Royal Wallonia Walhain Chaumont-Gistoux - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Royal Wallonia Walhain Chaumont-Gistoux.

Royal Wallonia Walhain Chaumont-Gistoux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Wallonia Walhain
Généralités
Nom complet Royal Wallonia Walhain Chaumont-Gistoux
Noms précédents T. Wallonia Walhain
Fondation
Statut professionnel Amateur
Couleurs Rouge et vert
Stade Stade des Boscailles jusqu'en avril 2020
(2 300 places)
Siège Rue Chapelle Ste Anne, 11
1457 Walhain
Championnat actuel D3 Amateur
Président
Cédric Kashama KOKA
Entraîneur "Poste vacant"
Site web www.rw-walhain.be
Palmarès principal
National[1] Champion de Promotion (2)

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
[[Nationale 3]]
0

Dernière mise à jour : 20 juillet 2020.

Le R Wallonia Walhain CG (Royal Wallonia Walhain Chaumont-Gistoux) est un club belge de football basé à Walhain. Il reste longtemps est le deuxième club du Brabant wallon, après l'AFC Tubize, en termes de division dans la hiérarchie du football belge.

Lors de la saison 2019-2020, interrompue par la crise du Covid-19, le club évolue en Division 3 Amateur, où il occupe la 5e place pour ce qui est sa 23e saison consécutive en séries nationales.

Durant l'exercice 2019-2020, des relations compliquées et tendues avec les autorités communales mettent l'avenir du matricule 3262 en péril.

Le Club

Débuts discrets

Lors de sa création, le , le Wallonia Walhain est l'archétype du "club de village". Le cercle évolue durant près de six ans en "Jaune et Noir", puis il adopte le Rouge et Vert, à partir du [2] .

Le club vit de longues années dans l'anonymat des séries provinciales brabançonnes alors unifiées en une seule subdivision administrative et essentiellement dominées par les clubs bruxellois et/ou néerlandophones.

Dans le courant des années 1980, le Wallonia défraie une première le chronique quand il atteint le 5e tour de la Coupe de Belgique. A cette époque, il s'agit des "Trente-deuxièmes de finale" marquant l'entrée des équipes de Division 1 et de Division 2. Comme défini par le tirage au sort initial, Walhain se rend au Club Brugge KV et s'y incline nettement (10-0).

Présidence de Francis Sprimont

Reconnu "Société Royale" vers le , le club adopte son appellation à partir du et devient le Royal Wallonia Walhain [2]. Le destin du matricule 3262 est alors en marche quand, en 1993, Monsieur Francis Sprimont en devient Président. Boucher de son état, ayant réussi dans les affaires, Sprimont apporte son savoir gérer et savoir entreprendre [3].

F. Sprimont réorganise les structures de l'entité qui deux ans après son arrivée fusionnée avec le FC Chaumont-Gistoux (matricule 7581). Devenu le R. Wallonia Walhain Chaumont-Gistoux, le club atteint les séries nationales pour la première fois de son Histoire deux nouvelles années plus tard et ne les quitte plus. Pour l'anecdote, rappelons que le club monte en Promotion en compagnie du R. CS Brainois qui lui redescend après une saison et ne retourne en national qu'en... 2018.

NOTE: La mention "Chaumont-Gistoux" tombe dans l'oubli pour de nombreux suiveurs, chroniqueurs ou supporteurs mais pourtant, officiellement, en , elle fait toujours partie intégrante de la dénomination officielle du matricule 3262.

Lors de la saison 1997-1998, deux clubs dominent la "série D" en Promotion: le Wallonia Walhain présidé par Francis Sprimont et... Sprimont Sport. Coïncidence amusante pour le tout premier exercice en nationale du cercle brabançon. Les deux formations restent au coude-à-coude durant tout le championnat la différence ne tient qu'à un partage de plus concédé par la phalange liégeoise. Walhain décroche le titre avec deux unités de plus que son premier rival, alors que la désormais ex-Royale Association Marchiennoise des Sports complète le podium. Avec cette seconde montée consécutive, voilà notre "petit club de village" au 3e étage de la hiérarchie nationale.

