Coupe intercontinentale 1996 - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Coupe intercontinentale 1996.

Coupe intercontinentale 1996

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Coupe intercontinentale 1996
Contexte
Compétition Coupe intercontinentale
Date
Stade Stade national
Lieu Tokyo
Affluence 48 305 spectateurs
Résultat
Juventus
1-0
River Plate
Mi-temps (0-0) 0
Acteurs majeurs
Buteur(s)
Alessandro Del Piero But inscrit après 81 minutes 81e
Homme du match
Alessandro Del Piero

La Coupe intercontinentale 1996 est la trente-cinquième édition de la Coupe intercontinentale. Le match oppose le club italien de la Juventus Football Club, vainqueur de la Ligue des champions de l'UEFA 1995-1996 aux Argentins du Club Atlético River Plate, vainqueur de la Copa Libertadores 1996. C'est la troisième participation dans cette compétition pour le club turinois, vainqueur en 1985 et la seconde pour le club argentin, qui l'a remportée en 1986.

Le match se déroule au Stade national de Tōkyō au Japon devant 48 305 spectateurs, et est dirigé par l'arbitre brésilien Márcio Rezende de Freitas. La Juventus l'emporte sur le score d'un but à zéro, remportant ainsi sa deuxième Coupe intercontinentale.[1] Son attaquant Alessandro Del Piero, auteur du seul but de la rencontre à la quatre-vingt-unième minute, est élu homme du match.[2] En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel[3] de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA.[4]

Feuille de match

Juventus
1 - 0
River Plate
Stade national de Tōkyō
Del Piero But inscrit après 81 minutes 81e (0 - 0) Spectateurs : 48 305
Arbitrage :
Márcio Rezende de Freitas
Rapport


Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Juventus
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
River Plate
JUVENTUS :
G 1
Angelo Peruzzi
D 3
Moreno Torricelli
D 2
Ciro Ferrara
D 4
Paolo Montero Averti
D 5
Sergio Porrini Averti
M 7
Angelo Di Livio
M 14
Didier Deschamps
M 21
Zinédine Zidane Averti
Remplacé après 90 minutes 90e
M 18
Vladimir Jugović Averti
A 10
Alessandro Del Piero
A 9
Alen Bokšić
Remplaçants:
G 12
Michelangelo Rampulla
D 13
Mark Iuliano
M 19
Attilio Lombardo
M 20
Alessio Tacchinardi
Entré après 90 minutes 90e 
M 26
Raffaele Ametrano
A 11
Michele Padovano
A 15
Christian Vieri
Entraîneur:
Marcello Lippi
RIVER PLATE :
G 1
Roberto Bonano
D 4
Hernán Díaz
D 2
Celso Ayala
D 6
Eduardo Berizzo
D 3
Juan Pablo Sorín
M 8
Roberto Monserrat
M 5
Leonardo Astrada Averti
M 11
Sergio Berti
Remplacé après 74 minutes 74e
M 9
Enzo Francescoli
A 10
Ariel Ortega
A 7
Julio Cruz
Remplacé après 83 minutes 83e
Remplaçants:
G
Germán Burgos
D
Guillermo Rivarola (es)
M
Marcelo Escudero
M
Leonel Gancedo (es)
Entré après 74 minutes 74e 
M
Marcelo Gallardo
A
Ramón Medina Bello
A
Marcelo Salas
Entré après 83 minutes 83e 
Entraîneur:
Ramón Díaz

Homme du match:
Alessandro Del Piero (Juventus)

Notes et références

  1. (en) « Toyota Cup 1996 », sur www.fifa.com, Fédération internationale de football association (consulté le 12 décembre 2010)
  2. (en) « Toyota Cup - Most Valuable Player of the Match Award », sur www.rsssf.com, Rec.Sport.Soccer Statistics Foundation, (consulté le 12 décembre 2010)
  3. Le mot officiel est utilisé pour désigner ce que est émane des autorités compétentes ou publiquement reconnu par l'autorité elle-même. cfr. .larousse.fr, « officiel, officielle » Est synonyme de approuvé, valide. cfr. unicaen.fr, « Dictionnaire Electronique des Synonymes »
  4. Bien qu'elle ne favorise pas l'unification statistique des tournois, le titre a été conféré avec un document officiel (catalogué dans la section "Official Documents" sur le site de l'entité) de la fédération mondiale, ergo est officiellement un titre mondial de la FIFA. cfr. « FIFA Club World Cup Qatar 2019™ » p. 12. cfr.

Voir aussi

Articles connexes


{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Coupe intercontinentale 1996
Listen to this article