Khaled Mattawa - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Khaled Mattawa.

Khaled Mattawa

Khaled Mattawa
Naissance
Benghazi (Libye)
Nationalité Américaine
Diplôme

Université du Tennessee à Chattanooga, Bachelor of Arts en sciences économiques, Université de l'Indiana, Master of Arts en littérature anglaise, Master of Fine Arts,

Université Duke, doctorat (Ph.D).
Profession

Professeur de création littéraire à l'Université d'État de Californie à Northridge,

Professeur de création littéraire à l'Université du Michigan à Ann Harbor
Activité principale
poète, traducteur, essayiste
Distinctions

Lauréat du MacArthur fellowship, 20142, Lauréat de l'Arab American Book Award, 2011, Lauréat du prix de l' Academy of American Poets Fellowship, 2010, Boursier du National Endowment for the Arts, 1999, Boursier de la Guggenheim Foundation, 1997,

Boursier Alfred Hodder Fellowship délivré par l'Université Princeton, 1995
Auteur

Œuvres principales

Tocqueville, Mahmoud Darwish: The Poet's Art and His Nation,

Kaled Mattawa, (en arabe: خالد مطوة) né en 1964 à Benghazi (Libye), est un poète, traducteur, essayiste et professeur d'université américain d'origine libyenne[1]. En 2014 il est élu chancelier de l'Academy of American Poets[2]. Il est professeur de création littéraire à l'université du Michigan à Ann Harbor[3],[4].

Biographie

Khaled Mattawa arrive aux États-Unis à l'âge de 14 ans[5], en 1979[6].

Après ses études secondaires à la Saint Paul's School de Covington[7] (Louisiane) , il est accepté à l'Université du Tennessee à Chattanooga où il obtient un Bachelor of Arts (licence) en sciences économiques, il continue son parcours universitaire à l'Université de l'Indiana, où il passe un Master of Arts (mastère) en littérature anglaise, puis un Master of Fine Arts, enfin il soutient avec succès sa thèse de doctorat (Ph.D) à l'Université Duke.

Avant d'enseigner à l'université du Michigan, il a été professeur à l'université d'État de Californie à Northridge[8].

Khaled Mattawa se fait connaître comme traducteur de poésie arabe contemporaine, notamment de deux poètes dissidents irakiens exilés, Fadhil Al Azzawi (en)[9],[10] et Saadi Youssef (en)[11],[12]. Puis il publie deux recueils de ses propres poèmes, Ismailia Eclipse, Zodiac of Echoes, puis en 2008 Amorisco.

D'autres traductions suivent permettant de faire connaitre au public anglophone la poésie arable classique et contemporaine.

En 2010, Mattawa publie son quatrième recueil, Tocqueville, fresque faite de poèmes épiques racontant le sort des exilés et inspirés par des poètes comme William Carlos Williams, Muriel Rukeyser (en)[13] et Charles Reznikoff. Poésie faites de dialogues, de prose d'actualités, d'humour noir, d'érotisme.

En 2010, Mattawa a publié la traduction d'un recueil couvrant 40 ans de travail du poète syro-libanais Adonis.

Ses poèmes et articles sont régulièrement publiés dans diverses revues : Poetry[14], The Kenyon Review (en)[15], Antioch Review (en)[16], Michigan Quarterly Review (en)[17], The Iowa Review (en)[18], Black Warrior Review (en)[19], etc.

Œuvres

Recueils de poésie

  • (en-US) Ismailia Eclipse, Sheep Meadow Press, , 93 p. (ISBN 9781878818447),
  • (en-US) Zodiac of Echoes, Ausable Press, 2003, rééd. 1 septembre 2008, 110 p. (ISBN 9781931337045),
  • (en-US) Amorisco, Ausable Press, , 104 p. (ISBN 9781931337441),
  • (en-US) Tocqueville, New Issues Poetry and Prose, 2010, rééd. 15 avril 2019, 82 p. (ISBN 9781936970612),
  • (en-US) Mare Nostrum, Sarabande Books, , 36 p. (ISBN 9781946448361),
  • (en-US) Fugitive Atlas, Graywolf Press, , 112 p. (ISBN 9781644450376),


Essais

  • (en-US) Mahmoud Darwish: The Poet's Art and His Nation, Syracuse University Press, , 196 p. (ISBN 9780815633617),
  • (en-US) How Long Have You Been With Us?: Essays on Poetry, University of Michigan Press, , 192 p. (ISBN 9780472073290),


Traductions

Auteurs de langue arabe

  • (en-US) Hatif Janabi, Questions and Their Retinue: Selected Poems of Hatif Janabi, University of Arkansas Press, , 88 p. (ISBN 9781557284327),
  • (en-US) Fadhil Al-Azzawi, Miracle Maker: The Selected Poems of Fadhil Al-Azzawi, BOA Editions, , 130 p. (ISBN 9781929918447),
  • (en-US) Saadi Youssef, Without an Alphabet, Without a Face: Selected Poems, Graywolf Press, , 216 p. (ISBN 9781555973711),
  • (en-US) Maram al-Massri, A Red Cherry on a White-tiled Floor: Selected Poems, Copper Canyon Press, 2004, rééd. 1 novembre 2007, 114 p. (ISBN 9781556592645),
  • (en-US) Joumana Haddad, Invitation to a Secret Feast: Selected Poems, Tupelo Press, , 76 p. (ISBN 9781932195620),
  • (en-US) Amjad Nasser, Shepherd of Solitude: Selected Poems 1979-2004, Banipal Publishing, , 175 p. (ISBN 9780954966683),
  • (en-US) Adonis, Adonis: Selected Poems, Yale University Press, 19 octobre 2010, rééd. 24 avril 2012, 402 p. (ISBN 9780300181258),
  • (en-US) Adonis, Concerto al-Quds, Yale University Press, janvier 2012, rééd. 28 novembre 2017, 96 p. (ISBN 9780300197648),

