Gustavo Dudamel - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Gustavo Dudamel.

Gustavo Dudamel

Gustavo Dudamel
Dudamel en 2012
Nom de naissance Gustavo Adolfo Dudamel Ramírez
Naissance (40 ans)
Barquisimeto (État de Lara
Venezuela
)
Activité principale chef d'orchestre
Style
Activités annexes Violoniste, Compositeur
Années d'activité 1999 -
Collaborations Orchestre philharmonique de Los Angeles,
Orchestre symphonique de Göteborg,
Orchestre national des jeunes Simón Bolívar
Opéra de Paris
Récompenses Prix Gustav Mahler (2004)
Site internet Site officiel(en)

Gustavo Dudamel Ramírez, né à Barquisimeto (État de Lara au Venezuela) le , est un chef d'orchestre vénézuélien. En avril 2021, il est nommé directeur musical de l'Opéra de Paris[1].

Biographie

Initié à la musique dès son plus jeune âge par son père tromboniste et sa mère professeur de chant, Gustavo Dudamel déchiffre à six ans la partition de la cinquième symphonie de Beethoven et dirige un orchestre imaginaire devant ses parents. À 10 ans, il apprend le violon dans le cadre du programme d'éducation musicale El Sistema.

En 1995, il entame son apprentissage auprès de Rodolfo Saglimbeni et de José Antonio Abreu, fondateur de l'Orchestre symphonique des jeunes du Venezuela Simón Bolívar. En 1999, il dirige cet orchestre. Il est remarqué par Simon Rattle en 2003, qui le prend pour assistant alors qu'il se trouve en Allemagne. Il remporte par la suite le concours de direction d'orchestre « Gustav Mahler » en 2004, puis reçoit les conseils de Claudio Abbado, Daniel Barenboïm et Simon Rattle.

À 23 ans, sa carrière prend son envol : il signe un contrat d'exclusivité avec Deutsche Grammophon qui publie son premier enregistrement, Beethoven Symphonies 5 & 7 en 2006. Succédant à Neeme Järvi, il devient chef principal de l'orchestre symphonique de Göteborg (Suède) aux BBC Proms. En 2007, il dirige Don Giovanni de Mozart à la Scala de Milan[2]. Toujours en 2007, il dirige le l'Orchestre symphonique de la radio SWR de Stuttgart, jouant avec les seuls cuivres le canzon du 9° ton à 12 voix, de Giovanni Gabrieli (conçue pour un ensemble de 12 musiciens jouant à 12 parties instrumentales effectives et indépendantes). Il dirige aussi la sonate XIII à 8 voix (à 8 parties instrumentales) du même Gabrieli, puis le 3e concerto pour violon de Mozart en sol majeur K. 216 avec la violoniste Hilary Hahn, et la 9e symphonie en mi mineur op. 95 dite « du Nouveau Monde » de Dvořák, pour le pape Benoît XVI, qui fête ses 80 ans au Vatican même.

En , il succède au Finlandais Esa-Pekka Salonen à la tête de l'Orchestre philharmonique de Los Angeles[3].

En 2012, il dirige le concert « Summer Night » dans les jardins du palais de Schönbrunn à Vienne devant plus de 100 000 personnes.

Le , il dirige pour la première fois le concert du Nouvel An à Vienne avec le Wiener Philharmoniker. Né en 1981, il est le plus jeune des chefs d'orchestre à avoir dirigé les concerts du nouvel an les plus récents (à compter de 1990).

En novembre et , il fait ses débuts à l'Opéra de Paris où il assure la direction musicale pour La Bohème à Bastille.

Divorcé d'Eloísa Maturén, Gustavo Dudamel est marié depuis avec la comédienne espagnole Maria Valverde.

En 2018, il fait un caméo dans le film Casse-Noisette et les Quatre Royaumes de Lasse Hallström et Joe Johnston pour lequel il a également dirigé l'orchestre lors de la composition des musiques par James Newton Howard[4].

La série Mozart in the Jungle a un personnage qui s'inspire directement de lui : Rodrigo de Souza, un jeune homme originaire d'Amérique Latine, brillant chef d'orchestre dirigeant aux États-Unis. Dans l'épisode 1 de la saison 2, alors que Rodrigo s'apprête à diriger l'orchestre symphonique de Los Angeles, Gustavo Dudamel fait un caméo, jouant le régisseur.

En 2020, il reçoit la Médaille d'or du mérite des beaux-arts, décernée par le ministère de la Culture espagnol[5].

En , Gustavo Dudamel est nommé directeur musical de l'Opéra de Paris, dont il est prévu qu'il prenne les fonctions en août[6].

El Sistema

L'Orchestre symphonique des jeunes du Venezuela Simón Bolívar exerce une activité sociale et solidaire dans le cadre de la Fundación del Estado para el Sistema Nacional de las Orquestas Juveniles e Infantiles de Venezuela (Fesnojiv), dont le but est d'initier les enfants les plus jeunes (dès l'âge de deux ans) et les plus démunis à la pratique de la musique classique.

Grâce au Sistema, le Venezuela compte, pour 22 millions d'habitants, 500 000 jeunes pratiquant la musique classique au sein de 126 orchestres, ainsi que 36 orchestres symphoniques professionnels, 15 000 professeurs de musique et 136 centres de formation et conservatoires. Ce projet a été mis en place à la fin des années 1970 par José Antonio Abreu, économiste, chef d'orchestre et homme politique, devenu en 1988 ministre de la Culture. Chaque enfant désireux de jouer reçoit un instrument, se voit affecter un tuteur et peut commencer très vite sa formation, en pratiquant plusieurs heures par jour[7].

Discographie

Notes et références

  1. « Nommé directeur musical de l’Opéra de Paris, Gustavo Dudamel ouvre une nouvelle ère », sur lemonde.fr, Le Monde, (consulté le ).
  2. Biographie de Gustavo Dudamel sur le site de France Musique.
  3. Agence France-Presse, « Gustavo Dudamel prend sa fonction à la tête du Philharmonique de Los Angeles », sur qc.news.yahoo.com, (consulté le )
  4. (en) « The Nutcracker and the Four Realms Soundtrack Details », Film Music Reporter,‎ (lire en ligne)
  5. (es) « Real Decreto 1197/2020, de 29 de diciembre, por el que se concede la Medalla al Mérito en las Bellas Artes, en su categoría de oro, a las personas y entidades que se relacionan », sur Ministère de la Culture, (consulté le ).
  6. « Gustavo Dudamel à l'Opéra de Paris : décryptage d'un "coup de foudre" », sur France Musique, (consulté le ).
  7. Article « Une leçon de musique », Télérama n° 2994 du 30 mai 2007.

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Gustavo Dudamel
Listen to this article