Roger de Gontaut-Biron - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Roger de Gontaut-Biron.

Roger de Gontaut-Biron

Roger de Gontaut-Biron
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 60 ans)
Nationalité
Activité
Famille
Père
Stanislas de Gontaut-Biron (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Jacqueline de Mailly-Chalon (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Gabrielle de Bourbon (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Elyane de Gontaut-Biron (d)
Micheline de Gontaut-Biron (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinctions

Roger de Gontaut-Biron, né à Paris le , mort à Nogent le Rotrou le , est un historien français[1].

Biographie

Roger de Gontaut Biron est le fils du comte Stanislas de Gontaut Biron, conseiller général du Gers, et de Jacqueline de Mailly Chalon.

Durant la première guerre mondiale, il sert successivement dans plusieurs régiments et est gravement blessé en 1917. il reçoit la Croix de guerre.

En 1918, il est chef de cabinet en Syrie, du haut-commissaire en Syrie et en Palestine, François Georges-Picot, et y noue de nombreux contacts avec des personnalités locales. A l'issue d'un autre voyage d'études et de missions officielles en Syrie, alors sous mandat français, en 1927, il publie son ouvrage sur la Syrie, récompensé par l'Académie Française.

Il publie aussi d'autres ouvrages, dont une biographie de son parent, le duc de Lauzun .

Œuvres

  • L'Alsace, conférence prononcée au cercle du Luxembourg, le (1911)
  • Les Reflets et les rêves (1912)
  • Comment la France s'est installée en Syrie (1918-1919) (1922)
- Prix d’Académie 1923 de l’Académie française
  • D'Angora à Lausanne, les étapes d'une déchéance (1924)
  • Sur les routes de Syrie, après neuf ans de mandat (1928)
- Prix de Joest 1929 de l’Académie française
- Prix Jean-Jacques-Berger 1937 de l’Académie française

Mariage et descendance

Roger de Gontaut Biron épouse à Paris en 1912 Gabrielle de Bourbon Busset (1893-1984), sœur de la duchesse de Parme, fille de Georges de Bourbon Busset et de Jeanne de Kerret. Il en eût deux filles :

  • Elyane de Gontaut Biron (1913-1986), mariée en 1934 avec le comte Aymard de Dampierre ;
  • Micheline de Gontaut Biron (1917-2017), mariée en 1942 avec le prince Philippe de Mérode[2]

Annexes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Roger de Gontaut-Biron
Listen to this article