For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Amalie Dideriksen.

Amalie Dideriksen

Amalie Dideriksen
2015 UEC Track Elite European Championships 277.JPG
Amalie Dideriksen en 2015.
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (26 ans)
KastrupVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Distinctions
Équipes non-UCI
2006-2011Amager Cykle Ring
2012Équipe cycliste Rytger
2013-2014Amager Cykle Ring
Équipes UCI
Principales victoires

Amalie Dideriksen, née le à Tårnby, est une coureuse cycliste danoise, membre de l'équipe Trek-Segafredo. Elle pratique deux disciplines : la piste et la route. En 2016, elle devient au sprint championne du monde sur route au Qatar. En 2017, elle remporte le Tour de Drenthe

Biographie

Jeunesse et débuts

Elle grandit dans la banlieue de Copenhague. Bien que ses parents n'aient aucun rapport avec le cyclisme, son frère Christian s'inscrit au club d'Amager Cykle Ring. Amalie Dideriksen le suit en 2005[1]. Dans un pays où le cyclisme féminin est peu développé, elle est souvent la seule fille au départ et court de facto avec les garçons ou les hommes[2].

En 2011, Amalie Dideriksen remporte chez les cadettes (15/16 ans) deux titres nationaux lors de la course en ligne et du contre-la-montre individuel.

En 2012, elle est quadruple championne du Danemark sur piste, dans la vitesse, la course aux points, l'omnium et le scratch.

Double championne du monde juniors sur route (2013-2014)

En 2013, elle devient championne du monde sur route juniors[3] et championne du Danemark du contre-la-montre juniors. Elle termine également dixième du championnat d'Europe du contre-la-montre juniors. Lors des championnats du monde piste juniors, elle s'adjuge la médaille de bronze du scratch.

L'année suivante, Dideriksen devient championne du Danemark sur route chez les élites alors qu'elle n'a que 18 ans. Sur piste, elle devient championne du monde du scratch juniors. Lors de ces mêmes championnats, elle chute lors de la dernière épreuve de l'omnium - alors qu'elle occupait la tête de l'épreuve - et doit abandonner. Sur route, elle se présente aux championnats du monde sur route juniors avec l'étiquette de favorite. Durant la course, Sofia Bertizzolo s'échappe dans une montée. Elle est marquée par Amalie Dideriksen. Les deux sont finalement reprises par le peloton et la victoire se dispute dans un groupe d'une quinzaine de filles. La Danoise se montre la plus rapide devant Sofia Bertizzolo. C'est la troisième fille de l'histoire à remporter les championnats du monde juniors deux fois de suite après Nicole Cooke et Lucy Garner[4],[5].

Première année professionnelle (2015)

En 2015, elle passe professionnelle au sein de l'équipe Boels Dolmans, qu'elle rejoint pour deux saisons[6]. Le , elle finit quatrième au classement final, dès sa première participation en coupe du monde sur piste de l'omnium[7]. En , elle devient championne d'Europe espoirs de poursuite individuelle[8] et de l'omnium[9] à Athènes en Grèce. En septembre, elle remporte le sprint d'un groupe de vingt coureuses qui s'est détaché dans un secteur pavé lors de la deuxième étape du Tour de Belgique. Elle se classe deuxième les deux journées suivantes et finit à la même place au classement général derrière Emma Johansson[10].

Championne du monde (2016)

Au Boels Ladies Tour 2017
Au Boels Ladies Tour 2017

En 2016, elle gagne au sprint la première étape du Boels Ladies Tour[11]. Sur l'épreuve en ligne des championnats du monde, la course se conclut par un sprint où Amalie Dideriksen s'impose devant Kirsten Wild[12].

Tour de Drenthe (2017)

Au Tour de Drenthe, elle suit le groupe de cinq coureuses qui se détache après la deuxième ascension du mont VAM. Le groupe est repris. Dans le circuit final, elle fait partie de l'échappée décisive avec Elena Cecchini, Lucinda Brand et Elisa Longo Borghini. Elle s'impose au sprint[13]. Le lendemain, elle se classe troisième du sprint lors du Drentse 8 derrière Chloe Hosking et Lotte Kopecky.

