For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for World Athletics.

World Athletics

World Athletics
Image illustrative de l’article World Athletics

Sigle WA
Nom(s) précédent(s) International Amateur Athletics Federation (1912-2001)
International Association of Athletics Federation (2001-2019)
Sport(s) représenté(s) Athlétisme
Création
Président
Drapeau du Royaume-Uni
Sebastian Coe[1]
Siège
Monaco
Nations membres 212
Site internet www.worldathletics.org

World Athletics (anciennement, en anglais : International Association of Athletics Federations, IAAF) est la fédération sportive internationale chargée de régir les fédérations nationales d'athlétisme et d'organiser les compétitions internationales mondiales. Depuis 2015, le président de World Athletics est Sebastian Coe.

Le , le Conseil de l'IAAF décide d'un changement de nom à partir d'octobre 2019 : « World Athletics »[2],[3].

Histoire

World Athletics a été fondé le lors de son premier congrès à Stockholm, deux jours après les Jeux olympiques d'été de 1912 dans la même ville, par des représentants de 17 fédérations nationales d'athlétisme[4] qui vont devenir membres de la Fédération internationale d'athlétisme amateur[5]. L'organisation se dote alors de deux langues officielles : le français et l'anglais. Son premier nom en anglais fut donc « International Amateur Athletics Federation ». Le deuxième nom « International Association of Athletics Federation » est adopté lors du congrès de 2001, lorsqu'il a été décidé de remplacer le mot « amateur » par « association of ». Déjà en 1982, sous l'impulsion de son président Primo Nebiolo, des modifications dans les règles furent apportées en permettant aux athlètes de percevoir une compensation financière pour la participation à des compétitions sportives internationales.

Le siège de World Athletics est basé à Monaco depuis le mois d'. Précédemment, il était situé à Londres.

L'IAAF fête son centenaire le soit deux jours après la fin des championnats du monde junior à Barcelone, à cette occasion est dessiné un logo pour le centenaire, une devise, « 100 ans d'excellence athlétique » (en anglais : 100 Years of Athletics Excellence), est choisie[5]. De plus, l'IAAF crée un Temple de la renommée, édite un livre sur elle-même, organise un gala et fait tourner une série documentaire télévisée[5].

En novembre 2019, à la suite de la décision du 8 juin 2019 pour le changement d'appellation en World Athletics, ce nouveau nom devient effectif sur le site internet et les réseaux sociaux de la fédération internationale.

Organisation

Présidents

Le Britannique Sebastian Coe est élu président de l'IAAF le 18 août 2015, et réélu (désormais président de World Athletics) le 25 septembre 2019 à Doha, deux jours avant les Championnats du monde. Il succède au Sénégalais Lamine Diack le 31 août 2015[6]. En 1999, ce dernier accède aux plus hautes fonctions par intérim à la suite de la mort brutale de l'Italien Primo Nebiolo. Diack est élu président lors du congrès 2001. World Athletics compte six présidents depuis sa création :

PrésidentsVoir et modifier les données sur Wikidata
PortraitIdentitéPériodeDurée
DébutFin
Sigfrid Edström
Sigfrid Edström
( - )
34 ans
David Burghley
David Burghley
( - )
30 ans
Adriaan Paulen
Adriaan Paulen
( - )
5 ans
Primo Nebiolo
Primo Nebiolo
( - )
18 ans
Lamine Diack, 14 mai 2015.
Lamine Diack
( - )
16 ans
Sebastian Coe
Sebastian Coe
(né en )
En cours7 ans
Liste chronologique des présidents de World Athletics[7]
Nom Pays Date
Sigfrid Edström
Drapeau de la Suède
Suède
1912 — 1946
David Burghley
Drapeau du Royaume-Uni
Royaume-Uni
1946 — 1976
Adriaan Paulen
Drapeau des Pays-Bas
Pays-Bas
1976 — 1981
Primo Nebiolo
Drapeau de l
Italie
1981 — 1999
Lamine Diack
Drapeau du Sénégal
Sénégal
1999 — 2015
Sebastian Coe
Drapeau du Royaume-Uni
Royaume-Uni
2015 — Aujourd'hui

Structure

Compétitions

World Athletics a pour mission de standardiser les méthodes de chronométrage et de prise de mesure ainsi que d'enregistrer et de valider les records du monde dans les épreuves officielles. Elle organise également de nombreuses grandes compétitions sportives internationales :

Championnats

« World Athletics Series »
Épreuve Fréquence
Championnats du monde d'athlétisme Biennale
Championnats du monde d'athlétisme en salle Biennale
Championnats du monde juniors d'athlétisme Biennale
Championnats du monde d'athlétisme jeunesse Biennale
Coupe continentale d'athlétisme Tous les 4 ans
Championnats du monde de cross-country Biennale
Coupe du monde de marche Biennale
Championnats du monde de semi-marathon Biennale
Relais mondiaux Biennale (à partir de 2015)

Meetings

Meetings
Compétition
Ligue de diamant
World Athletics Continental Tour
World Athletics Indoor Tour
Challenge mondial des épreuves combinées

Courses hors stade

Fédérations continentales

Carte des six fédérations que regroupe World Athletics
Carte des six fédérations que regroupe World Athletics

World Athletics compte six associations continentales et 214 fédérations nationales membres[14].

