For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Tour de France 1982.

Tour de France 1982

Tour de France 1982
Généralités
Course
Compétition
Super Prestige Pernod 1982 (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Étapes
23Voir et modifier les données sur Wikidata
Date
Distance
3 507 km
Pays
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Partants
170Voir et modifier les données sur Wikidata
Vitesse moyenne
37,470 km/h
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième
Classement par points
Meilleur grimpeur
Meilleur jeune
Vainqueur du combiné
Meilleure équipe
Route of the 1982 Tour de France.png

Le Tour de France 1982 est la 69e édition du Tour de France, course cycliste qui s'est déroulée du 2 juillet au sur 22 étapes pour 3 507 km. Le départ a lieu à Bâle ; l'arrivée se juge aux Champs-Élysées à Paris. C'est le quatrième succès de Bernard Hinault dans l'épreuve. Il gagne en outre quatre étapes dont celle des Champs-Élysées au sprint le dernier jour. Le "Blaireau" devra ensuite attendre trois ans avant de remporter sa 5e Grande Boucle.

Généralités

  • Le départ du Tour a lieu à Bâle en Suisse, l'arrivée finale se juge aux Champs-Élysées à Paris.
  • 17 formations de dix coureurs prennent le départ. Une seule arrivera au complet à Paris.
  • Bernard Hinault remporte son quatrième Tour de France.
  • Moyenne du vainqueur : 37,470 km/h
  • Dernier vainqueur sur les Champs-Élysées avec le maillot jaune sur les épaules : Bernard Hinault.

Résumé de la course

Le Tour s'élance de Bâle en Suisse avec 17 équipes de dix coureurs. Bernard Hinault remporte une victoire tranquille et porte le maillot jaune pendant dix jours. Il remporte quatre victoires d'étape dont une au sprint sur les Champs-Élysées après avoir fait face à une coalition néerlandaise qui truste les 2e, 3e et 4e places. Hinault remporte son 4e Tour et semble bien parti pour faire mieux que Eddy Merckx et Jacques Anquetil.

Étape annulée entre Orchies et Fontaine-au-Pire

La cinquième étape du Tour de France 1982, un contre-la-montre par équipes, devait rallier Orchies et Fontaine-au-Pire. Une ville arrivée que ne verront jamais les coureurs, bloqués par une manifestation à Denain. Le village de Fontaine-au-Pire dans le Cambrésis se faisait une joie d’accueillir le Tour de France pour l’arrivée de ce contre-la-montre par équipes. Les métallurgistes d’Usinor-Denain en avaient décidé autrement. Mécontents de la fermeture de leur usine prévue pour 1984, ils ont bloqué la départementale au 30e kilomètre de la course alors que plusieurs équipes avaient pris le départ. Impossible de traverser Denain comme prévu. Image surréaliste des voitures et des vélos qui repartent en sens inverse devant des spectateurs qui parfois ne sont pas au courant de ce blocage quelques kilomètres en amont. L’étape de ce 7 juillet a été annulée et le contre-la-montre par équipes reporté au 12 juillet entre Lorient et Plumelec. Un journaliste sportif de l’époque concluait son reportage ainsi : « pour la première fois de son histoire, le Tour a été arrêté aujourd’hui[1]. »

