cover image

Religion en Russie

De Wikipedia, l'encyclopédie libre

La Fédération de Russie est définie comme un État laïc par la Constitution Russe. La Constitution garantit « la liberté de conscience, la liberté de religion, y compris le droit de pratiquer individuellement ou en groupe une religion ou de ne pratiquer aucune religion, de choisir librement une religion, d'avoir le droit de posséder et de diffuser des croyances religieuses et d'agir conformément à celles-ci »[2]. La loi fédérale du no 125-Ф3 « sur la liberté de conscience et sur les associations religieuses » confirme « l'égalité devant la loi indépendamment de l'attitude à l'égard de la religion ou de la conviction » [3].

Religion en Russie (2012)[1]

  • Église orthodoxe (41,1 %)
  • Autres chrétiens (6,3 %)
  • Sans religion (25,2 %)
  • Athées (13 %)
  • Islam (6,5 %)
  • Autres religions (2,4 %)
  • Pas de response (5,5 %)
Une église ancienne de Saint Jean Baptiste (Kertch) du (VIe siècle.
Une ancienne mosquée de Derbent Juma (VIIIe siècle).

Néanmoins, en , des corrections ont été apportées au Code pénal de la Fédération de Russie pour accroître la responsabilité «sur le fait d'offenser les sentiments des croyants». Dans le cadre de cette modification, les montants des amendes ont été changés et la responsabilité pénale est apparue.

Les dernières restrictions religieuses inscrites dans les lois de l'Empire russe, ont été supprimées par le Gouvernement provisoire le [4] .

En Russie, il n'y a pas d'organisme gouvernemental conçu pour effectuer le contrôle des associations religieuses.

Les principales religions représentées en Russie sont le christianisme (principalement le christianisme orthodoxe, mais il y a également des catholiques et des protestants), l'islam, le judaïsme et le bouddhisme. Dans un même temps, une partie de la population de la Russie est athée [5] .