Relais 4 × 100 mètres masculin aux Jeux olympiques d'été de 2012 (athlétisme) - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Relais 4 × 100 mètres masculin aux Jeux olympiques d'été de 2012 (athlétisme).

Relais 4 × 100 mètres masculin aux Jeux olympiques d'été de 2012 (athlétisme)

4 × 100 m masculin aux Jeux olympiques de 2012
Généralités
Sport Athlétisme
4 × 100 m
Organisateur(s) CIO
Lieu(x)
Londres
Date 10 et
Site(s) Stade olympique de Londres

Palmarès
Vainqueur
Jamaïque
Deuxième
Trinité-et-Tobago
Troisième
France

Navigation

L'épreuve du relais 4 × 100 mètres masculin aux Jeux olympiques de 2012 a lieu le 10 pour les séries (en fait une demi-finale) et le 11 août pour la finale dans le Stade olympique de Londres.

Elle est remportée par la Jamaïque qui améliore son propre record du monde avec un temps de 36 s 84, pour la première fois sous les 37 secondes. Les États-Unis sont classés initialement deuxièmes en 37 s 04, alors record national et deuxième meilleure performance de tous les temps, Trinité-et-Tobago quatrième et la France cinquième. Cependant, les Canadiens arrivés troisièmes sont disqualifiés pour trois pas de Jared Connaughton sur la ligne blanche intérieure du dernier virage. En , le relais américain du 4 × 100 m perd sa médaille d'argent après la disqualification de Tyson Gay pour dopage après un contrôle de et une sanction qui le prive de tous ses résultats à partir de [1],[2]. Fin , le CIO confirme la récupération de la médaille d'argent par Trinité-et-Tobago et de la médaille de bronze par la France[3].

Records

Avant cette compétition, les records dans cette discipline étaient les suivants :

Record du monde 37 s 04 Carter-Frater-Blake-Bolt
Jamaïque
Barcelone
Stuttgart
Record olympique 37 s 40 Marsh-Burrell-Mitchell-Lewis
États-Unis
Barcelone

Médaillés

Or Argent Bronze
Jamaïque
Kemar Bailey-Cole
Yohan Blake
Usain Bolt
Nesta Carter
Michael Frater
Trinité-et-Tobago
Keston Bledman
Marc Burns
Emmanuel Callender
Richard Thompson
France
Jimmy Vicaut
Christophe Lemaitre
Pierre-Alexis Pessonneaux
Ronald Pognon

Équipes qualifiées

Au [4], les seize équipes qualifiées par l'IAAF sont :

  1. la Jamaïque, avec 37 s 04, record du monde, et 38 s 07, temps réalisés lors des Championnats du monde 2011 (Daegu 2011),
  2. les États-Unis, avec 37 s 79 réalisé à Daegu 2011 et 37 s 90, réalisé à Lignano Sabbiadoro (WL),
  3. la France, avec 38 s 20 et 38 s 38 réalisés lors des derniers Championnats du monde,
  4. le Royaume-Uni, avec 38 s 29 et 38 s 35, ce dernier réalisé lors du Weltklasse de Zurich,
  5. Trinité-et-Tobago, avec 37 s 91 et 38 s 89, réalisé lors des Championnats d'Amérique centrale et des Caraïbes d'athlétisme 2011 (CAC),
  6. le Brésil, avec 38 s 18, réalisé en altitude lors des Jeux panaméricains et 38 s 77 réalisé lors du meeting Caixa, améliorés par un 38 s 63 à Rio de Janeiro en 2012,
  7. la Pologne, avec 38 s 37 et 38 s 50, réalisés lors des derniers Championnats du monde 2011,
  8. Saint-Christophe-et-Niévès, avec 38 s 47 et 38 s 49, réalisés lors des derniers Championnats du monde 2011,
  9. Hong Kong, avec deux records réalisés en 2012, 38 s 47 à Taipei et 38 s 71 à Kanchanaburi,
  10. le Canada, avec 38 s 65 lors du Golden Gala et 39 s 13 lors du meeting de Genève, puis amélioré en 38 s 63 lors du Golden Gala 2012,
  11. l'Italie, avec 38 s 41, réalisé lors des derniers Championnats du monde 2011 et 38 s 89 lors du Golden Gala de Rome,
  12. le Japon, avec 38 s 66, réalisé lors des derniers Championnats du monde et 38 s 78 lors du meeting de Kawasaki,
  13. la Chine, avec 38 s 87, lors des derniers Championnats du monde et 39 s 15 lors de la 1re série des Championnats d'Asie d'athlétisme à Kobe. Lors de la deuxième manche de l'Asian Grand Prix, à Kanchanaburi, la Chine améliore son record national en 38 s 65 (Guo Fan, Liang Jiahong, Zhang Peimeng, Zheng Dongsheng) et réalise peu avant 38 s 71 à Fukuroi,
  14. l'Allemagne, avec 38 s 66 réalisé lors du meeting de Ratisbonne et 38 s 92 lors des Championnats d'Europe d'athlétisme par équipes, améliorés par la deuxième place aux Championnats d'Europe d'athlétisme 2012 à Helsinki en 38 s 44, et précédemment un 38 s 41 à Weinheim,
  15. l'Australie,
  16. les Pays-Bas, avec les deux temps réalisés lors des Championnats d'Europe d'athlétisme 2012, dont le record national, à Helsinki est la dernière équipe à se qualifier,