Étapes

Étape[2],[3],[4],[5] Date Villes étapes Distance (km) Vainqueur d’étape Leader du classement général
Prologue Ven. 2 juillet
Bâle - Circuit de Binningen-Oberwil (SUI)
Contre-la-montre individuel
7,4
Bernard Hinault
Bernard Hinault
1re étape Sam. 3 juillet
Bâle - Circuit de Schupfart-Möhlin (SUI)
Étape de moyenne montagne
207
Ludo Peeters
Ludo Peeters
2e étape Dim. 4 juillet
Bâle (SUI)Nancy
Étape de plaine
250
Phil Anderson
Phil Anderson
3e étape Lun. 5 juillet NancyLongwy
Étape de plaine
134
Daniel Willems
Phil Anderson
4e étape Mar. 6 juillet
Beauraing (BEL)
Mouscron (BEL)
Étape de plaine
219
Gerrie Knetemann
Phil Anderson
5e étape Mer. 7 juillet OrchiesFontaine-au-Pire
Contre-la-montre par équipes
73 [Note 1]
Phil Anderson
6e étape Jeu. 8 juillet LilleLille
Étape de plaine
233
Jan Raas
Phil Anderson
Ven. 9 juillet Lille
Jour de repos
Journée de repos no 1
7e étape Sam. 10 juillet CancaleConcarneau
Étape de plaine
234,5
Pol Verschuere
Phil Anderson
8e étape Dim. 11 juillet ConcarneauChâteaulin
Étape de plaine
200,8
Frank Hoste
Phil Anderson
9e étape (a) Lun. 12 juillet LorientPlumelec[Note 1]
Contre-la-montre par équipes
69
Ti-Raleigh-Campagnolo
Phil Anderson
9e étape (b) Lun. 12 juillet PlumelecNantes
Étape de plaine
138,5
Stefan Mutter
Phil Anderson
10e étape Mar. 13 juillet SaintesBordeaux
Étape de plaine
147,2
Pierre-Raymond Villemiane
Phil Anderson
11e étape Mer. 14 juillet Valence-d'AgenValence-d'Agen
Contre-la-montre individuel
57,3
Gerrie Knetemann
Bernard Hinault
12e étape Jeu. 15 juillet FleurancePau
Étape de montagne
249
Sean Kelly
Bernard Hinault
13e étape Ven. 16 juillet PauSaint-Lary-Soulan - Pla d'Adet
Étape de montagne
122
Beat Breu
Bernard Hinault
Sam. 17 juillet Saint-Lary-Soulan
Jour de repos
Journée de repos no 2
14e étape Dim. 18 juillet MartiguesMartigues
Contre-la-montre individuel
32,5
Bernard Hinault
Bernard Hinault
15e étape Lun. 19 juillet ManosqueOrcières-Merlette
Étape de montagne
208
Pascal Simon
Bernard Hinault
16e étape Mar. 20 juillet Orcières-MerletteL'Alpe d'Huez
Étape de montagne
123
Beat Breu
Bernard Hinault
17e étape Mer. 21 juillet Le Bourg-d'OisansMorzine - Avoriaz
Étape de montagne
251
Peter Winnen
Bernard Hinault
18e étape Jeu. 22 juillet MorzineSaint-Priest
Étape de plaine
233
Adri van Houwelingen
Bernard Hinault
19e étape Ven. 23 juillet Saint-PriestSaint-Priest
Contre-la-montre individuel
48
Bernard Hinault
Bernard Hinault
20e étape Sam. 24 juillet SensAulnay-sous-Bois
Étape de plaine
161
Daniel Willems
Bernard Hinault
21e étape Dim. 25 juillet Fontenay-sous-BoisParis - Champs-Élysées
Étape de plaine
186,8
Bernard Hinault
Bernard Hinault

Notes :

  1. a et b L'étape contre-la-montre par équipes entre Orchies et Fontaine-au-Pire a été annulée à cause de manifestations. En compensation, la 9e étape Lorient–Nantes, initialement prévue pour être courue en ligne, a été découpée en deux tronçons dont le premier disputé sous forme de CLM par équipes jusqu'à Plumelec.
Bernard Hinault remporte pour la quatrième fois le Tour de France en 1982.
Bernard Hinault remporte pour la quatrième fois le Tour de France en 1982.