La première saison en Division 3 est bouclée au 7e rang, par contre l'exercice suivant est moins bon et le cercle du "centre géographique de la Belgique" se retrouve "barragiste". Le matricule 3262 assure son maintien avec une victoire en déplacement (0-1) à Vosselaar puis en écartant Seraing RUL après une séance de tirs au but (1-1, 5-6).

"Âge d'Or"

Après la frayeur et le stress de la relégation, le Wallonia Walhain connaît son "âge d'or", comprenez décroche les ses plus hautes places finale au classement, avec notamment un titre honorifique de vice-champion de l'AS Eupen en 2002. Quatre saisons de suite, de 2001 à 2004, les troupes du Président Sprimont décrochent leur place au tour final pour une éventuelle montée dans l'antichambre de l'élite. Dans l'exercice particulier des tours finaux, le club walhinois n'atteint le deuxième tour qu'à une seule reprise. En 2002, le club "Rouge et Vert" prennent le meilleur sur les Francs Borains avec une victoire 4-2 "aux Boscailles" puis un partage vierge, au stade Vedette. Ensuite, le Vigor Hamme est un morceau trop dur à croquer. Les Flandriens s'imposent deux fois (3-0, à domicile puis 2-3 en terres brabançonnes). Pour l'honneur, Walhain gagne (3-1) le repêchage des battus contre le Patro Eisden, barragiste de D2. Le cercle limbourgeois est finalement repêché en raison d'une fusion tardive mais acceptée par la fédération, entre le Harelbeke (matricule 1615) et Ingelmunster (matricule 1574).

Premier recul

S'il est encore 5e en 2005, le Wallonia s'effondre au 13e rang en 2006 et ne peut éviter la dernière place et la descente au terme de la saison 2006-2007.

Présidence de Frédéric Davister

En 2009, une fameuse page de l'Histoire du Wallonia Walhain se tourne quand Francis Sprimont cède le fauteuil présidentiel. Toutefois, le navire reste dans le même cercle familial car le nouveau patron est Monsieur Frédéric Davister, neveu de son prédécesseur.

Le club termine la décennie dans le ventre mou de la "série D" de Promotion, avec deux septième places finales puis une saison bouclée au cinquième rang.

Le club retrouve les places d'honneur en 2011 en luttant jusqu'au bout avec l'Union La Calamine, à laquelle il doit laisser le titre et la montée directe. Pendant le tour final, les Rouges et Verts éliminent Veldwezelt (3-2), puis sont sortis de justesse à Cappellen (0-1). La phase classique de la saison suivante est bouclée avec un nouveau ytitre honorifique de "vice champion". Mais cette fois le suspense est nettement moins présent, car la Royale Union Wallonne Ciney s'impose avec 15 points d'avance. Le verdict du tour final est lui aussi identique. Victorieux (0-2) à Berlare, Walhain s'arrête au deuxième tour du tour final avec une défaite après prolongation (2-2 puis 4-2), au FC Charleroi.

Changement de décor en 2012-2013, avec un Wallonia Walhain versé dans la "série B" de Promotion avec d'autres clubs du Brabant et des cercles anversois et hennuyers. Une quatrième place finale offre une place aux barrages pour la montée pour la troisième saison de suite. Pour ce qui est du résultat, c'est "ter repetita". Comme lors des deux saisons précédentes, le Wallonia gagne au premier tour puis trébuche sur la deuxième marche. Ayant gagné après prolongation (1-1 puis 1-2) au K. SK Bree, Walhain est ensuite défait "aux Boscailles" par le R. FC de Liège (1-2).

Bref retour en grâces

Battu en final du "Tour final 2013", le R. FC de Liège est cité comme le grand favori de la "série D" de Promotion lors de la saison 2013-2014. Mais c'est sans compter sur le Wallonia Walhain, dirigé par le coach bruxellois Thierry Blindenberg. De retour dans la "série 100% wallonne", les Rouges et Verts se montrent réguliers mais doivent cependant laisser les Liégeois prendre de l'avance. Le titre semble bel et bien promis au "Great Old", mais celui-ci se met à cafouiller sérieusement en fin de parcours. Il concède notamment un nul vierge lors d'une rencontre de retard à Bertrix puis il s'incline lourdement contre Couvin-Mariembourg (0-4). Redevenu premier, le Wallonia Walhain reste appliqué et conserve sa position pour conquérir le deuxième titre de son Histoire en Promotion (D4).

