Gare de Dommeldange - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Gare de Dommeldange.

Gare de Dommeldange

Dommeldange

Ancien bâtiment voyageurs, voies et quais.
Localisation
Pays Luxembourg
Commune Luxembourg
Quartier Dommeldange
Adresse Rue de la Station
L-2552 Luxembourg
Coordonnées géographiques 49° 38′ 02″ nord, 6° 08′ 12″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire État luxembourgeois
Exploitant CFL
Code UIC 82001016
Services RE et RB
(lignes commerciales : 10, 10-60)
Caractéristiques
Ligne(s) 1, Luxembourg - Troisvierges-frontière
Voies 2 (+ voies de service)
Quais 2 (dont 1 central)
Altitude 237 m
Historique
Mise en service
Correspondances
AVL 2532
Géolocalisation sur la carte : Luxembourg
Géolocalisation sur la carte : Canton de Luxembourg
Géolocalisation sur la carte : Ville de Luxembourg

La gare de Dommeldange est une gare ferroviaire luxembourgeoise de la ligne 1, de Luxembourg à Troisvierges-frontière, située à Dommeldange quartier de la ville de Luxembourg, dans le canton de Luxembourg.

Elle est mise en service en 1862 par la Compagnie des chemins de fer de l'Est, l'exploitant des lignes de la Société royale grand-ducale des chemins de fer Guillaume-Luxembourg.

C'est une halte voyageurs de la Société nationale des chemins de fer luxembourgeois (CFL), desservie par des trains Regional-Express (RE) et Regionalbunn (RB).

Situation ferroviaire

Établie à 237 mètres d'altitude, la gare de Dommeldange est située au point kilométrique (PK) 20,830 de la ligne 1 de Luxembourg à Troisvierges-frontière, entre les gares de Pfaffenthal-Kirchberg et Walferdange[1].

Elle comporte 3 voies voyageurs, dont 2 pour les trains en passage dans les deux sens et une utilisée en particulier pour les trains en terminus (ligne transversale 10-60), aménagées sur deux quais voyageurs connectés par un souterrain, ainsi que 2 voies passantes de service.

L'embranchement de l'usine ARBED Dommeldange a été mis hors service dans les années 1970 et déferré en 2014, mais des vestiges sont encore visibles (poste de réception près du bâtiment voyageurs, tronçons de voie dans l'enceinte de l'actuel lycée et de la cour d'usine).

Histoire

La station de Dommeldange est mise en service par la Compagnie des chemins de fer de l'Est, l'exploitant des lignes de la Société royale grand-ducale des chemins de fer Guillaume-Luxembourg, lors de l'ouverture à l'exploitation de la section de Luxembourg à Ettelbruck le [2],[3]. Dommeldange, alors un village de 670 habitants et devenu depuis un quartier de la ville de Luxembourg, est jusqu'en 2017, date de l'ouverture de gare de Pfaffenthal-Kirchberg, la première station de la ligne à quatre kilomètres de Luxembourg[4].

En 2021, la gare est un arrêt ferroviaire avec trois voies pour le trafic passagers, deux quais et abris; l'ancien bâtiment voyageurs est toujours présent, tandis que l'ancienne halle à marchandises fut démolie en 2014[5].

Service des voyageurs

Accueil

Halte CFL, c'est un point d'arrêt non géré, équipé d'abris et d'un automate pour l'achat de titres de transport. Un souterrain permet la traversée des voies et le passage d'un quai à l'autre[6].

Desserte

Dommeldange est desservie par des trains Regional-Express (RE) et Regionalbunn (RB) qui exécutent les relations suivantes[6],[7] :

Intermodalité

Un parking pour les véhicules (73 places) y est aménagé[6]. Les lignes 25 et 32 des autobus de la ville de Luxembourg desservent la gare, ainsi que les lignes 10, 11, 26, RGTR 290 et 810 depuis l'arrêt Eich-Klinik.

Une station du service d'autopartage Flex y est implantée[8].

Notes et références

  1. « Ligne 1 : Luxembourg - Troisvierges-frontière », dans Administration des chemins de fer, Réseau ferré luxembourgeois : Document de référence du réseau 2018 (version 1.1), Luxembourg, Ministère du développement durable et des infrastructures : département des transports, (lire en ligne [PDF]), Annexe 3A, p. 4-7.
  2. Alphonse Courtois, « Société royale grand-ducale des chemins de fer Guillaume-Luxembourg », dans Manuel des fonds publics et les sociétés par actions, Garnier frères, 1863, pp. 532-534 intégral (consulté le 22 février 2012).
  3. « Ligne Luxembourg - Ettelbruck - Troisvierges - Frontière belge », sur http://www.rail.lu (consulté le 10 octobre 2018)
  4. Auguste Morel, « De Luxembourg à Ettelbruck, à Diekirch, à Spa et à Aix-la-Chapelle », dans De Paris a Cologne, a Bruxelles, a Senlis, a Laon, a Dinant, a Givet, a Luxemburg, a Trèves, a Maestricht: itinéraire descriptif et historique, Libr. de L. Hachette et Cie., 1864 p. 377 intégral (consulté le 22 février 2011).
  5. Site rail.lu Gare Dommeldange lire (consulté le 22 février 2012).
  6. a b et c CFL, « Dommeldange », nos gares, sur http://www.cfl.lu/ (consulté le 20 décembre 2014).
  7. CFL, « Carte du réseau », sur cfl.lu (consulté le 11 décembre 2017) ; cette page permet également l'accès aux fiches horaires réactualisées.
  8. Jean-Michel Hennebert, « Les CFL apportent leur pierre à «la nouvelle mobilité» », sur http://paperjam.lu, (consulté le 15 juin 2018)

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Gare de Dommeldange
Listen to this article