Sur la course en ligne des championnats d'Europe, elle est deuxième du sprint du peloton et cinquième de l'épreuve[14]. Sur la course en ligne des championnats du monde, elle fait partie du peloton qui revient dans les derniers hectomètres sur le groupe de favorites. Elle lance le sprint de loin et prend la médaille de bronze derrière Katrin Garfoot[15],[16],[17].

Succès d'étapes (2018-2019)

Au Tour de Yorkshire, Amalie Dideriksen est deuxième du sprint massif derrière Kirsten Wild sur la première étape[18],[19]. En juin 2018, au Women's Tour, elle remporte facilement la quatrième étape au sprint[20],[21],[22]. Après 2014 et 2015, elle remporte le titre sur route du Danemark au sprint[23]. Au Boels Ladies Tour 2018, elle gagne les troisième et quatrième étapes au sprint. En juin 2019, elle remporte à nouveau le titre national sur route[24].

Dernière étape avant changement d'équipe (2020)

Elle remporte pour la première fois le titre national du contre-la-montre en 2020 [25]. Elle avait la rage au ventre pour cette course, car la veille à la course en ligne national, elle a crevé à 15 kilomètres du départ, mais n'ayant droit à l'assistance comme à l'accoutumé à cause d'un règlement plus adapté au mesure anti-Covid-19, elle a du bataillée ferme toute seule pour revenir sur le peloton, celui ci n'ayant plus lieu de rouler car les favorites s'étant échappées, amalie est sorti du peloton seule pour aller chercher la huitième place après 90 kilomètres de « contre-la-montre » solitaire, elle finit exténuée[26]. Début octobre, elle signe pour deux années (2021 et 2022) avec la formation américaine Trek-Segafredo[27] après six années passées avec l'équipe Boels Dolmans.

2021

Au départ des championnats du monde
Au départ des championnats du monde

Aux championnats du Danemark sur route, Amalie Dideriksen devance Emma Noorsgaard au sprint[28].

Aux championnats d'Europe sur piste, Amalie Dideriksen est deuxième de la course à l'américaine avec Julie Leth.

Palmarès sur piste

Amalie Dideriksen aux championnats du monde 2013.
Amalie Dideriksen aux championnats du monde 2013.

Jeux olympiques

Championnats du monde

Édition / Épreuve Américaine Scratch Omnium
Glasgow 2013 (juniors) Médaille de bronze, monde Bronze
Séoul 2014 (juniors) Médaille d'or, Coupe du Monde Or
Saint-Quentin-en-Yvelines 2015 12e
Londres 2016 10e
Apeldoorn 2018 4e[29] Médaille de bronze, monde Bronze Médaille d'argent, monde Argent
Pruszków 2019 Médaille de bronze, monde Bronze Abandon 6e
Saint-Quentin-en-Yvelines 2022 Médaille de bronze, monde Bronze

Coupe du monde

Aux championnats du monde sur piste 2018
Aux championnats du monde sur piste 2018
  • 2017-2018
    • 3e de l'omnium à Pruszków
    • 3e de l'omnium à Manchester
  • 2018-2019
    • 1re de l'américaine à Saint-Quentin-en-Yvelines (avec Julie Leth)
    • 2e de l'américaine à Milton

Coupe des nations

  • 2022
    • 3e de l'américaine à Glasgow

Championnats d'Europe

Édition / Épreuve Poursuite individuelle Scratch Américaine Omnium
Athènes 2015 (espoirs) Médaille d'or, Europe Or Médaille d'or, Europe Or
Granges 2015 Médaille d'argent, Europe Argent
Anadia 2017 (espoirs) Médaille de bronze, Europe Bronze Médaille de bronze, Europe Bronze
Glasgow 2018 Médaille d'or, Europe Or (avec Julie Leth)
Apeldoorn 2019 Médaille d'or, Europe Or (avec Julie Leth)
Apeldoorn 2021 Médaille d'argent, Europe Argent (avec Julie Leth)
Munich 2022 Médaille de bronze, Europe Bronze (avec Julie Leth) 8e

Championnats du Danemark

Palmarès sur route

Par années

Classement mondiaux

Wikidata-logo S.svg Année20152016201720182019202020212022
Classement UCI102e42e30e65e104e149e101e141e
UCI World Tour72e34e46e57e91e102e86e
Légende : nc = non classéSource : UCI

Grands tours

Tour d'Italie

2 participations

Récompenses

Vie privée

En dehors du cyclisme, elle a fréquenté le lycée Falkonergårdens à Frederiksberg de 2012 à 2017[2]. Depuis elle vit à Copenhague la capitale et la plus grande ville du Danemark.