Revenu en Division 3, le club brabançon vit une saison 2014-2015 tranquille au terme de laquelle il se classe 7e.

Réforme surprise et recul d'un cran

Quand le championnat 2015-2016 débute, on sait que la structure pyramidale et donc le système hiérarchique du football belge vont être bouleversés. Un vote rapide effectué au sein de la fédération belge, en , approuve une réforme qui, bien que devenue nécessaire, est appliquée sans, ni étude préalable ni période d'adaptation. De nombreux clubs dont le Wallonia Walhain fait partie des nombreux "clubs-victimes" d'une refonte des compétitions à laquelle ils ne sont pas assez préparés.

Terminant 13e de la Division 3 série B, Walhain doit se résoudre à redescendre d'un cran et d'intégrer un 4e niveau qui abandonne le nom de "Promotion" pour celui de "D2 Amateur". En 2017, le cercle brabançon termine la première saison de l"'Histoire de la D2 AMateur en 8e position et obtient exactement le même résultat final lors l'exercice 2017-2018. C'est alors le moment de nouveaux changements à la tête du club.

Nouveau changement de Présidence

Souhaitant s'investir dans la vie politique et ayant donc besoin de temps, Frédéric Davister (qui est élu Conseiller communal à Gembloux, sur une liste MR, en 2018) choisit de cèder la barre qu'il tient depuis neuf ans. C'est la raison pour laquelle, un "repreneur" a été cherché. En , les premières informations filtrent et font état d'une reprise du Wallonia par la famille du jeune Diable Rouge Jason Denayer [4]. Le nouveau président du matricule 3262 est présenté peu après. Il s'agit de Monsieur Cédric Kashama Koka [5] Le nouveau boss des Rouges et Verts est le fondateur de la société "AAF" et le Directeur Général de la firme "Solution&More" [6]. L'ancien président Davister ne quitte pas totalement le bord puisqu'il reste administrateur. Maimouni Chakib est choisi comme "Direteur sportif". A la fin du porintemlps 2018, la désormais ancienne direction du Wallonia se dit soulagée. Le club semble être entre de bonnes mains. [7]

Déception sportive et (en)Jeux politiques

La première saison de la nouvelle direction, en 2018-2019, tourne au calvaire. Le club occupe longtemps la dernière place du classement de D2 Amateur. Un sursaut en fin de parcours et malgré une première défaite (1-0) infligée à La Louvière Centre champion autoritaire de la série, le Wallonia Walhain termine un point trop court derrière Acren Lessines et doit descendre en D3 Amateur.

Reculer pour mieux sauter ? C'est ce que tous les fans walhinois espèrent, mais les choses ne se déroulent pas comme prévu. Pendant l'exercice 2019-2020, le club effectue un parcours raisonnable. Il occupe la 5e place de la D3 Amateur série A lorsque survient l'arrêt des compétitions en raison de la crise du Covid-19 en . Mais dès le mois précédent l'interruption, bruits et rumeurs foisonnent du côté des "Boscailles", le fief du Wallonia. Depuis le début de la saison, les autorités communales ont durci le ton vis-à-vis du club et de sa nouvelle direction. Notamment en raison d'une gestion financière qui ne serait pas bonne. En , les premiers ultimatums sont posés [8]. Les responsables du matricule 3262 contestent les accusations et/ou insinuations quant à leur mauvaise gestion et nie avoir des paiements en souffrance [9].