     AAA – Asian Athletics Association en Asie (45 membres)
      CAA – Confédération africaine d'athlétisme en Afrique (54 membres)
      CONSUDATLE – Confederación Sudamericana de Atletismo en Amérique du Sud (13 membres)
      NACACAA – North American, Central American and Caribbean Athletic Association en Amérique du Nord (31 membres)
      EAA – Association européenne d'athlétisme en Europe (51 membres)
      OAA – Association océanienne d'athlétisme en Océanie (20 membres)

Classement

World Athletics établit un classement pour chaque épreuve séparément ainsi qu'un « overall ranking » (classement global de tous les athlètes, hommes et femmes séparés). Ce classement est fondé sur une table de points (« scoring table »). Par exemple, un athlète qui court le 100 mètres en 10 secondes obtiendra un score de 1 224 points.

Enquête judiciaire pour corruption, pots-de-vin, extorsion, dopage

En août 2015, des dossiers de la Fédération fuitent, dossiers portant sur des échantillons de sang d'environ 5 000 athlètes[15] et montrant qu'environ 800 ont présenté des valeurs suspectes. La Fédération dément ces accusations[16].

Ces dossiers montrent qu'entre 2001 et 2012, un tiers des médaillés aux Jeux olympiques et aux Mondiaux d'athlétisme présentent des anomalies de leurs tests sanguins[17]. Des membres haut-placés de l'IAAF aurait également extorqué de l'argent à des athlètes pour ne pas révéler leur contrôle positif[18].

Elle est également accusée d'avoir bloqué une étude sur le dopage des athlètes aux championnats du monde d'athlétisme de 2011[19],[20].

En novembre 2015, l'Agence mondiale antidopage accuse dans un rapport l'IAAF de corruption, pots-de-vin, extorsion et d'avoir couvert de nombreux cas de dopage, la Russie étant particulièrement mise en cause[21]. Interpol est chargée de coordonner une enquête internationale sous la direction du juge d'instruction Renaud van Ruymbeke, « sur des accusations faisant notamment état de corruption active et passive, de blanchiment de fonds et d'association de malfaiteurs »[22].

En juin 2016, alors que la fédération russe est toujours suspendue, la commission d'éthique de l'IAAF suspend trois membres de la Fédération, pour avoir perçu des pots-de-vin liés au scandale[23].

Identité visuelle

  • Logo de l'IAAF de 2000 à 2009
    Logo de l'IAAF de 2000 à 2009
  • Logo de l'IAAF de 2009 à 2019
    Logo de l'IAAF de 2009 à 2019
  • Logo de World Athletics à partir d'octobre 2019
    Logo de World Athletics à partir d'octobre 2019

Notes et références

  1. En fonctions à compter du 31 août 2015.
  2. « L'IAAF dévoile son nouveau nom et logo », sur iaaf.org,
  3. « L'IAAF change de nom et devient World Athletics », sur lequipe.fr,
  4. Ces fédérations étaient pour certaines encore « naissantes », comme en France (1920) ou en Espagne (1920), d'autres plus anciennes comme l'Allemagne, la Hongrie (alors partie de l'Autriche-Hongrie), la Norvège, la Russie ou la Suède, mais un total de 17 délégations « nationales » étaient bien représentées à Stockholm, dont voici la liste officielle des 17 : Australasie (Australie et Nouvelle-Zélande), Autriche (séparée de la Hongrie), Belgique, Canada, Chili, Danemark, Égypte, Finlande, France, Allemagne, Royaume-Uni, Grèce, Hongrie, Norvège, Russie, Suède et États-Unis.
  5. a b et c (en) « A Very Special Birthday », sur www.iaaf.org (consulté le )
  6. (en) « Sebastian Coe elected IAAF President », sur iaaf.org,
  7. (en) « Past Presidents of the IAAF », sur www.iaaf.org (consulté le )
  8. (en) « About IAAF - Structure », sur iaaf.org (consulté le )
  9. « Council », sur www.worldathletics.org (consulté le )
  10. (en) « Page de l'IAAF Road Race Label Events », sur iaaf.org (consulté le )
  11. [PDF]« Labels des courses sur route de l'IAAF », sur iaaf.org, (consulté le )
  12. (en) « Page de l'IAAF de cross-country », sur iaaf.org (consulté le )
  13. (en) « Page du Challenge mondial de marche », sur iaaf.org (consulté le )
  14. (en) « WORLD ATHLETICS MEMBER FEDERATIONS », sur worldathletics.org/ (consulté le )
  15. « "Chère IAAF, on ne peut plus vous croire..." : le terrible message d'athlètes allemands », sur http://www.eurosport.fr
  16. « Athlétisme : la fédération internationale dément des accusations de dopage « sensationnalistes » », sur https://www.lemonde.fr
  17. « Leaked IAAF doping files: Wada 'very alarmed' by allegations », sur www.bbc.com, (consulté le )
  18. « Six questions pour comprendre le scandale de dopage dans l'athlétisme », sur www.20minutes.fr (consulté le )
  19. « "Dopage répandu parmi les athlètes de haut niveau" : l'IAAF accusée d'avoir étouffé une étude sur le dopage », sur http://www.lalibre.be
  20. « Nouvelles accusations contre l'IAAF », sur http://sport24.lefigaro.fr
  21. « DIRECT. la Fédération internationale donne à la Russie jusqu'à la fin de la semaine pour répondre aux accusations de dopage », sur Franceinfo, (consulté le )
  22. Le Point magazine, « Corruption à l'IAAF: Interpol va coordonner une enquête mondiale pilotée par la France », sur Le Point, (consulté le )
  23. Le Monde, « Athlétisme : la commission d’éthique de l’IAAF suspend trois membres de la Fédération », par Yann Bouchez, le 10 juin 2016 à 10h36 Mis à jour le 10 juin 2016 à 10h41

Voir aussi

Article connexe

Liens externes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
World Athletics
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.