Notes et références

  1. (en) « Amalie Dideriksen », sur Boelsdolmanscyclingteam.com (consulté le )
  2. a et b (en) Andy McGrath, « Meet Amalie Dideriksen, the world champion whos still at school », sur rouleurs.cc, (consulté le )
  3. « De l'or pour Dideriksen », sur lequipe.fr (consulté le )
  4. « Championnats du monde : Amalie Dideriksen récidive dans la catégorie juniors », sur lequipe.fr (consulté le )
  5. Alfred North, Tout le cyclisme féminin performances 2014, , p. 5
  6. Amalie Dideriksen vient renforcer les rangs de l'équipe cycliste Boels-Dolmans sur bioracer.fr
  7. (da) Enestående World Cup-bedrift af 18-årigt dansk supertalent sur politiken.dk, consulté le 24 janvier 2015.
  8. (da) Amalie Dideriksen tager endnu en EM-guldmedalje sur dr.dk, consulté le 19 juillet 2015.
  9. (en) 2015 European Championships sur trackcyclingtiming.com, consulté le 19 juillet 2015.
  10. (en) « Dideriksen wins Lotto Belgium Tour stage 2 », sur cycling news (consulté le )
  11. « Boels Rental Ladies Tour : Amalie Dideriksen première leader », sur le dérailleur (consulté le )
  12. « Amalie Dideriksen pour l’éternité ! », sur le dérailleur (consulté le )
  13. (en) « World champion Dideriksen wins Ronde van Drenthe », sur cycling news (consulté le )
  14. « Championnats d'Europe Elites — Une nouvelle couronne pour Vos », sur vélo 101 (consulté le )
  15. « Rainbow is the new Blaak », sur le dérailleur (consulté le )
  16. (en) « World Championships: Blaak solos to women's road race title », sur cycling news (consulté le )
  17. « Mondiaux — Chantal Blaak au nom des Oranges », sur vélo 101 (consulté le )
  18. « Tour de Yorshire — Wild en puissance », sur vélo 101 (consulté le )
  19. (en) « Women's Tour de Yorkshire: Wild wins stage 1 », sur cycling news (consulté le )
  20. « Women's Tour — Dideriksen revient », sur vélo 101 (consulté le )
  21. (en) « OVO Energy Women's Tour: Dideriksen wins stage 4 », sur cycling news (consulté le )
  22. (en) « 2018 UCI Women's WorldTour – OVO Energy Women's Tour stage 4 – Highlights », sur youtube (consulté le )
  23. (en) « Christine Majerus and Amalie Dideriksen National Champions », sur Boels Dolmans (consulté le )
  24. (it) « Lisa Brennauer campionessa di Germania, Dideriksen in Danimarca, sorprese in Belgio e Polonia », sur cicloweb (consulté le )
  25. (da) « Dideriksen tager DM-revanche og vinder enkeltstart », sur msn.com (consulté en )
  26. (da) « Dideriksen missede DM-hattrick », sur faa.dk (consulté en )
  27. « Transfert - Dideriksen, Hosking et van Anrooij chez Trek-Segafredo », sur cyclismactu.net (consulté en )
  28. « Danemark - Route - Dideriksen sacrée devant Norsgaard et Ludwig », sur cyclism actu (consulté le )
  29. « Résultats et classement final - Américaine femmes », sur tissottiming.com (consulté le )
  30. Trofeo Da Moreno ; Dideriksen devant les françaises sur Velostory.net, consulté le 9 août 2014.

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Amalie Dideriksen
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.

X

Wikiwand 2.0 is here 🎉! We've made some exciting updates - No worries, you can always revert later on