Classements

Classement général final

Classement général[6]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Bernard Hinault
Leader du classement général
Drapeau de la France
France
Renault-Elf-Gitane en 92 h 8 min 46 s
2e Joop Zoetemelk
Drapeau des Pays-Bas
Pays-Bas
Coop-Mercier-Mavic
Leader du classement par équipes
+ min 21 s
3e Johan van der Velde
Drapeau des Pays-Bas
Pays-Bas
TI-Raleigh-Campagnolo + min 59 s
4e Peter Winnen
Drapeau des Pays-Bas
Pays-Bas
Capri Sonne-Eddy Merckx + min 24 s
5e Phil Anderson
Leader du classement du meilleur jeune
Drapeau de l
Australie
Peugeot-Shell-Michelin + 12 min 16 s
6e Beat Breu
Drapeau de la Suisse
Suisse
Cilo-Aufina + 13 min 21 s
7e Daniel Willems
Drapeau de la Belgique
Belgique
Sunair-Colnago-Campagnolo + 15 min 33 s
8e Raymond Martin
Drapeau de la France
France
Coop-Mercier-Mavic
Leader du classement par équipes
+ 15 min 35 s
9e Hennie Kuiper
Drapeau des Pays-Bas
Pays-Bas
DAF Trucks-Teve Blad-Rossin + 17 min 1 s
10e Alberto Fernández Blanco
Drapeau de l
Espagne
Teka + 17 min 19 s
11e Robert Alban
Drapeau de la France
France
La Redoute-Motobécane + 17 min 21 s
12e Bernard Vallet
Leader du classement du meilleur grimpeur
Drapeau de la France
France
La Redoute-Motobécane + 19 min 52 s
13e Jean-René Bernaudeau
Drapeau de la France
France
Peugeot-Shell-Michelin + 20 min 2 s
14e Sven-Åke Nilsson
Drapeau de la Suède
Suède
Wolber-Spidel + 25 min 11 s
15e Sean Kelly
Leader du classement par points
Drapeau de l
Irlande
Sem-France Loire-Campagnolo + 27 min 17 s
16e Charly Bérard
Drapeau de la France
France
Renault-Elf-Gitane + 31 min 35 s
17e Kim Andersen
Drapeau du Danemark
Danemark
Coop-Mercier-Mavic
Leader du classement par équipes
+ 31 min 57 s
18e Jacques Michaud
Drapeau de la France
France
Coop-Mercier-Mavic
Leader du classement par équipes
+ 32 min 21 s
19e Theo de Rooij
Drapeau des Pays-Bas
Pays-Bas
Capri Sonne-Eddy Merckx + 32 min 37 s
20e Pascal Simon
Drapeau de la France
France
Peugeot-Shell-Michelin + 34 min 22 s
21e Stefan Mutter
Drapeau de la Suisse
Suisse
Puch-Eorotex-Campagnolo + 35 min 2 s
22e Guy Nulens
Drapeau de la Belgique
Belgique
DAF Trucks-Teve Blad-Rossin + 35 min 48 s
23e Jonathan Boyer
Drapeau des États-Unis
États-Unis
Sem-France Loire-Campagnolo + 44 min 9 s
24e René Martens
Drapeau de la Belgique
Belgique
DAF Trucks-Teve Blad-Rossin + 44 min 28 s
25e Lucien Didier
Drapeau du Luxembourg
Luxembourg
Renault-Elf-Gitane + 44 min 37 s

Classements annexes finals

Classement par points[modifier | modifier le code]

Grand Prix de la montagne[modifier | modifier le code]

Classement du meilleur jeune[modifier | modifier le code]