Un "dialogue de sourds" semble s'être installé. La petite bourgade de 7.000 âmes peut-elle héberger un club de football ambitieux ? Cette question qui n'a empêché personne de dormir depuis une vingtaine d'années semble titiller le pouvoir local mis en place lors des élections communales de 2018. Un pouvoir majoritairement étiqueté "CDH" et "Écolo". Cette assertion sans autre préjugé que de rappeler l'engagement politique de l'ancien président walhinois sur une liste "MR" dans une commune voisine (mais dans une autre province). Le souci du football de Walhain est-elle une bête querelle politique. Impossible de répondre objectivement à cette question qui ne l'est pas vraiment. Malgré des résultats sportifs corrects (op cit), la tension est vive et l'heure ne semble pas être celle de la paix des braves. Début , soit 15 jours après l'interruption du championnat, les autorités communales affirment avoir reçu trois projets pour le club mais aucun ne vient de la direction de celui-ci. Une direction qui, de son côté, se considère dans son bon droit et ne croit pas à une "mise à la porte des installations qu'elle occupe". Parce que le risque est bel et bien celui-là: être prié de quitter le "stade des Boscailles" [10].

Dans le charivari des nouvelles et contre-nouvelles, des membres de l'ancienne direction apportent leur grain de sel [11]. Faute de matchs, on s'occupe comme on peut. Sans rentrées d'argent, la direction fait ce qu'elle peut. Difficile de faire des bilans, ou de boucler un budget dans les conditions d'un arrêt total des activités pour raisons sanitaires. Le pouvoir politique profite-t-il de cette situation ? Impossible de répondre. Les adversaires de la nouvelle direction se montrent-ils si actifs et si oui qui sont-ils ? Là encore impossible de répondre. Toujours est-il qu'il est officiellement annoncé qu'un nouveau club a été créé (le FC Walhain qui a reçu le matricule 9737 de la fédération). Et que ce club évoluera en 2020-2021 au stade des Boscailles en P3 Brabant wallon ! En d'autres termes "dehors le Wallonia Walhain et son matricule 3262" [12] !

Incertitude complète puis relocalisation

A la mi-, l'incertitude la plus complète règne quant à l'avenir du matricule 3262. a partir du début du mois de juin, la direction du club s'est mise en quête d'un nouveau site pour poursuivre les activités. Un nouveau nom a été imaginé "Golden Black FC". Mais celui ne prendra de réel valeur que s'il est adjoint du nom d'une localité comme le veulent les règlements de la fédération belge. Jemeppe-sur-Sambre pour être celle-ci, mais plusieurs autres écueils restent à franchir. C'est principalement l'obtention de la licence nécessaire pour être accepté en tant que "club de nationale". La dite licence ayant été refusée initialement (ou plus exactement retirée), les responsables du matricule 3262 ont entrepris les démarches nécessaires. Ils se heurtent à la procédure de l'ACFF [13].

Mi-, le club déclare forfait pour le premier tour de la Coupe de Belgique 20-21. Finalement, perdant ses recours, le matricule 3262 reste contraint d'évoluer en Brabant wallon. Avec son siège social domicilié à Molenbeek-Saint-Jean, le club trouve "asile" au stade des Sorbiers à Limelette pour disputer le championnat de 1re Provinciale 2020-2021 [14]. Loresque les compétitions sont interrompues et finalement annulées, le club reste sur un maigre bilan de trois défaites: 8-0, 2-4 puis 5-0, forfait. L'incertitude reste donc de mise quant à l'avenir.

Historique

  • 1941 : Fondation de WALLONIA WALHAIN le 10/07/1941 et affiliation à l'Union Royale Belge des Sociétés de Football Association (URBSFA) le 05/11/1941; le club reçoit le numéro matricule 3262[2].
  • 1971 : Fondation de CHAUMONT-GISTOUX FOOTBALL CLUB le 08/01/1971 et affiliation à l'URBSFA le 22/06/1971; le club reçoit le numéro matricule 7581[2].
  • 1992 : Après obtention du titre de Société Royale vers 10/07/1991, changement de dénomination de WALLONIA WALHAIN (3262) en ROYAL WALLONIA WALHAIN (3262) le 01/07/1992[2].
  • 1995 : 01/06/1995, Fusion de ROYAL WALLONIA WALHAIN (3262) et CHAUMONT-GISTOUX FOOTBALL CLUB (7581) pour former ROYAL WALLONIA WALHAIN CHAUMONT-GISTOUX (3262) à partir du 01/07/1995[2].
  • 1995 : Fondation de JEUNESSE SPORTIVE CHAUMONT-GISTOUX, sans doute par des réfractaires à la fusion des deux clubs et affiliation à l'URBSFA le 22/03/1995; le club reçoit le numéro matricule 9282. Il évolue en 2007-2008 en quatrième provinciale série A

