyo se rêve en ville du futur », in The New York Times, supplément du Figaro distribué le 10 décembre 2013, page 5.
  3. Larissa Latynina, Paavo Nurmi, Mark Spitz et Carl Lewis sont les seuls athlètes à avoir remporté 9 titres olympiques.
  4. Source CIO 1964

Bibliographie

  • Christian Kessler, « 1964 : Les premiers Jeux olympiques de Tokyo », L'Histoire, juillet 2021.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Jeux olympiques d'été de 1964
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.

X

Wikiwand 2.0 is here 🎉! We've made some exciting updates - No worries, you can always revert later on