Classement général du meilleur jeune[7],[10]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Phil Anderson
Leader du classement du meilleur jeune
Drapeau de l
Australie
Peugeot-Shell-Michelin en 92 h 12 min 2 s
2e Kim Andersen
Drapeau du Danemark
Danemark
Coop-Mercier-Mavic
Leader du classement par équipes
+ 19 min 41 s
3e Marc Madiot
Drapeau de la France
France
Renault-Elf-Gitane + 37 min 12 s
4e Gerard Veldscholten
Drapeau des Pays-Bas
Pays-Bas
TI-Raleigh-Campagnolo + 39 min 14 s
5e Jean-François Chaurin
Drapeau de la France
France
Sem-France Loire-Campagnolo + 53 min 41 s
6e Pascal Poisson
Drapeau de la France
France
Renault-Elf-Gitane + 56 min 8 s
7e Pierre-Henri Menthéour
Drapeau de la France
France
Coop-Mercier-Mavic
Leader du classement par équipes
+ 58 min 31 s
8e Ad Wijnands
Drapeau des Pays-Bas
Pays-Bas
TI-Raleigh-Campagnolo + h 1 min 6 s
9e Pierre Le Bigaut
Drapeau de la France
France
Coop-Mercier-Mavic
Leader du classement par équipes
+ h 10 min 44 s
10e Ludo De Keulenaer
Drapeau de la Belgique
Belgique
TI-Raleigh-Campagnolo + h 12 min 39 s

Classement des sprints intermédiaires[modifier | modifier le code]

Classement par équipes au temps[modifier | modifier le code]

Les coureurs de l'équipe en tête de ce classement portent une casquette jaune (représentée dans les classements par l'icône

Leader du classement par équipes
à côté du nom de l'équipe)[12],[13].

Classement par équipes[14]
  Équipe Pays Temps
1re Coop-Mercier-Mavic
Leader du classement par équipes
Drapeau de la France
France
en 377 h 25 min 33 s
2e Renault-Elf-Gitane
Drapeau de la France
France
+ 14 min 1 s
3e Peugeot-Shell-Michelin
Drapeau de la France
France
+ 26 min 46 s
4e TI-Raleigh-Campagnolo
Drapeau des Pays-Bas
Pays-Bas
+ 55 min 33 s
5e La Redoute-Motobécane
Drapeau de la France
France
+ h 15 min 21 s
6e Capri Sonne-Eddy Merckx
Drapeau de la Belgique
Belgique
+ h 43 min 41 s
7e DAF Trucks-Teve Blad-Rossin
Drapeau de la Belgique
Belgique
+ h 52 min 51 s
8e Sem-France Loire-Campagnolo
Drapeau de la France
France
+ h 53 min 57 s
9e Wolber-Spidel
Drapeau de la France
France
+ h 3 min 7 s
10e Teka
Drapeau de l
Espagne
+ h 55 min 54 s

Classement par équipes aux points[modifier | modifier le code]

Classement combiné

Évolution des classements

Évolution des leaders des classements par étape[16],[17]
Étape Vainqueur Classement général
Leader du classement général
Classement par points
Leader du classement par points
Classement de la montagne
Leader du classement du meilleur grimpeur
Classement du meilleur jeune
Leader du classement du meilleur jeune
Classement du combiné Sprints intermédiaires Classements par équipes Prix de la
combativité
Au temps
Leader du classement par équipes
Aux points
P Bernard Hinault Bernard Hinault Bernard Hinault Jan Raas Phil Anderson Gerrie Knetemann non décerné Miko-Mercier-Vivagel Miko-Mercier-Vivagel non décerné
1 Ludo Peeters Ludo Peeters Ludo Peeters Bernard Vallet Ludo Peeters Serge Demierre TI-Raleigh-Campagnolo TI-Raleigh-Campagnolo Bernard Bourreau
2 Phil Anderson Phil Anderson Sean Kelly Phil Anderson Sean Kelly Jacques Michaud
3 Daniel Willems Daniel Willems
4 Gerrie Knetemann Bernard Vallet
5
6 Jan Raas Adri van der Poel
7 Pol Verschuere
8 Frank Hoste Régis Clère
9a TI-Raleigh-Campagnolo
9b Stefan Mutter
10 Pierre-Raymond Villemiane
11 Gerrie Knetemann Bernard Hinault non décerné
12 Sean Kelly André Chalmel
13 Beat Breu Christian Jourdan
14 Bernard Hinault non décerné
15 Pascal Simon Bernard Vallet Miko-Mercier-Vivagel Pascal Simon
16 Beat Breu Bernard Hinault Robert Alban
17 Peter Winnen Marino Lejarreta
18 Adri van Houwelingen Adri van Houwelingen
19 Bernard Hinault non décerné
20 Daniel Willems Hennie Kuiper
21 Bernard Hinault Hennie Kuiper
Classements finals Bernard Hinault Sean Kelly Bernard Vallet Phil Anderson Bernard Hinault Sean Kelly Miko-Mercier-Vivagel TI-Raleigh-Campagnolo Régis Clère

