Maurice Mahut - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Maurice Mahut.

Maurice Mahut

Maurice Mahut
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 50 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Maîtres

Maurice Marc Émile Mahut, né le à Paris, ville où il est mort le , est un peintre et illustrateur français.

Biographie

Fils d'un comptable, Maurice Mahut naît le dans le 1er arrondissement de Paris[1], étudie la peinture auprès de Benjamin Constant et de Jean-Paul Laurens.

Lt Boutaire officier du 111e en Indochine par Maurice Mahut.
Lt Boutaire officier du 111e en Indochine par Maurice Mahut.

Il collabore avec de nombreux journaux et revues comme Lecture pour tous, Le Monde illustré ou Je sais tout, auxquels il fournit des illustrations. Il illustre les ouvrages de Pierre Loti, Paul d'Ivoi et Maurice Leblanc. Il réalise aussi des affiches comme pour le Nouveau Cirque de Paris.

Maurice Mahut est surtout connu pour ses peintures et illustrations militaires et fut le peintre attitré de la Légion étrangère. Pierre Benigni lui succéda dans cette charge.

Il meurt le en son domicile dans le 7e arrondissement[2].

Œuvres

Affiches
  • 1901 : Nouveau Cirque. L'Estafette, pantomime équestre et nautique à grand spectacle[3].
  • 1902 : Nouveau Cirque[4].
  • 1903 : Nouveau Cirque. Le Cake-Walk[5].
  • 1903 : Nouveau Cirque, 251, rue St-Honoré[6].
Illustrations
Salon de Paris
  • 1906 : Rentrée à la caserne, gouache (n° 2427).
  • 1914 : Tirailleurs sénégalais (Maroc occidental), dessin (n° 2847) ;
  • 1914 : Tirailleurs sénégalais et leurs familles, au débarquement à Casablanca, dessin (n° 2848).
  • 1918 : Chasseur à cheval, tranchée de Fricourt (Somme), , dessin (n° 566).

Distinctions

Bibliographie

  • Maurice Mahut, notice biographique de Charles Catusse parue dans la revue Le Cornet en [8].
  • Un peintre militaire oublié : Maurice Mahut (1878-1929), étude de Jacques Vichot parue dans le n° 109 de la revue Neptunia en 1980.

Notes et références

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Maurice Mahut
Listen to this article