Grace Bumbry - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Grace Bumbry.

Grace Bumbry

Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2020). Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » En pratique : Quelles sources sont attendues ? Comment ajouter mes sources ?
Grace Bumbry
Surnom « La Vénus noire »
Naissance (84 ans)
Saint-Louis, Missouri,
États-Unis
Activité principale Artiste lyrique
Mezzo-soprano
Style Opéra, lied
Maîtres Lotte Lehmann, Pierre Bernac

Grace Bumbry, née le à Saint-Louis, Missouri, est une mezzo-soprano américaine.

Elle est la première chanteuse noire à avoir chanté au Festival de Bayreuth[1], en Vénus dans Tannhäuser, ce qui lui a valu le surnom de « La Vénus noire »[1].

Biographie

Grace Bumbry étudie à Boston, Chicago, puis Santa Barbara avec Lotte Lehmann[1], et à Paris avec Pierre Bernac. Elle fait ses débuts au Palais Garnier en 1960, dans le rôle d'Amneris dans Aida[1]. L'année suivante, elle chante Vénus dans Tannhäuser au Festival de Bayreuth.

Elle entreprend alors une grande carrière internationale, avec des débuts au Royal Opera House de Londres en 1963, à Salzbourg en 1964, au Metropolitan Opera de New York en 1965, à La Scala de Milan en 1966, etc.

Son répertoire, s'appuyant d'abord sur les grands rôles de mezzo (Azucena, Eboli, Carmen, Dalila, etc.), s'oriente davantage vers les rôles de soprano dramatique dans les années 1970, notamment Abigail, Lady Macbeth, Gioconda, Santuzza, Tosca, Thaïs, même Norma en 1977 à Martina Franca, et Turandot au Covent Garden en 1993.

Elle est la première cantatrice moderne à aborder le rôle de Chimène dans le Cid de Massenet, avec Plácido Domingo en 1975 à New York.

Outre sa voix riche et puissante, et d'une étendue rare, elle possède une personnalité scénique saisissante.

Distinctions

Source

  • Le Guide de l'opéra, Roland Mancini & Jean-Jacques Rouveroux, Fayard, 1986 (ISBN 2-213-01563-5).

Références

  1. a b c et d Dictionnaire de la musique : sous la direction de Marc Vignal, Paris, Larousse, , 1516 p. (ISBN 978-2-03-586059-0), p. 187
  2. Archives des nominations et promotions dans l'ordre des Arts et des Lettres.

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Grace Bumbry
Listen to this article