Anthologie de poésies et de récits de langue arabe

  • (en-US) Co-édité avec Munir Akash, Post Gibran: Anthology of New Arab American Writing, Jusoor/Syracuse University Press, , 484 p. (ISBN 9780965203135, lire en ligne),
  • (en-US) Co-édité avec Pauline Kaldas, Dinarzad's Children: An Anthology of Contemporary Arab American Fiction, University of Arkansas Press, , 340 p. (ISBN 9781557287816, lire en ligne)


Prix et distinctions

Voir aussi

Bibliographie

  • The Pen Ten with Khaled Mattawa, interview menée par Randa Jarrar pour Pen America, 2015[6],
  • Identity, Power, and a Prayer to our Lady of Repatriation: on Translating and Writing Poetry, article de Khaled Mattawa pour la Kenyon Review, 2014[5],
  • 10 Translations, 10 Poems from ‘Genius Grant’-ee Khaled Mattawa, article de MlynxQualley pour "Arabic Litterature", 2014[26],
  • Conversation: Libyan Poet Khaled Mattawa, interview menée par Jeffrey Brown pour "PBS New Hour", 2011[27],
  • Libyan-American poet drops caution, speaks out, article de Andrea Shalal-Esa, pour Reuters, 2011[28],

Références

  1. (en-US) « Khaled Mattawa », sur Poetry Foundation, (consulté le )
  2. (en) aapone, « chancellors », sur chancellors, (consulté le )
  3. (en) « Khaled Mattawa | U-M LSA Helen Zell Writers' Program », sur lsa.umich.edu (consulté le )
  4. (en) « Khaled Mattawa | U-M LSA English Language and Literature », sur lsa.umich.edu (consulté le )
  5. a et b (en) « An Essay by Khaled Mattawa | Kenyon Review Online », sur www.kenyonreview.org (consulté le )
  6. a et b (en-US) « The PEN Ten with Khaled Mattawa - PEN America », PEN America,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. (en-US) « New Home », St. Paul's School - Covington, Louisiana,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. (en-US) « Volume 40:18 | Thursday's Notes », sur www.csun.edu (consulté le )
  9. (en) « Fadhil al-Azzawi (poet) - Iraq - Poetry International », sur www.poetryinternationalweb.net (consulté le )
  10. (en-US) « Azzawi, Fadhil al- (1940–) | Encyclopedia.com », sur www.encyclopedia.com (consulté le )
  11. (en-US) « Saadi Youssef », sur Poetry Foundation, (consulté le )
  12. (en-US) Academy of American Poets, « About Saadi Youssef | Academy of American Poets », sur poets.org (consulté le )
  13. (en-US) « Muriel Rukeyser », sur Poetry Foundation, (consulté le )
  14. (en-US) « Bedtime Reading for the Unborn Child by Khaled Mattawa », sur Poetry Foundation, (consulté le )
  15. (en) « On the Poet’s Presence: Thinking Back, Thinking Forth, and Thinking Darwish and Tagore | Kenyon Review Online », sur www.kenyonreview.org (consulté le )
  16. (en) « Spring 1996 | Antioch Review », sur review.antiochcollege.org (consulté le )
  17. (en-US) « Masthead », Michigan Quarterly Review,‎ (lire en ligne, consulté le )
  18. (en) « The Iowa Review | University of Iowa », sur ir.uiowa.edu (consulté le )
  19. (en-US) « Homepage | BWR », sur BWR (consulté le )
  20. (en) « Translator and Poet Khaled Mattawa, 2014 MacArthur Fellow » (consulté le )
  21. (en) « 2011 Arab American Book Award Winners », sur www.arabamericanmuseum.org (consulté le )
  22. (en) aapone, « Academy of American Poets Fellowship », sur Academy of American Poets Fellowship, (consulté le )
  23. « Khaled Mattawa | NEA », sur www.arts.gov (consulté le )
  24. (en-US) « John Simon Guggenheim Foundation | Khaled Mattawa », sur www.gf.org (consulté le )
  25. (en-US) « Faculty & Fellows », Lewis Center for the Arts,‎ (lire en ligne, consulté le )
  26. (en-US) « 10 Translations, 10 Poems from ‘Genius Grant’-ee Khaled Mattawa », Arabic Literature (in English),‎ (lire en ligne, consulté le )
  27. (en-US) « Conversation: Libyan Poet Khaled Mattawa », sur PBS NewsHour (consulté le )
  28. « Libyan-American poet drops caution, speaks out », Reuters,‎ mon apr 04 23:57:42 utc 2011 (lire en ligne, consulté le )
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Khaled Mattawa
Listen to this article