Résultats dans les divisions nationales

Statistiques mises à jour le

Palmarès

Bilan

Saisons jouées en nationales
Niv Divisions Jouées Titres TM Up TM Down
I 1re nationale 0 0
II 2e nationale 0 0
III 3e nationale 11 0 4
IV 4e nationale 11 2 3
V 5e nationale 1 0
 
  TOTAUX 23 2 7 0
  • TM Up= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour une montée éventuelle.
  • TM Down= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour le maintien.

Classements

Ordre Saison Nom du club Niveau Classement final Remarques
1 1997-98 R. Wallonia Walhain C-G Promotion série D 1er/16 Champion et promu!
2 1998-99 R. Wallonia Walhain C-G Division 3 série A 7e/16
3 1999-00 R. Wallonia Walhain C-G Division 3 série B 14e/16
4 2000-01 R. Wallonia Walhain C-G Division 3 série B 3e/16 Tour final!
5 2001-02 R. Wallonia Walhain C-G Division 3 série B 2e/16 Tour final!
6 2002-03 R. Wallonia Walhain C-G Division 3 série B 4e/16 Tour final!
7 2003-04 R. Wallonia Walhain C-G Division 3 série B 6e/16 Tour final!
8 2004-05 R. Wallonia Walhain C-G Division 3 série B 5e/16
9 2005-06 R. Wallonia Walhain C-G Division 3 série B 13e/16
10 2006-07 R. Wallonia Walhain C-G Division 3 série B 16e/16 Relégué!
11 2007-08 R. Wallonia Walhain C-G Promotion série D 7e/16
12 2008-09 R. Wallonia Walhain C-G Promotion série D 7e/16
13 2009-10 R. Wallonia Walhain C-G Promotion série D 5e/16
14 2010-11 R. Wallonia Walhain C-G Promotion série D 2e/16 Tour final![saisons 1]
15 2011-12 R. Wallonia Walhain C-G Promotion série D 2e/16 Tour final![saisons 2]
16 2012-13 R. Wallonia Walhain C-G Promotion série B 4e/15 Tour final![saisons 3]
17 2013-14 R. Wallonia Walhain C-G Promotion série D 1er/16 Champion et promu!
18 2014-15 R. Wallonia Walhain C-G Division 3 série B 6e/18
19 2015-16 R. Wallonia Walhain C-G Division 3 série B 13e/19 Relégué![saisons 4]
20 2016-17 R. Wallonia Walhain C-G Division 2 Amateur ACFF 8e/16
21 2017-18 R. Wallonia Walhain C-G Division 2 Amateur ACFF 8e/16
22 2018-19 R. Wallonia Walhain C-G Division 2 Amateur ACFF 14e/16 Relégué!
23 2019-20 R. Wallonia Walhain C-G Division 3 Amateur ACFF 5e/16

Annexes

Notes

Notes sur les classements saison par saison

  1. Le club termine à deux points du champion, La Calamine. Il participe au tour final pour la montée en Division 3 où il élimine d'abord l'Excelsior Veldwezelt avant d'être battu au deuxième tour par le Royal Cappellen Football Club.
  2. Le club termine à quinze points du champion, la Royale Union Wallonne Ciney. Il participe au tour final pour la montée en Division 3 où il élimine d'abord le SK Berlare avant d'être battu au deuxième tour par le Football Club Charleroi.
  3. Le club élimine au premier tour le KSK Bree et est ensuite battu par le RFC Liège.
  4. Le club est relégué à la suite de la réforme du football national qui réduit le nombre de clubs aux quatre premiers niveaux hiérarchiques et mène à la création d'un cinquième niveau.

Références

Sources et liens externes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Royal Wallonia Walhain Chaumont-Gistoux
Listen to this article