Liste des coureurs

Renault-Elf-Gitane
La Redoute-Motobécane
TI-Raleigh-Campagnolo
Capri Sonne-Eddy Merckx
Peugeot-Shell-Michelin
Splendor-Wickes Bouwmarkt
Vermeer-Thijs
Sem-France Loire-Campagnolo
Sunair-Colnago-Campagnolo
Daf Trucks-TeVe Blad
Coop-Mercier-Mavic
Teka
Wolber-Spidel
Puch-Eorotex-Campagnolo
Inoxpran Pentole Posate
Cilo-Aufina
Hoonved-Bottecchia

NP : Non-Partant ; A : Abandon en cours d'étape ; HD : Hors Délai.

Références

  1. https://www.lobservateur.fr/sports/sports-douaisis/2011/12/14/une-etape-du-tour-etait-deja-partie-dorchies-en-1982/
  2. « 69ème Tour de France 1982 » [archive du ], Mémoire du cyclisme (consulté le )
  3. Augendre 2016, p. 73.
  4. Arian Zwegers, « Tour de France GC top ten » [archive du ], sur CVCCBike.com (consulté le )
  5. « The history of the Tour de France – Year 1982 – The stage winners », sur Tour de France, Amaury Sport Organisation (consulté le )
  6. « The history of the Tour de France – Year 1982 – Stage 21 Fontenay-sous-Bois > Paris », sur Tour de France, Amaury Sport Organisation (consulté le )
  7. a b et c (nl) « Tour in cijfers » [« Tour in numbers »], Leidsch Dagblad,‎ , p. 10 (lire en ligne, consulté le )
  8. (nl) Pieter van den Akker, « Puntenklassementsdingen in de Tour de France 1982 » [« Points classification in the Tour de France 1982 »] [archive du ], sur TourDeFranceStatistieken.nl (consulté le )
  9. a b et c (nl) « Truien-Premies-Petjes » [« Jerseys-Premiums-Caps »], Gazet van Antwerpen,‎ , p. 19 (lire en ligne [archive du ])
  10. (nl) Pieter van den Akker, « Stand in het jongerenklassement – Etappe 21 » [« Standings in the youth classification – Stage 21 »] [archive du ], sur TourDeFranceStatistieken.nl (consulté le )
  11. a et b Martin et al. 1982, p. 124.
  12. van den Akker 2018, p. 148.
  13. Nauright et Parrish 2012, p. 455.
  14. (nl) Pieter van den Akker, « Stand in het ploegenklassement » [« Standings in the team classification »] [archive du ], sur TourDeFranceStatistieken.nl (consulté le )
  15. (nl) Pieter van den Akker, « Combinatieklassement » [« Combination classification »] [archive du ], sur TourDeFranceStatistieken.nl (consulté le )
  16. (nl) « Dag na dag » [« Day to day »], Gazet van Antwerpen,‎ , p. 19 (lire en ligne [archive du ])
  17. (nl) Pieter van den Akker, « Informatie over de Tour de France van 1982 » [« Information about the Tour de France from 1982 »] [archive du ], sur TourDeFranceStatistieken.nl (consulté le )

Bibliographie

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Tour de France 1982
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.

X

Wikiwand 2.0 is here 🎉! We've made some exciting updates - No worries, you can always revert later on