Non-qualifiées :

  1. l'Afrique du Sud, avec 38 s 72 lors des derniers Championnats du monde et 39 s 25 lors des Jeux universitaires à Shenzhen, améliorés en 2012 par un 39 s 08 réalisés lors des Championnats nationaux,
  2. la Suisse, avec 38 s 98 (record national) et l'Australie, suivaient alors ces seize équipes.
  3. au , l'Australie est qualifiée à la 14e place[5] avec les temps de 38 s 69 réalisés en demi-finale lors des derniers Championnats du monde et 38 s 84 réalisés à Fukuroi.

Autre équipe non-qualifiée :

  1. le Ghana, avec 38 s 93 lors du Ghana Grand Prix à Kumasi et 38 s 95 lors des Jeux africains,
  2. la Corée du Sud, avec 38 s 94[6] lors des derniers Championnats du monde et 39 s 04 lors de l'Asian Grand Prix à Jiaxing,

Résultats

Finale (11 août)

Classement Couloir Pays Relayeurs Temps Notes
Médaille d'or, Jeux olympiques 6
Jamaïque
Nesta Carter, Michael Frater, Yohan Blake, Usain Bolt 36 s 84 WR
DQ 7
États-Unis
Trell Kimmons, Justin Gatlin, Tyson Gay, Ryan Bailey DQ NR
Médaille d'argent, Jeux olympiques 9
Trinité-et-Tobago
Keston Bledman, Marc Burns, Emmanuel Callender, Richard Thompson 38 s 12
Médaille de bronze, Jeux olympiques 3
France
Jimmy Vicaut, Christophe Lemaitre, Pierre-Alexis Pessonneaux, Ronald Pognon 38 s 16
4 4
Japon
Ryōta Yamagata, Masashi Eriguchi, Shinji Takahira, Shōta Iizuka 38 s 35
5 8
Pays-Bas
Brian Mariano, Churandy Martina, Giovanni Codrington, Patrick van Luijk 38 s 39
6 2
Australie
Anthony Alozie, Isaac Ntiamoah, Andrew McCabe, Joshua Ross 38 s 43
NC 5
Canada
Gavin Smellie, Oluseyi Smith, Jared Connaughton, Justyn Warner DQ R 163.3a

[7],[1],[2],[3].

Séries (10 août)

Il y a eu deux séries. Les trois premiers de chaque course et les deux meilleurs temps se sont qualifiés pour la finale.

Notes et références

  1. a et b « Une médaille sur tapis vert pour le 4x100 français? », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  2. a et b « Le relais US perd sa médaille », sur sport24.lefigaro.fr, Le Figaro,
  3. a et b « Les Bleus récupèrent le bronze », sur sport24.lefigaro.fr, (consulté le 24 juin 2015)
  4. http://www.iaaf.org/mm/Document/06/44/08/64408_PDF_English.pdf
  5. Au détriment du Ghana, de Taïwan (TPE), cette équipe avec une moyenne de 38 s 99, et de la Corée du Sud, reléguée à la 19e place.
  6. Ce résultat est entaché du dopage d'un des athlètes sud-coréens et pourrait ne pas être retenu par la fédération internationale pour les Jeux.
  7. (en) « Men's 4 x 100m Relay Results », London 2012 (consulté le 10 août 2012)

Légende

AR Record continental (area record) CR Record des championnats (championship record) DNF N'a pas terminé (did not finish) DNS N'a pas pris le départ (did not start) DQ Disqualification (disqualification) MR Record du meeting (meet record) NR Record national (national record) OR Record olympique (olympic record) PB Record personnel (personal best) SB Meilleure performance personnelle de la saison (season's best) WL Meilleure performance mondiale de l'année (world leader) WJR Record du monde junior (world junior record) WR Record du monde (world record)

(en) Résultats par épreuve des Jeux olympiques d'été de 2012 sur le site de l'IAAF

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Relais 4 × 100 mètres masculin aux Jeux olympiques d'été de 2012 (athlétisme)
Listen to this article