Schwarzach im Pongau - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Schwarzach im Pongau.

Schwarzach im Pongau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Schwarzach im Pongau

Héraldique

Vue sur le château de Schernberg.
Administration
Pays
Autriche
Land
 Salzbourg
District
(Bezirk)
Sankt Johann im Pongau
Maire Andreas Haitzer (SPÖ)
Code postal A-5620
Immatriculation JO
Indicatif 43+ (0) 6415
Code Commune 5 04 21
Démographie
Population 3 505 hab. ([1])
Densité 1 095 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 19′ 20″ nord, 13° 09′ 00″ est
Altitude 601 m
Superficie 320 ha = 3,2 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Salzbourg
Schwarzach im Pongau
Géolocalisation sur la carte : Autriche
Schwarzach im Pongau
Géolocalisation sur la carte : Autriche
Schwarzach im Pongau
Liens
Site web www.gde-schwarzach.salzburg.at

Schwarzach im Pongau est une commune autrichienne du district de Sankt Johann im Pongau dans l'État de Salzbourg.

Géographie

La commune se trouve dans la région historique de Pongau, à l'ouest de Sankt Johann et de Bischofshofen. Le territoire communal est situé dans la vallée de la Salzach au pied nord des Hohe Tauern, entre les communautés voisines de Sankt Veit et Goldegg.

La gare de Schwarzach-Sankt Veit est un nœud du trafic important sur la ligne de chemin de fer Salzbourg-Tyrol et la ligne du Tauern traversant les Alpes orientales centrales.

Histoire

L'église paroissiale catholique.
L'église paroissiale catholique.

Des fouilles archéologiques menées en 1957 ont découvert les vestiges d'une civilisation des champs d'urnes (approximativement de -1300 à -800) et de La Tène (de -480 à -280). Une sélection d'objets est intégrée à l'exposition permanente du Musée de Salzbourg.

Le lieu fut mentionné la première fois en l'an 1074. Le château de Schernberg est évoqué dans un document de 1193; Il fut le siège des ministériels au service des archevêques souverains de Salzbourg. En 1845, le domaine fut acquis par l'archevêque cardinal Frédéric-Joseph de Schwarzenberg; peu tard, il le céda aux Filles de la charité de Saint-Vincent-de-Paul en encourageant l'établissement d'un hospice qui existe encore de nos jours.

La commune actuelle n'a été séparée de Sankt Veit qu'en 1906; deux ans plus tard, elle fut formellement reconnue comme « Marché » (Marktgemeinde). L'écrivain Thomas Bernhard, dans son premier roman, Gel (1962), évoquait de manière impressionnante le paysage hivernal autour de Schwarzach.

Personnalités notables

Notes et références

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Schwarzach im Pongau
Listen to this article